Manigance – D’un autre sang (2004)

9.8/10
Groupe
Manigance – D’un autre sang (2004)
Album
D'un autre sang
Année
2004
Compagnie
NTS
Format
Style
Pistes
01. Mirage 01:01 instrumental
02. Empire virtuel 05:14
03. Mourir en héros 06:03
04. Héritier 04:39
05. Hors la loi 04:51
06. Maudits 06:37
07. Mémoire 04:22
08. Damoclès 05:24
09. La mort dans l'âme 06:25
10. D'un autre sang 05:03
11. Enfin délivré 05:30
PAR MARC DESGAGNÉ

(Publication originale – 2004) C’est assez difficile d’introduire un groupe aussi unique. Certains groupes empruntent un chemin qui semble plus facile ou se contente d’être une copie d’un autre. Manigance ont su choisir l’avenue qu’ils voulaient prendre en allant à contre-courant, et ce, en exploitant une si belle langue qu’est le français. Cet élément fait d’eux l’un des rares groupes connus power/heavy metal avec des paroles entièrement en français. C’est une des particularités qui m’a fait intéresser au groupe. À quoi ça va ressembler et à quoi le comparer? Ce deuxième album de Manigance est paru le 26 janvier 2004.

1ière écoute: La surprise

2e écoute: L’intrigue face au groupe

3e écoute: Un réel coup de coeur pour eux

Peu importe si l’on aime ou pas, ils ne nous laissent pas indifférents. « D’un autre sang » est leur nouvel album sorti en 2004. L’album commence avec « Mirage », qui est une pièce instrumentale qui nous conduit de belle façon vers la prochaine chanson, « Empire Virtuel ». Je crois vraiment que c’est ce genre de pièce qu’il faut faire entendre aux personnes qui désireraient découvrir Manigance. Très belle exploitation des paroles en rapport avec le rythme des pièces, une voix puissante et un excellent son donnent de la fougue à cet opus. Bref, elle est rapide et elle a réellement une belle mélodie. « Mourir en héro », encore une excellente chanson. Pour être sincère, l’album dégage une atmosphère différente sur chacune des pièces et les compositions sont uniques. Cette dernière possède également une belle puissance et les riffs sont au rendez-vous. En fait, j’ai peur de me répéter, parce que pour l’une des rares, je n’ai strictement rien à reprocher à un album. Chaque chanson possède une énergie et une âme bien à elle, nous n’avons pas l’impression de tomber dans la routine.

Par la suite, nous avons « Héritier » qui continue sur la lancée avec vitalité et émotions, et que dire du chanteur Didier Delsaux ? Je ne pourrais pas entendre une autre voix soutenir le contenu de cet opus de Manigance, puisqu’il sait comment nous transporter et il le fait encore une fois parfaitement. Il y a une belle présence de la guitare, de la batterie et du clavier, qu’ils mélangent très bien, et ils donnent le temps aux membres de l’exploiter en leur donnant du temps dans les pièces, mais qui ne va pas briser l’esprit de base de la mélodie. « Hors la loi » et « Maudit » conservent cette philosophie avec encore une fois de très beaux refrains et mélodies. « Maudit » est réellement l’une de mes préférées de l’album par ses accroches musicales. J’ai été captivé immédiatement puisqu’elle est en mesure de venir nous chercher comme la majorité des chansons du groupe. Même s’il y a une histoire racontée derrière par le groupe, les paroles peuvent s’appliquer facilement à nos vies, autant dans le concret qu’au niveau des métaphores. Découragement, impuissance, le goût de se battre et de vaincre.

« Mémoire » et « Damoclès » sont toutes aussi excellentes. Même si « Mémoire » nous laisse une impression de déjà-vu, elle a un excellent refrain et ça devient une très bonne pièce sur l’album. Lorsque nous arrivons à « Damoclès », elle est déjà plus authentique que la précédente et elle dégage un son très intéressant. Nous sommes déjà arrivés à la fameuse ballade, évidemment comme la majorité des albums de power metal, il y en a une, celle-ci se nomme « La mort dans l’âme ». Bien que le titre ne soit pas des plus joyeux, elle ira chercher elle aussi les sentiments des auditeurs avec une belle maîtrise encore une fois des paroles. « La mort de l’âme » est un petit moment de repos et présence marquée du clavier qui va fait vraiment la différence au niveau de l’atmosphère de cette pièce.

Nous arrivons vers la finale de l’opus. Tout d’abord, nous faisons une escale avec la pièce titre de l’album, « D’un Autre Sang ». « Vous ne pouvez pas comprendre, si l’homme me détruit, je renais de mes cendres. Vous ne pouvez me prendre la vie, car je suis d’un autre sang. » C’est LA phrase clef de cet album de Manigance, tout le long de l’opus, nous faisons le tour de cette pensée à travers les paroles. Si vous ne pensez ne plus avoir de force, de pouvoir ou d’espoir, vous pouvez revenir, malgré tous les obstacles de cette vie, vous en avez les moyens, vous en êtes capables. Toutefois, nous pouvons tous voir la chose de façon différente, mais la dernière pièce peut confirmer un peu l’ensemble de cette pensée. « Si tu y crois la flamme sera là, tant que le feu ne s’éteindra pas. » Ce sont quelques mots que nous entendons dans la pièce « Enfin Délivré ». Il y a aussi le fait que la réalité n’est peut-être pas celle que tu voudrais. Bref, un mélange d’espoir, de désespoir, à la limite, une façon de dire de ne pas laisser tomber. Vraiment une excellente pièce, qui est très différente des autres et la conclusion de ce chapitre qu’est « D’un autre sang ». Nous avons voyagé le long de l’opus, nous avons eu la vérité et l’explication de cette dernière, et les conséquences qui s’y rattachent.

Finalement, le message, que Manigance dégage sur « D’un autre sang », peut être interprété d’une multitude de manières différentes. Le fait que le tout soit dans notre langue maternelle, c’est une force supplémentaire pour vraiment venir nous chercher dans le fond de notre coeur, nous pouvons comprendre parfaitement l’anglais, mais il faut avouer que le fait que ce soit en français apporte vraiment une touche particulière. En ce moment, cet opus est numéro 1 dans les meilleures sorties de 2004; une force, une expérience, un son puissant, des paroles très intéressantes et l’audace de propulser cette très belle langue en fait un album incontournable. Comme j’ai mentionné, n’oubliez pas les trois étapes à respecter, après coup, vous ne pourrez plus vous passez de lui.

PAR MARC DESGAGNÉ

Facebook: https://www.facebook.com/MANIGANCE.Official/
Instagram: https://www.instagram.com/manigance.official/
Bandcamp: https://manigancemusic.bandcamp.com/

Picture of Marc Desgagné

Marc Desgagné

Propriétaire MetalUniverse.net | Originaire du Saguenay | Ville actuelle, Québec (Canada)

Publications récentes

Dans la même catégorie

Mots-Clés

Nous Suivre