Recherche MU :
Groupes: 1310
Critiques CD: 2489
Nouvelles: 4060
Entrevues: 129
Critiques en Vrak
Groupe: Amesoeurs
Album: Amesoeurs
Âmesoeurs est un projet français qui a acquis une notoriété rapide due d’une part au fait que Neige, guitariste connu pour de nombreux projets dont sa participation à Peste Noire, était l’esprit...
Groupe: Manigance
Album: D'un Autre Sang
C'est assez difficile d'introduire un groupe aussi unique. Certains groupes empruntent un chemin qui semble plus facile ou se contente d'être une copie d'un autre. Manigance ont su choisir l'avenue...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Sade Slavey
 Album: Imaginary Friend (2011)
Note:
5.0/10
Style : Industrial Metal

Compagnie : Indépendant

Format : CD

Liste des pistes :

The Door Opening
Cold plush
Booze
Sew a Side of a Girl
The Ethernal Life
Imaginary Friend
Depressed Survivors
The Last Good Giant
The Unfetished Business
Humans Discoloration
The Door Closing

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
L’émulation peut être une bonne chose, tu te fixes des objectifs pour pouvoir être à la hauteur de quelqu’un que tu apprécies envers qui, tu as une admiration incommensurable. Musicalement, il faut de la subtilité par contre, surtout lorsque tu présentes un album, ton premier de surcroit. En recevant ce disque, qui privilégie cette couleur fantastique qu’est le vert, j’ai eu comme première impression, en regardant la pochette : Smells Like Children de Marilyn Manson. Vous allez comprendre en voyant le parallèle ICI et LÀ ! C’est la même pose, même ambiance chromatique verdâtre…


Et au niveau sonore, c’est comme entendre les démos de Portrait of an American Family, le premier album studio de Manson, donc du matériel plus cru musicalement avec moins de finesse quant au travail en studio. Les idées semblent reprises, remâchées et réutilisées, rien ne sort, rien ne poppe du disque de Sade Slavey plus qu’autre chose… c’est très linéaire, fade et incolore, malgré que les membres du groupe soient très colorés !

La production laisse à désirer grandement sur ce disque. C’est pénible d’entendre la guitare avec une distorsion tellement irritante qui peut te rappeler la mélodie offerte par une perceuse qui gratte le fond d’une poubelle en acier. Dans ce type de musique, une grande portion du seuil d’acceptation provient de la capacité d’avoir été capable d’offrir des éléments sonores qui se tiennent, que le tout coule agréablement et que les arrangements soient subtils. Sur ce disque, c’est absent…

Les chansons du groupe présentent des sonorités maintes fois entendues dans le domaine du shock/horror rock ou métal coloré épeurant. Même l’utilisation des claviers très spookys n’aident pas la cause du groupe…

Je passe mon tour…

www.myspace.com/sadeslaveyofficial





  Note de MU : 5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau