17:09:19 – Simple Plan / Courage My Love / Selfish Things / The Bottom Line (Québec)

Spectacle: Le 19 Septembre 2017 au Capitole de Québec
Organisateur: evenko
Photographe: Julie Voyer
Compte-rendu: Jonathan Gamache

Dans le cadre du quinzième (15e) anniversaire de leur premier opus, No Pads, No Helmets…Just BallsSimple Plan, supporté par The Bottom LineSelfish Things et Courage My Love, s’est arrêté au Capitole de Québec en ce mardi 19 septembre 2017.

C’est à 18h00 que le groupe The Bottom Line, originaire de Londres, a ouvert la soirée. Avec leur pop punk efficace, la foule était survoltée dès les premières chansons. Les gars bougent bien sur scène et ne manquent aucune occasion de faire bouger le public. Max Ellis (chanteur) a profité de l’occasion pour s’adresser quelques fois à la foule, notamment en mentionnant que Québec était la plus belle ville du Canada qu’ils avaient vu. Nous avons également eu la chance de voir Pierre Bouvier (chanteur de Simple Plan) accompagner The Bottom Line à la batterie le temps d’une demi-chanson. Bien que leur prestation n’ait duré qu’une vingtaine de minutes, ils auront assurément réussi à obtenir de nouveaux fans.

THE BOTTOM LINE

Après un très court laps de temps (environ 10 minutes), ce fut au tour de Selfish Things de réchauffer la foule. Sans avoir offert une mauvaise prestation, force est d’admettre que la foule était beaucoup moins réceptive que pendant The Bottom Line. Même pendant leur version de Song 2 de Blur, la foule est restée relativement tranquille. Le fait que les membres de Selfish Things étant eux-mêmes assez statiques sur scène était certainement contributif à l’attitude de la foule. Alex Biro (chanteur, guitariste et pianiste) s’est également adressé à la foule à quelques reprises, entre autres lorsqu’il a fait part de leur mésaventure impliquant le van dans le désert. Encore une fois, il ne s’agissait pas d’une mauvaise prestation, mais il manquait un petit quelque chose pour que la foule soit plus impliquée.

SELFISH THINGS

Par la suite, le trio composé des jumelles Arn-Horn et de Brandon Lockwood, Courage My Love de Kitchener, est monté sur la scène du Capitole. Tout au long de la prestation du trio, nous avons vu Brandon Lockwood (bassiste) se déplacer sur la scène. En fait, les seuls moments où il était derrière son micro étaient les moments où il devait faire des back vocals. De leur côté, Mercedes Arn-Horn (chanteuse et guitariste) et Phoenix Arn-Horn (batteuse) ont également démontré qu’elles débordent d’énergie. Malgré le jeune âge des membres (entre 23 et 25 ans), Courage My Love démontre une aisance scène que certains groupes n’ont pas après plusieurs années. Bien que beaucoup plus pop que les autres premières parties, le trio a bien réussi à tirer son épingle du jeu, mettant ainsi la table pour Simple Plan.

COURAGE MY LOVE

C’est au son de sirènes et de lumières rappelant des gyrophares que Simple Plan a foulé les planches du Capitole et a débuté leur spectacle avec I’Do Anything. Tel que mentionné en introduction, Simple Plan faisait la promotion de No Pads, No Helmets…Just Balls, leur premier (1er) album paru en 2002. Afin de fêter l’événement, Pierre Bouvier (chanteur) et sa bande ont décidé de jouer l’intégralité de l’album, incluant la chanson Grow Up qui se retrouve uniquement sur une édition spéciale du disque. C’est également pendant la deuxième (2e) partie de Grow Up que Pierre Bouvier et Chuck Comeau (batteur) ont interverti leurs rôles respectifs et que Chuck Comeau a pris un bain de foule. Après avoir complété No Pads, No Helmets…Just BallsSimple Plan est revenu sur scène pour interpréter d’autres gros succès, comme JumpJet Lag et, pour conclure la soirée, Welcome To My Life. Pierre Bouvier s’est évidemment adressé à la foule à plusieurs reprises et a utilisé la tribune qui lui était offerte pour parler de la dépression de David Desrosiers (bassiste), du décès d’un fan par suicide et de l’importance des problèmes de santé mentale avant d’entamer This Song Saved My Life. Toute de suite après, nous avons eu droit à un bon nombre de ballons de plages et de la présence de quelques « touristes » sur scène pendant Summer Paradise. Toute au long de la prestation, le public chantait avec le groupe, ce qui fut encore plus évident lors des chansons I’m Just A KidPerfect (avec son introduction avec Pierre Bouvier uniquement accompagné d’une guitare acoustique), Crazy et Welcome To My Life.

SIMPLE PLAN

Bien que la salle n’était pas comble, ce qui peut se comprendre facilement considérant que Simple Plan était en visite au Centre Vidéotron en mars dernier, la salle était très bien remplie et le parterre était assez compacte. Les spectateurs ont eu droit à une excellente soirée et Simple Plan a livré la marchandise et ont permis à de nombreuses personnes de ressasser de vieux souvenirs.

Setlist de Simple Plan
1. I’d Do Anything
2. The Worst Day Ever
3. You Don’t Mean Anything
4. I’m Just A Kid
5. When I’m With You
6. Meet You There
7. Addicted
8. My Alien
9. God Must Hate Me
10. I Won’t Be There
11. One Day
12. Grow Up
13. Perfect

(rappel)
14. Shut Up
15. Jump
16. Boom
17. Jet Lag
18. This Song Saved My Life
19. Summer Paradise
20. Crazy
21. Welcome To My Life

Marc Desgagné

Marc Desgagné

Publications récentes

Dans la même catégorie

Mots-Clés

Nous Suivre