Majustice – Ancestral Recall (2023)

8/10
Groupe
Majustice – Ancestral Recall (2023)
Album
Ancestral Recall
Année
2023
Compagnie
Avalon
Format
Style
Pistes
01. Infinite Visions 05:34
02. Temple of the Divided World 04:18
03. Ancestral Recall 04:39
04. You Rock My World 04:31
05. Tears of the Sky 04:09
06. New Horizon 04:19
07. Give It Up 03:43
08. Dangerous 05:28
09. Sonata Black 05:24
10. Now Your Turn 05:00
11. New Horizon (Alternate Version)

PAR MARC DESGAGNÉ

Parfois, le hasard fait bien les choses. Dans les derniers jours, j’ai remarqué que Jien Takahashi a publié une nouvelle reprise vocale de la chanson « Destiny Calls » de Nocturnal Rites. Personnellement, je suis un grand amateur de ce défunt groupe. Après avoir écouté cette reprise j’ai remarqué qu’il y avait le nom du groupe MAJUSTICE. J’ai découvert que Jien est habituellement la guitariste dans ce groupe power metal, et non la chanteuse. Il s’agit d’un nouveau groupe power metal international fondé par cette dernière en 2021 et MAJUSTICE vient de sortir son premier album « Ancestral Recall » le 24 mars 2023 via le label Avalon. Elle est influencée par le style de compositions de Timo Tolkki de l’ère « classique » de Stratovarius.

Ensuite, les recherches continuent et je débute l’écoute de ce power metal visiblement très épique. Le chanteur de MAJUSTICE est Iuri Sanson. Ce nom ne vous dira peut-être rien à priori, mais les amateurs de power metal/heavy metal vont se souvenir de HIBRIA. C’est lui que vous pouvez entendre sur les albums de « Defying the Rules » (2004) à « Moving Ground » (2018), donc sept albums. Sanson est également chanteur dans le groupe power/prog metal ETERNITY’S END avec qui il a sorti deux albums.

Ce premier opus de MAJUSTICE, « Ancestral Recall », est composé de 10 titres et 2 versions alternatives. Leur approche du power metal me rappelle beaucoup, justement, celui de Nocturnal Rites avec un son plus heavy, tout en demeurant très mélodique. Dès la première pièce « Infinite Visions », le groupe débute avec trois collaborations spéciales. Vous pouvez entendre le chanteur Michael Vescera, qui a participé à de nombreux projets. Il est actuellement avec MAGIC KINGDOM, mais il était également avec Yngwie Malmsteen dans les années 90 et avec Loudness de 1988 à 1991. D’ailleurs, Vescera revient aussi pour la dernière chanson « Now Your Turn ». Si la première était plutôt orientée sur les claviers et upbeat, celle-ci pousse la double-caisse à fond. « Infinite Visions » a été composée par Timo Tolkki (ex: Stratovarius) et il y a aussi la participation de Ryuichi Nishida.

Pour le titre « Temple of The Divided World », MAJUSTICE assume pleinement ses influences heavy metal avec la présence du chanteur de PRIMAL FEAR Ralf Scheepers en tant qu’invité. Les mélodies sont rapides et accrocheuses. D’ailleurs, Jien Takahashi nous sort des riffs bien exécutés, tandis que Vitalij Kuprij (Ring of Fire, Trans-Siberian Orchestra) nous propose des sonorités majestueuses au clavier qui contrebalance bien le tout. Ses mélodies à partir de 2 minutes 45, wow!

Ensuite, on retrouve un power metal énergique sur « Ancestral Recall », une chanson plus lente mid-tempo « You Rock My World » (composée par Tolkki), avant de retrouver le débit rapide sur « Tears of the Sky ». Pour ce qui est de « New Horizon », il y a quelques moments qui me font penser à Sonata Arctica avec un changement de rythme vers la fin de la pièce et des moments plus théâtraux au clavier. Bien honnêtement, c’est difficile à décrire. De son côté, « Give It Up » semble tout droit sorti des années 80-début 90 avec un style hair metal et hard rock. Je dois l’avouer, je ne l’avais pas vu venir celle-là ! Elle est ridiculement cheesy, mais oh combien accrocheuse.

Finalement, « Dangerous » (composée par Tolkki) tombe un peu à plat. Elle n’est pas mauvaise, mais encore une fois mid-tempo. Sur la chanson « Sonata Black », MAJUSTICE nous offre une sorte de fusion mashup entre Stratovarius, Helloween et Dragonfoce. Ce n’est pas une grande surprise, puisque le titre a été composé par Timo Tolkki ! Oui, il a composé 4 des 10 chansons et il devait initialement jouer sur l’album.

Dans l’ensemble, il s’agit d’une agréable surprise. Il y a certains détails sur l’enregistrement de « Ancestral Recall » qui me dérange un petit peu. J’ai l’impression qu’il y a quelques décalages sur certaines pistes au niveau des instruments qui ne sont pas au même niveau. Néanmoins, MAJUSTICE a su livrer un bon album qui s’écoute bien du début à la fin. Les riffs aux guitares et le superbe travail au clavier sont des points forts. Je suis aussi surpris de la voix du chanteur Iuri Sanson, puisque j’étais habitué d’entendre son ton de voix plus heavy, tandis que sur ce disque, il se lance dans le power metal épique, le hard rock et des influences vocales que je lui connaissais moins.

Membres de Majustice:

Iuri Sanson (Voix)
Jien Takahashi (Guitare)
Kelly SIMONZ (Guitare)
Vitalij Kuprij (Clavier)
Kaz Nakamura (Basse)
Yosuke Ibuki (Batterie)

Musicien invité :.

Ralf Scheepers (Vo)
Mike Vescera (Vo)
Timo Tolkki (Compositeur des chansons 1, 4, 8, 9)
Ryuichi Nishida (Dr)
Kotaro Tanaka (Dr)

https://majustice-metal.com/english

https://www.facebook.com/MajusticeMetal

https://www.instagram.com/majustice_metal/

PAR MARC DESGAGNÉ

Pour la reprise de Nocturnal Rites avec Jien Takahashi au chant:

Picture of Marc Desgagné

Marc Desgagné

Propriétaire MetalUniverse.net | Originaire du Saguenay | Ville actuelle, Québec (Canada)

Publications récentes

Dans la même catégorie

Mots-Clés

Nous Suivre