Recherche MU :
Groupes: 1310
Critiques CD: 2489
Nouvelles: 4029
Entrevues: 129
Critiques en Vrak
Groupe: Children Of Bodom
Album: Are You Dead Yet
Après une discographie remplie de classiques, de cinq albums en plus d'un album live, on peut facilement dire qu'Alexi Laiho a créé un véritable phénomène avec son projet Children Of Bodom ; je crois...
Groupe: Said The Whale
Album: Little Mountain
Le 6 mars 2012, marquait la sortie du troisième disque du groupe canadien Said the Whale. Les Vancouverois qui seront en concert le 8 avril prochain à Québec au cabaret Le Cercle, ils nous réservent...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: G.Zero
 Album: Feel It (2006)
Note:
5.5/10
Style : Rock

Compagnie : RB Records/Alkemist Fanatix

Format : CD

Liste des pistes :

01. Das Critics
02. Murphy's Law
03. Let's Get It On
04. Everything Is Possible
05. Bubbles Part 1
06. In The Middle Of The Show
07. Bubbles Part 2
08. Say Rap
09. Another Point Of View
10. My Enemy
11. Without Breath
12. Reflections
13. Spices
14. Boom! Shake The Room!
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Pour être franc, je ne croyais pas trouver un groupe comme G.Zero qui allait mélanger ces styles musicaux avec cette sortie, "Feel It", sur RB Records/Alkemist Fanatix, en 2006. Au cours du disque, les influences varient entre la musique populaire, le rock moderne, le rapmetal, le jazz, les beats urbains, R&B et le rap.

Avec cet album, on a l'impression de revenir au tournant du siècle lorsque la vague rapmetal avec quelques effets sonores était à la mode. Maintenant, la plupart des groupes sont disparus, tombés dans l'oubli ou ils ont décidé de changer leur style. "Feel It" est en quelque sorte un enfant perdu de Stuck Mojo, mais il va beaucoup plus dans les grands extrêmes musicaux. Contrairement à ces derniers qui gardent une limite dans les influences, G.Zero tombe directement dans le rap sur "Let's Get It On".

Techniquement, l'album semble construit d'une manière très étrange. La production est excellente, mais il vient difficile de suivre leur aventure musicale. Il veut montrer toutes ses facettes, mais le rythme change sans arrêt. Par exemple, "Murphy's Law" est dans un rock moderne/Hard FM accrocheur, mais on ne peut pas se fier à celle-ci pour tenter de comprendre le reste du disque. Petite note à rectifier, c'est qu'il faut savoir que les guitares et la batterie sont plus heavy et directes que les groupes de l'ancienne époque. Les deux parties de Bubbles sont complètement inutiles et elles n'apportent rien à l'album. Heureusement, "Feel it" reprend de la vigueur avec "Another Point Of View".

Bref, "Feel It" est paru quelques années trop tard dans le milieu et plusieurs pièces vous remettrons en mémoire des groupes que vous avez entendu parler énormément dans la scène rap metal/rock. G.Zero a produit un disque intéressant, mais ce sera pratiquement impossible de s'établir avec cette sonorité dans le marché actuel, et sans oublier qu'il y a encore plusieurs points à corriger. Personnellement, le vocal féminin ne m'accroche nullement lors de ses quelques passages. Vous pouvez tout de même écouter "Boom! Shake The Room!" et "Murphy's Law". L'album possède est trop inconstant pour monter la note, puisqu'il y a des pièces intéressantes qui sont mal entourées.

MySpace: http://www.myspace.com/gzeroitaly


  Note de MU : 5.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau