Recherche MU :
Groupes: 1310
Critiques CD: 2489
Nouvelles: 4060
Entrevues: 129
Critiques en Vrak
Groupe: Ajdath
Album: Triangle Of Death
Après deux démos, respectivement en 1996 et en 1999, il faudra attendre en novembre 2006 pour entendre le premier EP du groupe death/thrash metal Ajdath, "Triangle of Death" sur Mute...
Groupe: Tommy Bolin
Album: Whips and Rose 1
Tommy Bolin a été un guitariste qui a marqué son époque au début des années 70 avec son style blues/rock/jazz/funky. Il est reconnu pour avoir remplacé Ritchie Blackmore au sein de Deep Purple et ses...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Rotten Sound
 Album: Cursed (2011)
Note:
8.0/10
Style : Grindcore

Compagnie : Relapse

Format : CD

Liste des pistes :

Alone
Superior
Self
Choose
Hollow
Ritual
Green
Machinery
Power
Plan
Declare
Addict
Exploit
Terrified
Scare
Doomed
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Le grindcore scandinave a toujours été surfin, de qualité et plus recherché vis-à-vis la sonorité nord-américaine. Avec ce disque, Rotten Sound ne fait qu’alimenter ce feu déjà très ardent. Figure dominante dans le milieu, il est intéressant de constater que ce groupe ne ralenti aucunement sur cette production métallique de 16 actes de démembrements pour un grand total de 28 minutes !

Quelques-uns d’entres vous connaissez déjà ce groupe car il ouvrait sur la dernière tournée de Finntroll l’hiver passé. Je n’ai pas besoin de vous confirmer que le style décadent du groupe n’était pas très bien assimilé par la foule majoritairement folk métal car sur la tournée, nous retrouvions aussi Ensiferum; ce qui veut dire que c’était plutôt farfadet au niveau musical qu’abrasif.

Sur Cursed, c’est la facture grindcore avec une sonorité des guitares rappelant Entombed qui est présentée en plus de quelques similitudes avec ce que faisait Nasum pour ceux qui aiment les références qui ont de l’impact mais c’est aussi pour souligner le fait que c’est le chanteur de Rotten Sound, Keijo Niinimaa, qui va se retrouver au micro pour la tournée finale de Nasum, question de saluer l’œuvre de Mieszko Talarczyk, leader de la formation qui a trouvé la mort lors du tsunami de 2004. Chansons courtes mais qui ont une base très groove, le tout en relation avec la touche Entombed-esque qui est dépeinte sur de nombreuses chanson comme Plan, Choose (avec comme invité aux voix LG Petrov d’Entombed comme par hasard !) et surtout Hollow avec son « lead » imposant à la guitare, ou les chansons plus « grind classique » à la Napalm Death comme par exemple Green, Superior qui présentent deux types de voix comme le tandem Greenway/Harris et Alone, avec Jason de Misery Index comme invité aux voix. Nous n’avons pas le temps de nous lasser de cet album grâce à cette facette entrainante en plus de la courte durée de cette production vindicative.

Rotten Sound représente la compétence et l’efficacité métallique du grindcore mais tout en restant juste assez efficace au niveau de la production, en ayant une petite couche lustrée aucunement dérangeante. Avec Cursed, c’est un album qui se distingue des autres réalisations du genre grâce à son énergie vive, son jeu précis et sa recherche musicale puissante.

Ce n’est pas pour toutes les oreilles mais pour l’amateur de grindcore et de death métal plus crasseux, Rotten Sound vous en donne pour vos kronors !

www.rottensound.com





  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau