Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2476
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: Polkadot Cadaver
Album: Purgatory Dance Party
Éloigné du metal et près de Mr Bungle, il ne fait aucun doute que les amateurs seront surpris.Créé des cendres de Dog Fashion Disco, le groupe Polkadot Cadaver a produit le disque "Purgatory Dance...
Groupe: Madjester
Album: Magic Mirror
Madjester est une jeune groupe de France composé d'Halim (Maniacs)(batterie), Jako (Wolrd Pet's)(guitare) et de Rom1 (Revenge)(vocal/basse). Ils exploitent plusieurs styles, c'est pour cette raison...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Jakhammer
 Album: Omen (2007)
Note:
8.0/10
Style : Heavy Metal

Compagnie : Indépendant

Format : Demo

Liste des pistes :

01. Holy Blood 
02. Dawn Of Men 
03. JakHammer 
04. Ace Of Spades (reprise Motorhead) 



Commentaires

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Christophe Giroux
 
Critique à saveur locale avec la première démo de la très jeune formation québécoise "Jakhammer" intitulée "Omen".




Un EP de 4 pièces (3 compos + The Ace of Spade-Motörhead) nous est offert et qui débute avec "Holy Blood", mais avant d'aller plus loin parlons un peu du groupe. Dès la première écoute, nous constatons l'immense talent de tous les musiciens où l'on sent une très grande influence d'Iron Maiden. Les pièces guitares, tour à tour coupantes et mélodieuses, sont exécutées de mains de maître par Maxime Gauthier et Alexis Goulet-Bouchard (respectivement 18 et 17 ans), Mathieu Gariépy assure le rôle de bassiste d'une manière qui n'est pas s'en rappeler Steve Harris. Toujours dans les comparaisons avec Maiden, Sébastien Poulain a un type de vocal qui se compare facilement à celui de Bruce Dickinson. La formation est complétée par Jean-Simon Gauthier à la batterie et Étienne Brousseau au clavier.




Retournons à nos moutons. "Omen" débute en force avec "Holy Blood" qui nous permet d'admirer toute la technique déployée par la formation de la Côte-de-Beaupré. En quelques mots: Un refrain qui vous reste dans la tête des heures de temps et des riffs de guitares bien appuyés par la batterie et le clavier. Six minutes 34 plus tard arrive "Dawn of Men" qui est bien moins captivante que la première et où tous semblent se répéter inutilement, une pièce qui ne reflète pas tout le talent des jeunes de Jakhammer et qu'ils auraient dû mettre de côté. Petit écart de conduite qu'ils ont tôt fait de corriger avec la chanson éponyme "Jakhammer" où les deux guitaristes s'en donnent à coeur joie sur les solos, avec ses 7 minutes 30 "Jakhammer" est mon coup de coeur sur "Omen". Une reprise du succès de Motörhead "The Ace of Spade" termine l'album, choix pour le moins surprenant je me serais plus attendus à une reprise d'Iron Maiden.




Difficile de vraiment cibler les mauvais points sur le premier EP d'un jeune groupe, le seul que j'ai pour vous: les partitions de clavier qui ont des allures de messes. Un peu de diversité de ce côté serait la bienvenue.




Aaaah Québec ! Royaume de la poutine et du bonhomme Carnaval et capitale du Metal ! Avec "Omen" "Jakhammer" vient nous prouver que la relève est plus que prometteuse, la vieille garde peut respirée librement ! Un groupe qui est définitivement à découvrir et ensuite à surveiller dans un futur rapproché.



Site internet: http://www.jhmetal.net


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau