24:04:20 – Queensrÿche / Armored Saint (Montréal)

Spectacle: Le 20 Avril 2024 au Théâtre Beanfield de Montréal
Organisateurs: HEAVY MTL, Greenland Productions
Photographe: François Morisset
Compte-rendu: Annie Cabana

Un Retour aux Sources pour Queensrÿche

Lors de son passage au Théâtre Beanfield, Queensrÿche a livré un spectacle mémorable dans le cadre de sa tournée « The Origins Tour ». Le groupe a souhaité nous ramener dans le temps en revisitant les débuts emblématiques avec leur EP de 1983 et l’album « The Warning » de 1984, dans leur intégralité. On peut certainement affirmer que ce groupe a su ouvrir la voie à un style de rock combinant des éléments de métal et de prog, donnant un tout nouveau sens à la notion de métal progressif depuis les années ‘80.

Queensrÿche, même si seulement deux membres originaux sont encore présents de cette époque, la prestation de chacun des autres membres a su refléter la passion des débuts de ce qui est maintenant leur unité musicale. Composé de Michael Wilton et Mike Stone à la guitare, Eddie Jackson à la basse, Casey Grillo à la batterie et du chanteur Todd La Torre, ce spectacle a été livré avec une énergie débordante ! Le groupe a définitivement réaffirmé son statut légendaire et a démontré pourquoi ces premières sorties ont résisté à l’épreuve du temps.

C’était une prestation à guichet fermé avec une foule enthousiaste que La Torre, arborant fièrement un gilet des Canadiens s’est pointé sur scène. L’ouverture avec « Queen of the Reich » a été une déclaration d’intention rappelant aux fans pourquoi ils sont tombés amoureux de Queensrÿche en premier lieu. La puissance du son et les cris de La Torre auraient pu faire lever le toit du Théâtre Beanfield. À vrai dire, toutes les interprétations de la soirée ont été exécutées avec une telle force qu’elles donnaient des frissons sans préenregistrements ni aide. Du live comme dans le bon vieux temps.

Même si depuis le début de la tournée, le setlist ne laisse aucune surprise à part la dernière chanson, le choix de replonger dans les deux premiers albums du groupe a été judicieux. Non seulement cela a permis de raviver la flamme de la nostalgie pour les fans de longue date, mais cela a également offert une expérience unique aux nouveaux venus ou à ceux qui ont plutôt commencé à apprécier le groupe avec leurs grands succès tels que « Silent Lucidity » et « Eyes of a Stranger », en leur permettant de découvrir les racines profondes de Queensrÿche. Cette soirée a été un super voyage dans le passé, un hommage passionné aux racines du groupe et un rappel de l’impact qu’ils ont eu sur le monde du métal.

Et le rappel n’a pas déçu avec « Prophecy » et « Screaming in Digital », Queensrÿche a conclu la soirée en beauté. Et lorsque les lumières se sont rallumées, c’était comme si on sortait d’un rêve dont on ne voudrait pas se réveiller…

Queensrÿche

Queensrÿche Setlist

  1. Queen of the Reich
  2. Nightrider
  3. Blinded
  4. The Lady Wore Black
  5. Warning
  6. En Force
  7. Deliverance
  8. No Sanctuary
  9. NM 156
  10. Take Hold of the Flame
  11. Before the Storm
  12. Child of Fire
  13. Roads to Madness

Rappel:

  1. Prophecy
  2. Sceeming in Digital

Armored Saint

Le théâtre Beanfield de Montréal a récemment été secoué par une soirée de métal où les légendes du genre, Armored Saint, ont partagé la scène en première partie de Queensrÿche. La prestation d’Armored Saint a certainement marqué la foule présente et a réussi à réchauffer l’atmosphère dès leur montée sur scène.

Dès le début, Armored Saint a instantanément captivé l’audience, en grande partie grâce à l’énergie du chanteur John Bush (anciennement d’Anthrax), qui se pavane comme une véritable rock star sur scène, rappelant ainsi pourquoi ce groupe est une véritable force dans le power métal. Sa voix puissante, sa présence scénique et son aisance à occuper tout l’espace ont captivé la foule, qui n’a cessé d’applaudir en reconnaissance de sa performance. Il convient également de souligner l’expertise musicale des autres membres du groupe. Joey Vera à la basse et les frères Sandoval, Phil à la guitare et Gonzo à la batterie, forment une unité solide, mettant en valeur la virtuosité de Jeff Duncan à la guitare.

Le setlist de la soirée comprenait neuf chansons, parmi lesquelles les incontournables « March of the Saint » et « Can U Deliver », qui ont suscité une réaction enthousiaste de la part des fans. Mais au-delà de la nostalgie, Armored Saint a prouvé qu’ils n’étaient pas un groupe figé dans le passé. Leur dernier album, « Punching The Sky », leur a permis de revenir en force après la pandémie. Les fans attendent avec impatience la suite de leurs efforts créatifs et, après une prestation aussi réussie, espèrent également avoir d’autres opportunités de les voir en live!

Armored Saint

Armored Saint Setlist:

End of the Attention Span
Raising Fear
Tribal Dance
The Pillar
March of the Saint
Standing on the Shoulders of Giants
Aftermath
Win Hands Down
Can U Deliver
Reign of Fire

Marc Desgagné

Marc Desgagné

Propriétaire MetalUniverse.net | Originaire du Saguenay | Ville actuelle, Québec (Canada)

Publications récentes

Dans la même catégorie

Mots-Clés

Nous Suivre