I Prevail – True Power (2022)

7.5/10
Groupe
I Prevail – True Power (2022)
Album
True Power
Année
2022
Compagnie
Fearless Records
Format
Style
Pistes
1. 0:00
2. There's Fear in Letting Go
3. Body Bag
4. Self-Destruction
5. Bad Things
6. Fake Lyrics
7. Judgement Day
8. FWYTYK
9. Deep End
10. Long Live The King
11. Choke
12. The Negative
13. Closure
14. Visceral
15. Doomed

En toute honnêteté, je ne connaissais pas beaucoup I PREVAIL avant d’entendre le groupe lors des vidéos promotionnelles de la All Elite Wrestling pour « All Out ». La AEW a utilisé les chansons « Lifelines » et « Come and Get It » tirées de leur premier album de 2016. Personnellement, j’avais adoré leur style heavy rock pour les montages et j’ai commencé à écouter les deux régulièrement. Au cours des dernières semaines, j’étais très content de voir que I PREVAIL venait de sortir un premier single du nouvel album « Body Bag ».

Soyons honnête, « Body Bag » n’a pas les paroles les plus complexes de l’histoire, mais le côté « coup de poing », l’utilisation des riffs simples et efficaces, c’est ce qui fait sa force. J’étais curieux d’entendre le nouvel album « True Power » qui sort le 19 août 2022 via Fearless Records. À quoi s’attendre ? En parcourant l’album, on se rend compte que le groupe a probablement essayer de satisfaire la plus grande variété de fans possible. Ça tire partout.

Si, par moment, on est dans le rock très moderne, I PREVAIL nous envoie même vers un mélange de hip-hop à la Hollywood Undead sur « FWYTYK ». Elle a aussi un petit feeling théâtral assez particulier, très original. D’un autre côté, on nous plonge dans une chanson très pop rock au maximum sur « Deep End ». On dirait qu’on s’est perdu au milieu de l’album ou qu’elle a été ajoutée par erreur. Le sentiment est étrange, mais elle est très radio friendly.

Outre « Body Bag », mon autre coup de coeur de l’album est sans contredit « Judgement Day ». Rapide, heavy, accrocheuse, elle donne de l’énergie en masse ! Sinon, la majorité des autres titres alternent entre le côté heavy aux riffs avec le scream et le chant beaucoup plus mélodique. À l’opposé, I PREVAIL nous propose la chanson « Doomed », qui est une balade utilisant un chant clair et un piano dans une douce mélodie un peu vintage . Si vous respectez l’ordre des titres pour écouter l’album, c’est légèrement déstabilisant. Néanmoins, c’est ce que le groupe semblait chercher lors de la création de l’album « True Power ». Leur but était de dire à leurs fans qu’ils peuvent accomplir tout qu’ils veulent. En ce sens, c’est une bonne façon de tenter d’aller les rejoindre en intégrant le plus de leurs influences.

En général, je dois avouer que je trouve agréable de voir à quel point I PREVAIL tente d’expérimenter, et les membres s’amusent vraiment à explorer leur son. Il y en a pour tous les goûts et je crois que plusieurs vont seulement aller « piger » à quelques endroits sur l’album. Si vous aimez quelque chose qui bouge un peu, allez vers « Judgement Day », vous n’allez pas le regretter. Elle sera détestée par plusieurs personnes, mais « FWYTYK » est vraiment catchy et bien produite. Une belle surprise.

I PREVAIL explique le thème principal abordé sur l’album « True Power » :

« Ce groupe a été créé par nous, mais pendant des années, nous avons eu beaucoup de serpents qui ont essayé de mettre leurs mains dans notre processus et de le perturber. Cette fois-ci, nous avons pris le contrôle et fait les choses comme nous le voulions. Avec l’aide de notre label et de notre manager, le processus d’enregistrement n’a jamais été aussi fluide. Nous avons été responsabilisés, et nous voulons responsabiliser nos fans en leur disant : « Je peux accomplir tout ce que je veux ». Nous sommes passés d’un travail de jour à des concerts énormes, nous avons libéré notre traumatisme et l’avons transformé en VRAI POUVOIR, à la fois personnellement et musicalement, alors nous sommes ici pour montrer que c’est possible. »

Pour commander l’album / liens : https://found.ee/iptruepower

https://www.facebook.com/IPrevailBand

https://iprevailband.com/

Marc Desgagné

Marc Desgagné