17:10:26 – Imagine Dragons / Grouplove / K.Flay (Québec)

Spectacle: Le 26 Octobre 2017 au Centre Vidéotron de Québec
Organisateur: evenko
Compte-rendu: Jonathan Gamache

Le Centre Vidéotron recevait, en ce jeudi 26 octobre 2017, un groupe qui a réussi à se tailler une place importante très rapidement : Imagine Dragons. Les groupes K.Flay et Grouplove, quant à eux, se sont chargés de faire la première partie.

Ponctuel, K.Flay est montée sur la scène du Centre Vidéotron à 19h30. Celle qui avait fait la première partie de P!nk au Festival d’été de Québec plus tôt cette année nous à nouveau offert une prestation énergique. Ne disposant que d’une trentaine de minutes, les interactions ont été plutôt limitées. De plus, plusieurs personnes ont raté la majorité de la prestation puisqu’un flot constant de spectateurs arrivait pendant ce temps. Finalement, c’est avec l’une de ses chansons les plus connues, Blood In The Cut, que K.Flay a mis fin à sa prestation.

Quelque temps plus tard, c’est le groupe alternatif Grouplove, originaire de Los Angeles, qui a pris place sur la scène. Pour être honnête, je me serais passé de cette partie. Non seulement le choix des chansons était douteux et inégal, les voix laissaient à désirer. Parions qu’ils ne se sont pas fait de nouveaux fans, eux qui ont tout de même certaines bonnes chansons, dont notamment Welcome To Your Life et Ways To Go, la seconde ayant été ratée par Christian Zucconi (chanteur et guitariste) qui était incapable de pousser la note sans fausser.

Heureusement, ce fût au tour du clou de la soirée Imagine Dragons de venir clore la soirée. La foule était enthousiaste pour la première présence du groupe originaire de Las Vegas dans la ville de Québec. En effet, dès la première chanson, la totalité du parterre, de la section 100 et une bonne partie du reste de l’aréna était debout. Tout au long de la prestation, qui enchainait à la fois les succès des deux (2) premiers albums et les chansons de leur nouvel album, Evolve qui est sorti plus tôt cette année, Dan Reynolds (chanteur) a démontré une énergie sans limites. À quelques occasions, Dan Reynolds a profité des pauses entre les chansons pour faire des monologues inspirants. Je pense notamment au fait que la musique était rassembleuse avant d’entamer It’s Time ou lorsqu’il a parlé de la dépression en invoquant son propre passé avant d’enchainer sur Demons. Voulant être le plus près possible de la foule, Imagine Dragons s’est déplacé sur une plus petite scène à l’autre extrémité de la salle pour effectuer trois (3) chansons en versions acoustiques, dont I Won’t Back Down de Tom Petty décédé il y a quelques semaines. Ayant opté pour une formule sans rappel, nous avons eu droit à cinq (5) chansons sur la scène principale après le set acoustique. C’est finalement avec Radioactive, probablement la plus connue du groupe, que c’est terminée la soirée.

Il y a fort à parier que nous reverrons Imagine Dragons à Québec dans un futur proche, eux qui en sont seulement à leur troisième (3e) album depuis le début de leur jeune carrière et qui enchainent les succès.

SETLIST IMAGINE DRAGONS
(Scène principale)

I Don’t Know Why
It’s Time
Gold
Whatever It Takes
I’ll Make It Up To You
Mouth of the River
Yesterday
Start Over
Demons
Rise Up
I’m So Sorry
On Top Of The World

(Scène secondaire – partie acoustique)

I Won’t Back Down (cover de Tom Petty)
Bleeding Out
Dream (Choix du public)

(Scène principale)

Thunder
I Bet My Life
Believer
Walking the Wire
Radioactive

Marc Desgagné

Marc Desgagné

Publications récentes

Dans la même catégorie

Mots-Clés

Nous Suivre