Recherche MU :
Groupes: 1310
Critiques CD: 2489
Nouvelles: 4144
Entrevues: 129
Critiques en Vrak
Groupe: Dark Moor
Album: Beyond The Sea
Dark Moor ont vu les amateurs du groupe se diviser en deux depuis la grande séparation. Un peu avant la sortie de l'album éponyme en 2003, Elisa C. Martín, Albert Maroto et Jorge Saez ont quitté la...
Groupe: Catuvolcus
Album: Terres de Sang
Catuvolcus est une formation originaire de Warwick qui œuvre dans un style assez particulier. Elle se décrit comme faisant du Métal Noir Gaulois, genre assez unique dans notre belle province. Après...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Chrome Division
 Album: 3rd Round Knockout (2011)
Note:
6.5/10
Style : Heavy Metal

Compagnie : Nuclear Blast Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Bulldogs Unleashed 3:49
02. 7 G-Strings 4:07
03. Join The Ride 5:06
04. Unholy Roller 3:43
05. Zombies And Monsters 3:39
06. Fight 3:38
07. The Magic Man 4:56
08. Long Distance Call Girl 4:25
09. Ghost Rider In The Sky 3:36
10. Satisfy My Soul 5:08
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Albert Lamoureux
 
Albert Lamoureux
Après deux albums avec le même chanteur, le groupe norvégien Chrome Division remplace Eddie Guz par Athera, le chanteur du groupe Susperia. Ce dernier profite de cette occasion pour changer de nom, il se nomme maintenant Shady Blue, ce qui a une connotation beaucoup plus commerciale… Généralement, lorsqu’un groupe change de chanteur, il change ou adopte aussi son style musical du même coup. Chrome Division ne fait pas exception à cette règle. Le style préconisé sur les deux premiers albums ressemblait beaucoup à la musique de Motörhead. Le nouvel album intitulé 3rd Round Knockout s’apparente maintenant au style de Black Label Society et à celui de Hellyeah.

C’est avec rapidité et énergie que début ce troisième effort. ‘Bulldogs Unleashed’ contient quelques éléments ‘Thrash’ ainsi qu’une très bonne section rythmique. Malgré le style général de la composition, nous avons tout de même droit à quelques passages mélodiques au niveau des guitares. Avec tous ces éléments, il n’est pas surprenant de voir ce titre comme le premier extrait de l’album. Le style mélodique s’enchaine sur la pièce suivante. Malgré le bon travail des guitaristes Shagrath et Ricky Black, ‘7 G-Strings’ demeure une composition simpliste qui sera l’excuse parfaite (si vous en avez besoin d’une) pour faire la fête et boire de la bière. Après une introduction de guitare copiée intégralement sur la musique du groupe AC/DC, ‘Join The Ride’ bifurque dans la direction ‘Southern Rock’. Le résultat est fort bien réussi malgré le manque flagrant d’originalité. ‘Zombies & Monsters’ et ‘Long Distance Call Girl’ sont deux pièces rafraichissantes. On y retrouve des guitares mélodiques et puissantes ainsi qu’une belle diversité au niveau de la voix. Rares sont les compositions ou le batteur à beaucoup de place pour s’exprimer librement. ‘Fight’ est l’un de ces rares moments, mais Tony White ne profite pas de ce moment pour dénaturer son style afin d’en mettre plein la vue à la galerie. Non seulement la batterie est omniprésente, mais nous retrouvons une belle complicité entre la lourdeur des guitares et l’agressivité de la voix. Après cette montée d’adrénaline, il est normal de se retrouver avec une composition plus lente qui rappelle le style blues de ZZ Top. En plus d’emprunter plusieurs passages à différents groupes un peu partout sur l’album, on y retrouve aussi la reprise du titre ‘Ghost Riders In The Sky’ de Johnny Cash. Cette reprise est entrainante et plus joyeuse que la plupart des autres titres de l’album, mais il est difficile de prendre au sérieux le groupe lorsque l’on entend les paroles ‘Yippie-yi-ohh, yippie-yi-yay’.

Malgré leur changement de style musical, Chrome Division s’inspire encore une fois de différents styles musicaux afin d’essayer (en vain) de définir leur propre style. Malgré ce manque d’originalité, la musique de cet album est entrainante et fera le bonheur de la plupart des gens qui aiment faire la fête. Cependant, il ne faudra pas se surprendre si l’album disparait de la rotation après seulement quelques écoutes.



  Note de MU : 6.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau