Recherche MU :
Groupes: 1310
Critiques CD: 2489
Nouvelles: 4031
Entrevues: 129
Critiques en Vrak
Groupe: Vampire Weekend
Album: Contra
Et voici, Mesdames et Messieurs, le tant attendu nouvel et deuxième album des new yorkais de Vampire Weekend, Contra, sorti au mois de janvier, une petite gourmandise qu’on s’enfile sans...
Groupe: Rhapsody
Album: Symphony of Enchanted Lands
Le groupe de power metal symphonique d'origine italienne Rhapsody a connu de grands succès sur la scène musical grâce à leurs chansons à la fois entrainantes, mélodiques et qui traite de thèmes basés...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: CKY
 Album: The Phoenix (2017)
Note:
7.0/10
Style : Rock

Compagnie : Entertainment One

Format : CD

Liste des pistes :

01. Replaceable
02. Days of Self Destruction
03. Unknown Enemy
04. Head for a Breakdown
05. The Other Ones
06. Wiping Off the Dead
07. Lies from You
08. Better Than Get Even
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc-André Provost
 
Marc-André Provost

Vous savez, il y a certains artistes et groupes que lorsqu'on entend simplement un riff de guitare, nous savons tout de suite à qui nous avons affaire. Prenons un exemple facile : ACDC. Par contre, je ne suis pas ici aujourd'hui pour vous parler des légendes du rock. Je vais plutôt vous parler du nouvel album de CKY. Ce groupe a vraiment un son assez particulier et lorsque nous entendons le début de l'une de leurs chansons, il est facile de les reconnaître, simplement par la sonorité de leur guitare. La formation du frère de Bam Margera est donc de retour avec un nouvel opus nommé "The Phoenix". Changement de chanteur et bisbilles réglées au sein de l'orchestre, la troupe de Pennsylvanie est donc prête à nous présenter du nouveau matériel, une première en presque 10 ans d'absence.


CKY ne l'a pas eu facile durant la dernière décennie, une grosse bataille se déroulait entre les membres du groupe et le sort de la formation a souvent été mise à dure épreuve. Le chanteur, Deron Miller, est maintenant de l'histoire ancienne. Il a été remercié de ses services et je dois avouer que sans lui, j'avais l'impression que CKY allait devenir une formation plutôt pathétique. Le groupe a donc décidé de continuer sans lui, et c'est maintenant le guitariste, Chad I Ginsburg, qui s'occupe maintenant de la tâche de chanter sur le nouveau disque, ainsi que durant les concerts du groupe.

Pour commencer l'analyse du disque, précisons que M. Ginsburg a affirmé en entrevue que "The Phoenix" était la suite logique du deuxième (et meilleur album du groupe) 'Infiltrate•Destroy•Rebuild'', comme si les deux albums suivants n'existaient plus. Bon, je me dois d'avouer qu'une affirmation comme celle-ci n'est pas à prendre à la légère. Lors de ma première écoute, j'ai par contre rapidement compris la logique de celle-ci. L'album commence donc en feu avec le titre " Replaceable ". Ai-je besoin de préciser de qui les gars parlent ?? Chanson très efficace et intéressante, on retrouve donc le son d'antan du groupe, que plusieurs attribuent à l'époque "Jackass". CKY, dont les compositions ont été la musique thème de toutes les stupidités de la troupe de Bam Margera il y a quelques années, reviennent donc aux sources avec un son précis qui ne peut être attribué à aucune autre formation. Dès le début, nous remarquons donc l'habituelle ''guitare distorsionnée' de jadis et même si c'est quelqu'un d'autre aux vocales, la touche de CKY est plus que présente. Le premier single et deuxième titre de l'album,"Days of Self Destruction", est aussi une chanson très bien composée et le refrain reste facilement en mémoire. Par contre, mis à part les deux premières chansons et le très surprenant morceau "Head for a Breakdown", l'album consiste en cette sonorité unique et les chansons se ressemblent beaucoup. Le jeu de batterie de Jesse Margera est plutôt semblable et son "beat disco" revient à plusieurs reprises, ce qui est donc assez ordinaire. Le disque comporte seulement 8 chansons, son écoute est facile et lorsque l'album se termine, nous n'allons pas jusqu'à en redemander. Un début fracassant qui s'assombrit un peu ensuite. Je tiens à préciser que "The Phoenix" reste un album fort agréable à écouter, surtout si vous aimez leur son dans leurs compositions passées.


Pour conclure, je suis quand même très content que la formation soit de retour pratiquement 10 ans après la sortie de leur dernier disque. Avec "The Phoenix", CKY se donne une nouvelle chance et avec ce nouveau départ et les chicanes terminées nous ne pouvons qu'espérer que la formation se tienne en grande forme et qu'elle continuera leur ascension vers la terre promise.



https://www.facebook.com/ckyalliance/


 



  Note de MU : 7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau