Necrophobic – In The Twilight Grey (2024)

9/10
Groupe
Necrophobic – In The Twilight Grey (2024)
Album
In the Twilight Grey
Année
2024
Compagnie
Century Media
Format
Pistes
01. Grace of the Past 05:01
02. Clavis Inferni 04:34
03. As Stars Collide 05:12
04. Stormcrow 04:26
05. Shadows of the Brightest Night 07:30
06. Mirrors of a Thousand Lakes 05:37
07. Cast in Stone 04:22
08. Nordanvind 06:40
09 In the Twilight Grey 07:54
10. Ascension (Episode Four) 02:41

De Stockholm en Suède, les vétérans de la scène metal extrême NECROPHOBIC sont de retour le 15 mars 2024 avec une nouvelle offrande via Century Media Records. Pour leur 10e album intitulé « In the Twilight Grey », les musiciens nous proposent une puissante sortie, qui m’a surpris. Outre le bassiste de longue date Alexander Friberg qui a été remplacé en 2022 par Tobias Cristiansson, l’alignement demeure stable. En plus des vieux routiers Joakim Sterner (batterie), Anders Strokirk (chant), ils sont complétés par les guitaristes Sebastian Ramstedt et Johan Bergebäck.

Au départ, je m’attendais à un style vraiment orienté vers le black metal, autant la double-caisse que l’aura générale. Ce n’est pas le cas ici, puisque NECROPHOBIC se lance véritablement dans une nouvelle étape de sa carrière. Ils le disent eux-mêmes: « NECROPHOBIC affirme d’emblée sa séparation avec tout ce qui l’a précédé, » Ce n’est pas rien! Je me ferai peut-être crucifier par les fans de longues dates, mais j’adore cette nouvelle direction. Les chansons « Grace of the Past » et « As Stars Collide » ont de gros airs épiques d’un croisement entre Amon Amarth et le vieux Finntroll.

Sur la majorité de ces 10 titres, NECROPHOBIC pousse ses élans épiques et glorieux au maximum. Avec un disque beaucoup plus mélodique que ses prédécesseurs, il ramène tout de même sa brutalité classique à certains endroits, dont « Clavis Inferni » et « Stormcrow ». Cette dernière débute par une rapidité et une hargne typique du black metal. On sent que le groupe veut changer ses influences principales, mais pas trop non plus. Il hésite et change encore au gré des pièces.

Sur « Shadows of the Brightess Night », les premières impressions sont confirmées. NECROPHOBIC est indécis. On force dans le gros death mélodique épique ou on demeure dans notre zone de confort black métallique? Visiblement, ils essaient de se lancer dans le meilleur des deux mondes. C’est incroyablement accrocheur et les sonorités sont diversifiées, alors ce n’est pas qu’un simple hasard. Ce changement était clairement prémédité et déjà bien maitrisé. Les riffs aux guitares captent notre attention régulièrement, comme c’est le cas sur « Nordanvind », Wow! Effectivement, nous sommes loin de leur ancien matériel!

Leur 10e album « In the Twilight Grey » est une méchante claque au visage. À quel point les fans de la première heure vont apprécier cet opus? À vous de voir. Cependant, le chanteur Anders Strokirk et sa bande nous offre un album solide du début jusqu’à la fin. NECROPHOBIC a su bien mélanger leur attitude et leurs éléments old school à des influences death metal mélodique/viking.

Coups de coeur: Grace of the Past, As Stars Collide, Shadows of the Brightest Night

🎧 Écoute/Stream/Commande « In the Twilight Grey »: https://necrophobic.lnk.to/InTheTwilightGreyID

Liens:
https://www.facebook.com/necrophobic.official/
https://www.instagram.com/necrophobic.official/
https://music.apple.com/ca/artist/necrophobic/81241543
https://twitter.com/necrophobic_666

Marc Desgagné

Marc Desgagné

Propriétaire MetalUniverse.net | Originaire du Saguenay | Ville actuelle, Québec (Canada)

Publications récentes

Dans la même catégorie

Mots-Clés

Nous Suivre