Recherche MU :
Groupes: 1310
Critiques CD: 2489
Nouvelles: 4144
Entrevues: 129
Critiques en Vrak
Groupe: The Duskfall
Album: Lifetime Supply of Guilt
Directement de la Suède, nous provient la formation The Duskfall qui est la nouvelle sensation de l’heure de la scène «death» mélodique. «Lifetime Supply of Guilt» est le nom de leur dernier album...
Groupe: Vektor
Album: Outer Isolation
Paru en 2009, le premier album (Black Future) du groupe américain Vektor s’était alors démarqué par la combinaison inhabituelle de plusieurs styles musicaux (thrash, black et progressif). Trois ans...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Nightwish
 Album: Once (Édition Platine) (2004)
Note:
8.0/10
Style : Power Metal

Compagnie : Nuclear Blast

Format :

Liste des pistes :

01.Dark chest of wonders 02.Wish I had an angel 03.Nemo 04.Planet hell 05.Creek Mary's blood 06.The siren 07.Dead gardens 08.Romanticide 09.Ghost love score 10.Kuolema teeke taitelijan 11.Higher than hope 12.White night fantasy(bonus track) 13.Live to tell the tale(bonus track) 14.Nemo(video clip)
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Stéphane Guimont
 
Nightwish revient en force avec un album tout simplement incroyable. En écoutant « Once » on ne peut en aucun cas parler de power métal. On pourrait plus définir cet album comme un œuvre d’opéra métal brute. À la première écoute, on peut être un peu dérouté par la nouvelle couleur que la formation finnoise a décidé d’introduire dans ses compositions. J’irais même jusqu’à dire que certains fans pourraient bien détester cet album. On peut sentir la qualité de la production aux premières notes de ce disque et affirmer que « Once » est dédié au marché américain, il semblerait qu’ils ont décidés de conquérir l’Amérique et je suis prêt à parier qu’ils vont réussir.


Présentement, j’ai en ma possession l’édition platine, je peux vous dire que ceux qui n’aimait la pochette, bien il l’a trouverait vraiment superbe. Elle est platine, donc chromé au complet ainsi que le disque compact qui est autographié par les membres. Également, on y retrouve deux titres bonus « White night fantasy », « Live to tell the tale » et le vidéo clip du premier simple « Nemo ». Donc, cette édition est dédiée à tous les collectionneurs.


Maintenant parlons un peu de la richesse de cet album. Pour cet opus, Nightwish, a focalisé sur l’efficacité des chansons, donc il en résulte des rythmiques de guitare efficaces, énergiques, puissants et le tout, accompagné d’orchestrations tout simplement sublime. La chanteuse, Tarja, est toujours aussi grandiose dans sa façon d’interpréter les chansons. Le bassiste, Marco, a beaucoup plus de place au niveau des voix, ce qui amène de très belles harmonies avec Tarja et rehausse l’intensité dans plusieurs chansons. N’ayez crainte, car « Once » reste du Nightwish. Malgré des rythmiques plus carré, ils ont gardé la couleur symphonique et opéra, qui a fait leur marque de commerce.


Voici quelques titres qui ressorts dans l’album : « Dark chest of wonders », « Wish I had an angel », « Nemo », « Planet Hell », « Ghost love score ».


En terminant, je pourrais dire que « Once » est tout simplement grandiose dans sa couleur. Il ne faut surtout pas l’écouter en le comparant avec ces prédécesseurs, car cela n’a rien à voir. Ils ont osé et à mon humble avis, ils ont réussi.


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau