King’s X – Three Sides of One (2022)

7.5/10
Groupe
King’s X – Three Sides of One (2022)
Album
Three Sides of One
Année
2022
Compagnie
Century Media Records / InsideOut Music
Format
Style
Pistes
01. Let It Rain
02. Flood Pt. 1
03. Nothing But The Truth
04. Give It Up
05. All Gods Children
06. Take The Time
07. Festival
08. Swipe Up
09. Holidays
10. Watcher
11. She Called Me Home
12. Every Everywhere

Active depuis 1979, la formation rock KING’S X effectue un retour le 2 septembre prochain avec leur treizième album Three Sides of One via Century Media Records / InsideOut Music. On parle d’une absence de 14 ans depuis la sortie de leur précédent album « XV ». Heureusement, le trio demeure inchangé avec la présence de Dug Pinnick (basse, voix), Jerry Gaskill (batterie, voix) et de Ty Tabor (guitare, voix).

Sur ce nouvel opus, KING’S X nous propose 12 nouvelles compositions. Bien honnêtement, je ne pourrai pas dire que je suis un amateur inconditionnel du groupe, mais pour avoir fait des critiques de certains de leurs albums dans le passé, j’ai toujours grandement apprécié la petite touche combinant le rock et surfant parfois vers le heavy rock et metal. Sans oublier de nombreux passages plus progressif que l’on pouvait retrouver à certains endroits. Après autant d’années, KING’S X n’a pas réellement changé sa formule, tant mieux diront les fans, et j’en suis d’accord. Ce nouvel album reprend là où le groupe s’est arrêté en 2008. En entrevue, les membres ont mentionné qu’ils ont pris autant de temps pour s’assurer que leurs fans aiment l’album. Et, c’est exactement ce qu’ils ont fait. Comme c’était le cas à l’époque, certaines chansons ont une orientation musicale bien précise, tandis que d’autres explorent d’autres influences. Débutant en heavy rock et distorsion sur « Let It Rain », le groupe se lance dans quelque chose mélangeant mid-tempo heavy et soft rock sur « Flood Pt. 1 ». Il y a souvent eu un petit côté à la Dream Theater, mais sans nécessairement se lancer complètement dans toute cette structure.

Après une balade, « Nothing But The Truth », le rythme augmente sur « Give It Up » qui me donne clairement une impression de déjà-vu. À leur sauce, mais j’entends vraiment un style à la Danko Jones sur de nombreux passages au niveau du beat et de l’intonation. Deux chansons que je retiens spécialement de ce disque sont « All Gods Children », qui propose une approche à la fois planante et assez lourde, ainsi que « Festival ». Cette dernière s’inspire principalement de la vague new rock que nous avons eu il y a plusieurs années avec sa sonorité plus old school et intensité upbeat accrocheuse. Je suis persuadé que ce sera un single de l’album Three Sides of One. Pour vous donner une idée des directions différentes, « She Called Me Home » me fait penser un petit peu aux Beatles.

En général, le trio américain KING’S X a tenu promesse à ses fans. Est-ce que vous allez accrocher si vous ne connaissiez pas le groupe ? Honnêtement, je ne sais pas. Ce n’est pas un album incontournable et il n’y a pas nécessairement ces gros moments mémorables. Toutefois, c’est un disque qui s’écoute bien et vous ne serez pas déstabilisé si vous avez écouté d’autres albums de la formation américaine. La touche old school, même au niveau de la production, n’est pas pour tous, mais elle apporte de la variété dans un monde de production qui essaie souvent de trop en faire.

COMMANDER : https://kingsx.lnk.to/ThreeSidesOfOneID

https://www.facebook.com/KingsXofficial

http://kingsxrocks.com/

Marc Desgagné

Marc Desgagné