24:06:06 – Festival Au Lac (Jour 1) Millencolin / Lagwagon / Mustard Plug / The Anti-Queens / The Matchup (Granby)

Spectacle: Le 6 juin 2024 au Parc Daniel-Johnson pour la 2e édition de Festival Au Lac
Organisateur: Festival Au Lac
Photographe: Photographe Aryanne M.
Compte-rendu: Marc-André Provost

Retour sur la première journée de la 2e édition de Festival Au Lac à Granby!

 Le Rockfest de Montebello n’est plus, le Heavy MTL est en sorte de pause, mais le Festival Au Lac de Granby, lui, est bien vivant ! Avec une deuxième édition époustouflante, on peut s’attendre à trois jours de musique punk et metal avec des groupes bien connus de la scène internationale.

En espérant que la pluie ne soit pas trop au rendez-vous, j’arrive juste à temps pour le début du set de THE MATCHUP. Duo de Sainte-Thérèse, le groupe se spécialise dans l’acoustique avec des paroles en anglais et en français avec une touche d’humour. Rat et Burger, comme ils se surnomment, semblent bien heureux d’être ceux qui ont le devoir d’ouvrir le bal en ce jeudi venteux et nuageux.

Les gens commencent à rentrer tranquillement sur le site alors qu’ils interprètent une reprise de « J’t’aime comme un fou » de Robert Charlebois. Assez cocasse ! J’ai bien apprécié leur morceau « Roadtrip » et je dois dire que le son est excellent ! La façon dont le site est aménagé est parfaite ! Facile de se repérer et de trouver des concessions, autant pour la nourriture que pour les souvenirs. Une performance efficace pour débuter le festival.

THE MATCHUP

Continuons avec The Anti-Queens de Toronto. J’ai eu la chance de me familiariser avec leur musique lors du concert de Bowling for Soup en avril dernier et leur stock et leur performance sont très solides ! Leur style est une fusion entre le punk et le rock ‘n’ roll. Je suis certain que cette formation se taillera une place majeure dans les prochaines années. J’en profite pour faire le tour du site. Il y a plusieurs food trucks disponibles pour combler l’appétit des festivaliers. Il y a un petit half-pipe pour les amateurs de skate. De plus, la Microbrasserie Le Trou du diable a brassé une bière uniquement pour l’évènement. Pour une deuxième édition, ce festival est très bien rodé ! Il y a même une mascotte (oui une vraie) sur place ainsi qu’Isabelle Desjardins, l’ex-VJ de MusiquePlus. The Anti-Queens offrent une excellente performance mais il n’y a pas beaucoup d’action devant la scène. Ils finissent leur set avec Worse Than Death. Au même moment, les festivaliers doivent se retenir pour les deux Main Events qui sont Lagwagon et Millencolin.

THE ANTI-QUEENS

Pendant mon trajet en auto, j’en ai profité pour découvrir Mustard Plug, un groupe de ska que je ne connaissais pas. Je dois dire que ça manquait à ma culture car c’est excellent. J’aime leur vibe et l’énergie qu’ils dégagent. Le site commence à se remplir et, point surprenant, il y a beaucoup d’enfants avec leurs parents ! La relève est assurée, les gars. Malgré la petite pluie et le vent qui s’est levé, l’ambiance commence à être de plus en plus festive devant la scène et sur le reste du site. Le groupe, qui a déjà plus de 30 ans de service derrière la cravate, s’amuse comme des petits fous sur scène. Je ne peux malheureusement pas vous nommer les titres qu’ils ont joués mais leur performance était magique.

MUSTARD PLUG

Alors que la pluie s’est intensifiée entre Mustard Plug et Lagwagon, le tout s’est calmé pour l’arrivée de Joey Cape et sa bande sous une ovation monstre. S’excusant d’avoir manqué l’édition de l’an passé (ils avaient été remplacés par Strung Out), Lagwagon est très en forme ce soir ! Ils enchaînent les classiques comme « Violins », « After You My Friend », « Falling Apart » et plusieurs autres. Malheureusement, la pluie s’est réinvitée pendant leur concert, mais ça ne les a pas ralentis d’une miette. Leur setlist ressemble beaucoup à leurs spectacles de 2022 auxquels j’avais assisté pour leur trentième anniversaire et c’est parfait comme ça. Avec leur reprise de « Brown Eyed Girl » de Van Morrison et la pluie qui continue de plus belle, certains festivaliers décident de lever les feutres. Pour ma part, je me suis abrité sous un petit chapiteau. Merci au magasin Empire d’avoir pensé à en installer quelques-uns sur le site. Concluant avec « Obsolete Absolute », « Angry Days » et « May 16 », on peut dire que Lagwagon est pardonné d’avoir annulé l’an dernier. Solide performance.

LAGWAGON

Maintenant, c’est l’heure de Millencolin. Le groupe de Suède vient rarement dans notre petite province et leur concert de ce soir est probablement l’une des seules chances de les voir pour un bon moment (excepté leur présence au Red Bridge Fest le 7 et 8 juin). Je constate que malheureusement la pluie a eu raison de plusieurs qui quittent après les dernières notes de Lagwagon. Ouvrant avec « Penguins and Polarbears », ils ne sont aucunement gênés par la pluie et les survivants se rassemblent devant la scène pour se réchauffer tout en se brassant un peu les uns contre les autres. J’ai la chance de voir les chansons « Fox », « Man or Mouse » et « Bullion » juste avant que le déluge ne devienne déplaisant. Assez pour que je décide que mon aventure se termine sur ces dernières notes. À demain, Granby !

MILLENCOLIN

Setlist Lagwagon

Island of Shame
After You My Friend
Dis’Chords
Sick
Falling Apart
Coffee and Cigarettes
Sleep
I Must Be Hateful
Weak
Making Friends
Violins
Angry Days
E Dagger
Know It All
Mr. Coffee
Brown Eyed Girl
Razor Burn
Obsolete Absolute
May 16

Marc Desgagné

Marc Desgagné

Propriétaire MetalUniverse.net | Originaire du Saguenay | Ville actuelle, Québec (Canada)

Publications récentes

Dans la même catégorie

Mots-Clés

Nous Suivre