Recherche MU :
Groupes: 1310
Critiques CD: 2489
Nouvelles: 4144
Entrevues: 129
Critiques en Vrak
Groupe: Atheist
Album: Piece Of Time
Atheist est un quartet originaire de la Floride qui fait dans le Death technique avec un son plutôt progressif mélangeant plusieurs genre. Le groupe est un peu dans la même veine que Cynic ou la...
Groupe: 3 Inches of Blood
Album: Long Live Heavy Metal
L’offrande précédente de cette formation canadienne en avait laissé plus d’un dans les limbes. Mais avec Long Live Heavy Metal, c’est un album de métal traditionnel plaisant,...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Asmegin
 Album: Arv (2008)
Note:
8.5/10
Style : Viking Metal

Compagnie : Napalm Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Fandens Mælkebøtte
02. Hiertbrand
03. Generalen Og Troldharen
04. Arv
05. Yndifall
06. Gengangeren
07. Prunkende, Stolt I Jokumsol
08. En Myrmylne
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Louis Goulet
 
Louis Goulet
Deuxième album du groupe de Viking métal aux influences folk (anciennement folk aux influences vikings) Ásmegin, Arv, sortit au début ce cette année, se distingue, pour le meilleur et pour le pire, de son prédécesseur acclamé par la critique. Composé du même line-up, le groupe change néanmoins son type de production (c’est d’ailleurs cette production, moins réussie que sur le premier disque d’Ásmegin, qui décevra probablement quelques fans du groupe, malgré que cela n’occulte en rien la puissance de la musique présente sur Arv) et son style de musique, dans une certaine mesure. Erik Fossan Rasmussen, chanteur de son état, nous gratifie ici de toutes les parties vocales growls, ainsi que d’une grande partie du chant clean, ce qui provoque un changement. Des invités sont encore présents, dont une chanteuse et un chanteur (pour les harmonies vocales, très riches et intéressantes), et le résultat est un chant très diversifié et convenant à tous les goûts. Rasmussen se fait aussi batteur sur l’album, ce qui est un facteur de rupture par rapport à l’album précédent; alors que Hin Vordende Sod & Sø était un pur album folk, rapide, festif, rappelant dans le style Korpiklaani ou peut être Finntroll, Arv est beaucoup plus viking, épique, avec des tempos plus lents et plus lourds, la batterie y étant certainement pour quelque chose. Le travail derrière les fûts est tout de même fort réussi.

Alors que le guitariste Raymond Håkenrud, le guitariste et accordéoniste Marius Olaussen, le bassiste et chanteur Tomas Torgersbråten et le claviériste Lars Fredrik Frøislie sont encore de la partie, force est de constater que les multiples invités jouant des instruments folkloriques sur le dernier album ne sont pas présents sur le disque Arv. Ásmegin nous avait habitués à des mélodies dansantes et « catchy » typiques du folk festif, mais le son change drastiquement sur l’album dont il est ici question. Les guitares y sont beaucoup plus lourdes, étouffées et mixées dans les graves, par exemple comme chez Amon Amarth, et la sonorité de la musique et du chant mis à l’avant de celle-ci rappelle plus Týr. La basse est très présente, le clavier beaucoup moins, et l’on entend tout de même parfois le violon ou d’autres instruments rappelant le travail du groupe à ses débuts. La musique est donc plus lourde et lente que sur l’album précédent, mais les paroles demeurent semblables, c’est-à-dire en langue norvégienne ancienne pour la plupart et ayant pour thème l’héritage de nos ancêtres, l’hiver et la grandeur de la nature sauvage nordique.

L’album débute par la pièce Fandens Mælkebøtte, une des plus folk, tout comme la pièce titre dont la fin nous rappelle le premier disque du groupe. Complété par le morceau Prunkende, Stolt I Jokumsol, une ballade plus ambiante et acoustique, ce trio de pièces met en valeur la voix féminine de Anne Marie Hveding ainsi que les instruments folkloriques que le groupe utilise. Assez progressif dans le son et dans sa composition, l’album contient aussi des pièces beaucoup plus épiques et d’influence viking marquée. Hjertbrand et Gengangeren en sont de bons exemples, ainsi que la finale, En Myrmylne. Le tempo plus lent et appuyé et les riffs plus travaillés de pièces comme Generalen Og Troldharen ou Yndifall terminent le portrait de cet album définitivement spécial et original. L’instrumentation, les arrangements et les sonorités musicales assez progressives et modernes permettent au deuxième effort d’Ásmegin de se démarquer des deux côtés, soit le folk metal traditionnel de l’un et le viking metal épique de l’autre.

Bien que Arv soit résolument différent de la sonorité à laquelle ses créateurs nous avaient habitués et que cela puisse sans doute décevoir les fans de longue date du groupe, l’album demeure un des très bons du genre, recommandé à tous ceux qui apprécient un juste mélange entre mélodies poignantes, sonorités folkloriques scandinaves, structures progressives, métal lourd et force brute.


  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau