Diamond Head – Détails sur la version ultime de « Lightning To The Nations » qui sortira en septembre

DIAMOND HEAD a été très important pour la musique heavy metal, et leur premier album Lightning To The Nations est une influence clé sur le genre.

« Nous écrivions instinctivement », explique Brian Tatler, membre cofondateur et guitariste. « Nous avions un son indéniablement unique. Quatre jeunes gars, chacun avec un élément qui, une fois combiné, produisait un alliage qui était notre propre son de heavy metal. »

Lightning To The Nations (The White Album) [Remastered 2021] est la version ultime de cet album, dont la sortie est prévue par Silver Lining Music le 30 septembre. L’offre comprendra non seulement l’album original issu des bandes maîtresses de 1/4 de pouce que Lars Ulrich a aidé Brian Tatler à récupérer en 1990, mais aussi des mixages alternatifs des classiques « Lightning To The Nations », « The Prince », « Sucking My Love », « Am I Evil » et « Sweet And Innocent » jamais publiés (ou entendus) auparavant. Il y a également une toute nouvelle illustration de couverture basée sur une idée de Brian Tatler, pour montrer un personnage appelé « The Lightning God ».

Liste des pièces Lightning To The Nations (The White Album) [Remastered 2021] :

  1. Lightning To The Nations
  2. The Prince
  3. Sucking My Love
  4. Am I Evil?
  5. Sweet And Innocent
  6. It’s Electric
  7. Helpless
  8. Lightning To The Nations (Lost Original Mix)
  9. The Prince (Lost Original Mix)
  10. Sucking My Love (Lost Original Mix)
  11. Am I Evil? (Lost Original Mix)
  12. Sweet And Innocent (Lost Original Mix)
    Bonus Tracks:
  13. Shoot Out The Lights
  14. Streets Of Gold
  15. Play It Loud
  16. Waited Too Long
  17. Diamond Lights
  18. We Won’t Be Back
  19. I Don’t Got

POUR ÉCOUTER / STREAM : “Lightning To The Nations (Lost Original Mix)” : https://diamondhead.tmstor.es/?lf=e946a2c597d0fbad65246f11d6092456

La recherche des bandes originales et leurs restaurations :

« En 1990, pour célébrer le dixième anniversaire de la NWOBHM, Lars Ulrich et Geoff Barton ont compilé le double album New Wave Of British Heavy Metal ’79 Revisited qui est sorti sur Phonogram Records. C’est Lars qui s’est mis en tête de retrouver autant que possible les bandes originales, car tout ce qu’il avait, c’était les vieux singles, souvent rayés », se souvient Tatler. « Il m’a raconté qu’il appelait souvent les membres des groupes qu’ils voulaient faire figurer sur l’album et que le gars confus à l’autre bout du fil pensait que c’était du vent. Qui ? Lars Ulrich ? De Metallica ? Va te faire foutre ! Quand Lars m’a appelé, j’ai expliqué que les masters originaux en 1/4 de pouce de Lightning To The Nations n’avaient pas été vus depuis que notre ancien manager les avait envoyés à un certain Horgi chez Woolfe Records il y a quelques années. Apparemment, Horgi n’a pas renvoyé les bandes, alors Lars a envoyé quelqu’un du label allemand de Metallica pour rendre visite à ce type… Les bandes ont été dûment renvoyées et après que Phonogram en ait eu fini avec elles, Lars s’est assuré qu’elles me reviennent. Je les ai toujours en sécurité.

Les bandes originales ont d’abord été littéralement cuites – un processus qui permet à une bande dégradée de retrouver une qualité de lecture – puis restaurées et numérisées avant que le leader de DIAMOND HEAD, Rasmus « Ras » Bom Andersen, remastérise les morceaux, pour aboutir à une édition immaculée des enregistrements originaux et des mixages alternatifs récemment découverts. Véritable trésor pour tous les fans de DIAMOND HEAD et de la NWOBHM, les masters restaurés sont complétés par un ensemble de titres bonus enregistrés dans les années 1980. Cette édition ultime est complétée par un ensemble de notes profondes et détaillées sur l’époque et sur chaque chanson, rédigées par Brian Tatler.

Qu’est-ce qui a inspiré Lightning to the Nations ?

« Je ne sais pas vraiment ce qui a inspiré ‘Lightning to the Nations' », déclare Tatler dans ses notes. « Je ne peux penser à aucune autre chanson d’aucun autre groupe qui lui ressemble et c’est une sacrée prétention. Sean a tiré le titre d’une peinture qu’il avait vue dans un livre d’art quelque part et a pensé que cela ferait un bon titre pour une chanson. Une fois que nous avons eu la chanson et qu’elle est devenue la première piste de la première face, ça semblait être un bon titre d’album aussi. C’est toujours dans le set live après quarante ans. »

POUR ÉCOUTER LA VERSION 2020 de Lightning to the Nations :

http://www.diamondheadofficial.com

http://www.facebook.com/DiamondHeadOfficial/

http://www.twitter.com/DH_Diamond_Head

http://www.instagram.com/diamond_head_official/

Marc Desgagné

Marc Desgagné

Publications récentes

Dans la même catégorie

Mots-Clés

Nous Suivre