Deicide – Steve Asheim aborde la controverse entourant la pochette « Banished By Sin » créée par l’AI

Dans une nouvelle entrevue accordée à l’émission de radio Heavy Demons, le batteur de DEICIDE Steve Asheim a abordé la controverse entourant la pochette du dernier album du groupe, « Banished By Sin ». Sorti le 26 avril via Reigning Phoenix Music, l’album présente une pochette qui, selon certains, a été générée par une intelligence artificielle (A.I.). Lorsque la pochette a été dévoilée pour la première fois en février, les spéculations sur la façon dont elle a été créée ont suscité des réactions négatives de la part des fans sur les réseaux sociaux, ainsi que des mèmes se moquant de la pochette et de DEICIDE.

Asheim a déclaré (tel que transcrit par : « D’après ce que j’ai compris, le label a dit : “Hé, nous voulons une pochette qui rappelle le premier album”, une sorte de médaillon ou quelque chose comme ça. Donc, en travaillant avec… Glen [Benton, bassiste/chanteur de DEICIDE] a un type – je crois qu’il vient de Suède, et c’est un créateur de bijoux, et un artiste, parce que, évidemment, il doit fabriquer les bijoux, il doit dessiner les illustrations, etc. Il a donc demandé à ce type de créer un médaillon pour la pochette de l’album. Et ensuite, nous pourrons l’associer à des bijoux que nous vendrons également ». C’était donc ce type. Alors quand les gens s’énervent en disant que c’est généré par l’I.A., je veux dire que c’est un artiste humain qui a conçu ce projet. Un artiste utilise un logiciel pour le concevoir, et je ne sais pas s’il l’a fait passer par un programme pour le nettoyer. Je veux dire que certaines personnes qui en savent plus sur l’art que moi semblent avoir un vrai problème avec ça.

Steve poursuit : « Tout le monde est très remonté contre cette histoire. Et je ne comprends pas vraiment pourquoi. Je veux dire que je comprends le point de vue selon lequel un artiste qui peint aurait pu être payé. Eh bien, vous savez quoi ? Un artiste a été payé pour cette œuvre. Notre putain de gars. Je veux dire, ce n’est pas comme s’il n’était pas un artiste. Alors, je ne sais pas pourquoi tout le monde s’insurge. Je pense que les gens aiment juste avoir quelque chose à se reprocher. C’est cool. Je comprends. J’aime bien râler aussi.

« Mais en tout cas, c’est ce que j’en pense », ajoute Asheim. « Et je pense que c’est plutôt cool. J’ai entendu beaucoup de gens se plaindre. J’ai entendu beaucoup de gens dire : ‘Je ne vois pas où est le putain de problème’.

« Quoi qu’il en soit, nous avons fait des bannières géantes de l’œuvre d’art pour le concert. Donc tous ceux qui détestent ça vont vraiment adorer ça ».

Laisser un commentaire

Marc Desgagné

Marc Desgagné

Propriétaire MetalUniverse.net | Originaire du Saguenay | Ville actuelle, Québec (Canada)

Publications récentes

Article au Hasard

Mots-Clés

Nous Suivre