Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Sudden Death
Album: Unpure Burial
Mort subite. Je crois que c’est le terme le plus exploité de toute l’histoire du death. Je me rappel que mes chums de Montmagny. En fait le chanteur et le drummer d’Evanescent Soul ont déjà joué dans...
Groupe: Scar Symmetry
Album: The Unseen Empire
Scar Symmetry ou Death Jovi comme certains aiment les surnommer, sont de retour avec leur deuxième album de leur période qui marque le départ de...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Orochi
 Album: Orochi (2006)
Note:
6.5/10
Style : Death Metal

Compagnie : Indépendant

Format : Demo

Liste des pistes :

01. Jihad 
02. Sleep Like A Dead 
03. Dead Love 
04. Dead Particles Rain 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Formé en 2003 sous le nom de Mausoleum, dans la banlieue sud est de Paris à Chelles autour de Marc Dacunha (bassiste), Yoann Moreau(batteur), Michel Marietta (chanteur) et Tâm Vintar (guitariste lead), le groupe a effectué un seul concert sous ce nom avant de changer sous Orochi Riot Blood et enfin Orochi. Il s'agit de leur troisième démo, mais le groupe a bien changé depuis la première. Ils ont décidé d'offrir un son death metal, mais qui possède de grandes influences progressives. Les pièces sont très longues, une de 7 minutes et une de 10 minutes. Le contraste entre les deux styles est tout de même intéressant.





Certaines influences me rappellent rapidement Opeth, le mélange entre lenteur et rapidité, celui du death et du progressif et la façon dont les transitions sont effectuées. Une démo qui contient autant de bons moments que de mauvais. En fait, sans être mauvais, il y a quelques longueurs, comme sur la pièce "Jihad". Le résultat à la base est intéressant, mais elle aurait été probablement plus efficace si les éléments auraient été condensés. Comme le prouve "Sleep Like A Dead", qui possède pratiquement un son doom au début, Orichi tente de rendre le tout très violent, que ce soit au vocal ou à la batterie.





Personnellement, j'adore le début de "Dead Love", vraiment très efficace et nous amène tranquillement vers l'ambiance générale. J'ai un peu plus de difficulté à adopter le style de vocal rauque tout le long de la démo, une variation du vocal aurait pu être bénéfique pour apporter encore plus de profondeur. Cette pièce semble tout de même la plus accomplit de la formation française. Un autre début différent et très intéressant avec "Dead Particles Rain". Orichi a la faculté de créer des débuts accrocheurs, il faudra peut-être seulement apporter plus de diversité vocale au reste des morceaux.





Dans l'ensemble, la production aurait pu être meilleur, mais il s'agit d'une démo. Avec "Dead Particles Rain", même si elle ne représente pas le reste de leur travail plus agressif, elle montre le talent des musiciens. Leur force semble réellement vers le doom/progressif, ils ont cette aptitude à créer des effets mélodique et mélancholique. Un bon départ, mais Orochi devra continuer pour tenter de trouver leur identité. MySpace: http://www.myspace.com/orochimusic


  Note de MU : 6.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau