Mares of Thrace – Entrevue avec la chanteuse – guitariste Therese Lanz

Marc Desgagné de MetalUniverse.net a réalisé une entrevue dernièrement avec la chanteuse et guitariste Therese Lanzr de la formation doom metal/hardcore/rock noise canadienne Mares of Thrace. Il est question de la sortie de leur plus récent album « The Exile » via Sonic Unyon Records, de la création de l’album, des projets à venir et plus.

MU : Tout d’abord, nous tenons à vous remercier de répondre à ces quelques questions. Qu’est-ce qui vous a décidé à composer de nouveaux morceaux de Mares of Thrace 10 ans après la sortie de votre dernier album ?

MT : Je n’ai jamais vraiment cessé d’écrire de la musique – si je prends une guitare, mes mains vont automatiquement essayer d’écrire un riff lent et diabolique – mais mon travail extrêmement exigeant, et les déménagements répétés de villes, m’ont empêché de remettre le groupe en marche. Finalement, en 2017 environ, j’ai senti qu’il était temps d’enregistrer au moins certaines des choses que j’écrivais, malgré le fait que je vivais dans des villes différentes… mais nous avons continué à nous heurter à des barrages routiers, COVID étant le dernier barrage routier merdique de 2 ans (le disque a été terminé début 2020). Ça a mis du temps à arriver !

MU : Vous combinez le doom metal, le hardcore et le noise rock, quelles sont vos principales influences en ce qui concerne le son de Mares of Thrace ?

MT : J’aime tout ce qui est lourd avec un groove mid-tempo (ou plus lent), à commencer par Sabbath. La brutalité discordante et la bizarrerie du noise rock des années 90 (le catalogue AmRep, etc.) m’attire également. Mais l’éthique du punk et du hardcore me tient toujours à cœur ; la plupart des groupes dans lesquels j’étais dans mes jeunes années correspondent à cette description.

MU : Vous serez de retour avec votre nouvel album « The Exile » le 25 mars via Sonic Unyon Records. Comment s’est passée la composition de ce nouvel album, malgré tous les événements qui se sont produits ces deux dernières années ?

MT : Argh, le disque était terminé en janvier 2020 et j’ai dû m’asseoir dessus, frustré, pendant que le monde partait en vrille ! Je me suis senti maudit !

MU : Y a-t-il des idées que vous aviez gardées après la sortie de » The Pilgrimage » pour l’album » The Exile » ou s’agit-il d’idées et de compositions complètement nouvelles ?

MT : Mec, dix ans c’est long. Je suis une personne complètement différente avec un ensemble d’idées complètement différentes de ce que j’étais lorsque nous avons fait « The Pilgrimage ». Le passé et le présent sont d’accord sur les riffs lents et diaboliques, mais c’est l’une des seules choses sur lesquelles nous sommes d’accord.

MU : Pouvez-vous décrire certains des thèmes qui seront abordés sur « The Exile » ?

MT : C’est aussi proche d’un disque conceptuel que possible – il s’agit de quitter la maison et de ne jamais pouvoir y retourner.

MU : Heureusement, nous disposons maintenant de la technologie pour nous aider, mais la situation restait un obstacle. Qu’avez-vous trouvé le plus difficile lors de la préparation et de l’enregistrement de » The Exile » ?

MT : Nous avons écrit le tout à distance, puis nous l’avons enregistré nous-mêmes à l’appartement de Casey, donc honnêtement, c’était le processus d’enregistrement le plus facile et le moins stressant qui soit ! C’était génial ! La seule partie vraiment difficile, c’est que j’ai dû prendre l’avion d’Halifax à Calgary pour le faire et faire une semaine de sessions d’enregistrement tout en essayant de visiter pour Noël. De plus, faire partie d’un groupe à distance, ça craint ; ce que je préfère dans un groupe, c’est d’être dans une pièce avec des amis et de faire du bruit, alors ça m’a vraiment manqué.

MU : Mares of Thrace a travaillé avec Jana Sloan van Geest (Assassin’s Creed : Origins et Horizon : Zero Dawn) en tant que scénariste. Qu’est-ce qui vous a décidé à travailler avec elle pour l’album ?

MT : C’est une vieille amie à moi et nous avons toujours voulu faire un projet ensemble. Je voulais vraiment « donner aux gens quelque chose qu’ils ne pouvaient pas télécharger » pour les remercier d’avoir acheté un support physique, alors nous avons décidé de faire un mini-roman graphique à mettre dans l’inlay. Elle est un auteur brillant et nous parlons déjà de faire d’autres projets ensemble, peut-être liés à la musique, peut-être pas.

MU : Personnellement, je trouve que la pochette est vraiment magnifique. C’est important pour vous de raconter une histoire spécifique et de donner une importance particulière au côté visuel ?

MT : Merci, je l’ai fait moi-même ! J’ai toujours été attirée par les arts visuels et la musique, mais j’ai eu du mal à leur accorder la même attention dans ma vie, parce que lorsque je suis à fond dans quelque chose, je suis VRAIMENT à fond dedans et j’ignore tout le reste, donc ils se sont relayés. C’est la première fois que j’ai eu le temps et l’énergie de faire en sorte que les visuels et le disque fonctionnent vraiment ensemble et se nourrissent l’un de l’autre. J’espère vraiment pouvoir le faire plus souvent à l’avenir.

MU : Avez-vous l’intention de produire des vidéos musicales ou voulez-vous vous concentrer sur les vidéos de paroles ?

MT : Nous aimons faire des vidéos musicales et nous avons l’intention d’en faire quelques-unes.

MU : En dix ans, tant de choses ont changé. Nous vivons au Québec, donc nous entendons un peu moins parler de la scène métal à Calgary. Comment est la scène musicale en général là-bas, surtout en ce début d’année 2022 ?

MT : Il y a des tonnes de groupes géniaux à Calgary, mais la difficulté de faire des tournées, avec les énormes distances des Prairies, fait que beaucoup de groupes restent coincés à Calgary. Les choses reviennent lentement à la vie ; les tournées et les spectacles recommencent à se produire.

MU : Quels sont vos projets à venir en matière de spectacles ou de tournées ? Prévoyez-vous de venir nous rendre visite au Québec d’ici la fin de l’année ?

MT : Ce n’est pas encore annoncé, mais nous avons fait des concerts exceptionnels au Québec et nous aimerions y retourner dès que possible !

MU : Merci beaucoup pour votre temps !

Tous les liens pour se procurer l’album « The Exile » : https://linktr.ee/maresofthrace

https://www.facebook.com/maresofthraceca

https://maresofthrace.bandcamp.com/

https://music.apple.com/ca/artist/mares-of-thrace/506752685

https://www.instagram.com/mares_of_thrace/

Marc Desgagné

Marc Desgagné