Ihsahn – Annonce un nouveau EP mettant vedette Jonas Renske (Katatonia) + nouveau single

Enregistré dans le cadre d’un projet éducatif en ligne avec Urm Academy et le producteur Jens Bogren. Le pionnier du metal progressif norvégien IHSAHN revient avec son dernier album, le EP ‘Fascination Street Sessions’, le 24 mars via Candlelight Records.

Avant la sortie du nouvel EP, IHSAHN a également publié le premier single « Contorted Monuments ».

🎧 Écoute / Stream « Contorted Monuments » : https://ihsahn.lnk.to/ContortedMonuments

Connu comme un artiste en constante évolution qui aime transcender les frontières, le parcours musical d’IHSAHN est sans cesse fascinant et souvent révélateur. Avec son penchant pour les projets collaboratifs et sa fascination pour la production, ce nouvel EP de trois titres, comprenant deux nouvelles chansons originales et une reprise, est le résultat direct de l’association d’Ihsahn avec le programme éducatif en ligne pour la production musicale de l’URM Academy, et le producteur/ingénieur Jens Bogren (Opeth, Dimmu Borgir, Arch Enemy, Powerwolf) des Fascination Street Studios.

IHSAHN commente : « Je travaille avec Jens et son équipe pour le mixage et le mastering depuis plus de dix ans, mais ce cours s’étend de la pré-production au master final, j’ai donc écrit quelques démos et demandé à Jens d’être impliqué dès le début. »

IHSAHN a été rejoint sur ce projet par son batteur de longue date Tobias Ørnes Andersen et le claviériste Øystein Aadland, qui ont passé 10 jours intenses aux Fascination Street Studios pour enregistrer les chansons. Øystein Aadland ajoute également une voix principale chaude et douce pour le morceau « The Observer », tandis que Jonas Renske de Katatonia a enregistré une voix invitée pour le morceau « Dom Andra », une reprise d’un titre du groupe suédois KENT.

Tout au long de l’expérience, l’équipe de l’URM Academy a tout filmé, et Jens Bogren a commenté les techniques de production utilisées, en donnant des détails sur le placement des micros, les préamplis, l’accordage des peaux de batterie, en partageant sa méthodologie et en expliquant en détail ce qui entre dans un enregistrement comme celui-ci.

Ihsahn ajoute : « L’idée était de capturer des enregistrements haut de gamme de vrais instruments dans de grandes pièces, et nous avions une installation étonnante pour la batterie, les guitares, la basse, et même un orgue Hammond vintage avec Leslie, Wurlitzer, Rhodes, etc., enregistrés par des combos Fender et des pédales analogiques, etc.

Il poursuit : « Ce fut une expérience incroyable et très instructive, car j’aime tout ce qui touche à la production musicale. Les équipes de Fascination Street et d’URM ont été incroyables, et je pense que toutes les personnes impliquées ont passé un bon moment, malgré des journées de travail de 14 à 16 heures. Je suis très heureux de la façon dont tout s’est déroulé et, pour ceux qui s’intéressent aux aspects techniques de la réalisation, un cours approfondi sera bientôt dispensé à l’URM Academy. »

Site // Facebook // Instagram // Twitter

Laisser un commentaire

Marc Desgagné

Marc Desgagné

Publications récentes

Dans la même catégorie

Mots-Clés

Nous Suivre