Guns N’ Roses – Intente un procès contre un magasin d’armes du Texas

Le consentement de GUNS N’ ROSES pour être en mesure de vendre des armes dans une boutique en ligne du Texas ? Ça semble bien l’intention de GUNS N’ ROSES qui a intenté jeudi une action en justice contre un magasin d’armes en ligne appelé Texas Guns and Roses pour obtenir des dommages et intérêts non spécifiés, alléguant devant le tribunal fédéral de Los Angeles que le vendeur tente de faire croire aux consommateurs que le site web est associé au groupe de rock.

City News Service a révélé dans une récent article que GUNS N’ ROSES allègue que la société texane Jersey Village Florist exploite la boutique en ligne texasgunsandroses.com – qui vend des armes à feu, des munitions, des lunettes de visée et des gilets pare-balles par courrier – « sans l’approbation, la licence ou le consentement de GNR ».

Les plaignants allèguent que Jersey Village Florist « a choisi et adopté les marques du défendeur dans le but de faire croire aux consommateurs qu’il était lié ou associé à GNR, ou qu’il bénéficiait d’une licence de GNR ».

Les avocats de GUNS N’ ROSES affirment en outre que le défendeur prétend vendre des roses et d’autres fleurs pour tenter de justifier « l’appropriation en gros » de la marque GUNS N’ ROSES. Cependant, Jersey Village Florist ne vend pas de fleurs sur le site Web d’armes et de munitions basé à Houston, indique la poursuite.

David L. Clark, un avocat de Houston représentant Jersey Village Florist, a déclaré que, bien qu’il n’ait pas vu la plainte, il semble que les avocats de GUNS N’ ROSES se soient adressés à la cour fédérale parce que leurs tentatives pour persuader le Trademark Trial and Appeal Board d’annuler l’enregistrement de texasgunsandroses.com ont toutes les chances d’échouer.

Au niveau du logo uniquement, le voici :


De la confusion entre les deux noms ?

« Il n’y a jamais eu de confusion (entre le groupe et le site web) et ils n’ont aucune preuve de confusion », a déclaré M. Clark.

« Il s’agit d’une tentative d’augmenter les coûts et de nous épuiser », a-t-il ajouté. « Notre client vend des coffres-forts en métal pour les armes à feu et les fleurs, il a un site web unique et absolument personne n’est confus. Personne ne pense que nous sommes le groupe ou qu’il y a une quelconque affiliation. Nous allons nous défendre. »

GUNS N’ ROSES dit avoir pris connaissance du nom Texas Guns and Roses en octobre 2019. Plusieurs mois plus tard, les avocats du groupe ont envoyé une lettre de cessation et de désistement demandant au défendeur d’annuler volontairement son enregistrement du nom.

Mais Jersey Village Florist continue d’utiliser le nom et de « faire intentionnellement commerce de la bonne volonté, du prestige et de la renommée de GUNS N’ ROSES sans l’approbation, la licence ou le consentement de GUNS N’ ROSES« , selon la plainte.

« Ceci est particulièrement préjudiciable à GUNS N’ ROSES étant donné la nature de l’activité du défendeur », affirme la plainte. « GNR, tout à fait raisonnablement, ne veut pas être associé au défendeur, un détaillant d’armes à feu et d’armes. De plus, le défendeur adopte des opinions politiques liées à la réglementation et au contrôle des armes à feu et des armes sur le site Web qui peuvent polariser de nombreux consommateurs américains ».

La plainte vise à obtenir des dommages et intérêts non spécifiés et une ordonnance du tribunal interdisant l’utilisation du nom du site Web.

Laisser un commentaire

Marc Desgagné

Marc Desgagné

Publications récentes

Dans la même catégorie

Mots-Clés

Nous Suivre