Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Scar Symmetry
Album: The Unseen Empire
Scar Symmetry ou Death Jovi comme certains aiment les surnommer, sont de retour avec leur deuxième album de leur période qui marque le départ de...
Groupe: aMbryO
Album: aMbryO
Ambryo, un nouveau venu fait sont apparition sur la scène du metal en France. Ils oeuvrent dans un style qui mélange le death mélodique, le heavy metal et le hardcore. Le groupe est composé de quatre...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Human Fortress
 Album: Defenders Of The Crown (2003)
Note:
8.0/10
Style : Power Metal

Compagnie : Massacre Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Knights in Shining Armour  
02. Defender of the Crown  
03. Collosseum  
04. Gladiator  
05. Holy Grail Mine  
06. We Border Raid  
07. Siege Tower  
08. Schattentor  
09. Skin & Feather  
10. Mortal´s Sinful Wrath  
11. Sacral Fire  
12. The Valiant  
13. Bloody Masquerade (Bonus: Japon)  
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Alexis Woodbury
 
Human Fortress est un groupe allemand peu connu, ils font du power metal un peu étrange, c’est loin d’être typique comme style, surtout côté paroles. Le premier album avait des paroles très étrange à propos de sujets diverts, tandis que le deuxième a des sujets épiques, mais les paroles ne tombent pas dans le ridicule comme certains bands qu’on aime pareil. Ceci est le deuxième album du band et je trouve que le groupe est déjà très mature pour leur temps d’existence, en fait, ils l’étaient sur le premier autant.




L’album ouvre en force avec Knights in Shining Armor, une mid-tempo à tonalité pesante et un refrain qui n’est pas du style refrain power entraînant, c’est un refrain puissant tout court. On y retrouve des bons riffs de guitares et une très bonne ligne de voix.




La piste suivante est Defenders of the Crown, la chanson titre, une autre mid-tempo, mais celle-ci est beaucoup plus entraînante *** headbang ***. Encore une fois, la voix de Jioti Parcharidis est au rendez-vous ainsi que les riffs de guitare joués en ‘’background’’ qu’on entend moins mais qui sont tout de même là pour faire leur travail. Dans cette chanson, il y a des mélodies spéciales mais qui restent entraînante. Les paroles parlent de Richard the Lionheart et sont très intéressantes.




La piste suivante, Colloseum est en fait l’introduction à la piste qui suivra. Elle contient des chants spéciaux qui nous mettent dans une atmosphère propice.




Gladiator of Rome maintenant, ma préférée de l’album. Elle commence avec un petit solo de batterie et ensuti un riff de guitare typique à Human Fortress entre. C’est la première chanson rapide de l’album avec un thème excellent ( qui sert aussi de refrain ). La chanson est bien structuré avec des changements de rythmes et des pauses. Les paroles traîtent des Gladiateurs ( surprise! ) qui se battent pour la célébrité et la survie aussi, avec les spectateurs qui applaudissent quand il y a un mort, contrairement à d’autres groupes qui parlent de ‘’fight with the holy sword to kill the dragon’’, Human Fortress écrit des paroles qui sont un peu plus signifiantes, qui démontrent vraiment comment ça se passait à ce temps là.




Un autre bon riff ouvre la piste suivante, soit Holy Grail Mine. Une autre chanson rapide avec ligne de voix intéressante, mais cepandant, je trouve que le refrain est décevant et arrive un peu trop vite dans la chanson, malgré ça, la chanson reste bonne et la guitare est bonne malgré sa simplicité dure à battre sur cette chanson. Vers la moitié de la chanson, il y a une belle harmonie de guitare qui me fait énormément pensre à du Maiden, ce qui se fait rare sur le CD, la guitare lead n’est pas la force de Human Fortress




Woah, on se croirait dans une fête médiévale avec l’intro de Border Raid in Lions March, un petit retour dans le monde du mid-tempo avec mélodies à tonalité médiévale qui me font tripper. Cette mid-tempo est un peu différentes des autres, on y retrouve des chœurs d’hommes et encore une fois, des bons changements de rythme, ce qui est nécéssaire pour qu’une chanson mid-tempo soit intéressante tout au long, Human Fortress sont vraiment bons, je dirais même les meilleurs dans les mid-tempo, en fait ils en font autant que des up-tempo, ce qui est plutôt rare pou un band de power.




Une ballade nous est ensuite offerte, la première et seule de l’album. La tonalité est encore très médiévale et la chanson est très bien arrangée. La guitare est très bonne et la voix colle très bien avec la chanson. Siege Tower est une ballade d’un style différents des ballades qu’on retrouve sur le ¾ des albums de power.




La piste suivante est Schattentor, elle débute avec un bon riff qui nous met immédiatement dans l’atmosphère un peu mélancolique de la chanson qui traîte de voleurs, drôle de sujet. La chanson est bonne et bien structurée mais elle ne figure pas dans mes préférées de l’album.




Un autre bon riff ouvre la piste suivante, soit Skin and Feather. Supposément que cette chanson a été composée en même pas une heure, j’ai pas tellement de misère à le croire, la progression d’accords est très standards tout au long, la mélodie assez simple, mais le refrain est un des meilleurs de l’album! Vive l’improvisation. Bref, chanson très simple mais efficace et entraînante.




Nous sommes à la dixième piste de l’album : Mortal Sinful Wrath. Pour une des rares fois de l’album, la chanson débute avec une intro de guitare ( pas un riff ), malgré que la petite mélodie de guitare est vite suivie d’un riff Human Fortress. La guitare est encore très présente dans la chanson et les mélodies sont toujours aussi bon, et le refrain est très accrocheur.




Nous voilà à l’avant-dernière piste, Sacral Fire, qui s’avère être la piste la plus rapide de l’album. Elle débute avec un riff typique metal assez rapide et continue dans la même veine, une chanson très up-tempo avec une tonalité beaucoup moins triste que les précédentes, où encore la prochaine. Le refrain est très bon, mais un peu long.




Maintenant voici la dernière piste de l’album, et possiblement la plus étrange. Les mélodies de ‘’The Valiant’’ sont vraiment spéciale et l’atmosphère est louche. La chanson termine très bien l’album et ne nous laisse pas indifférent, un bon choix comme dernière piste!




Human Fortress est un groupe que je conseille à n’importe qui qui n’a pas peur d’écouter quelque chose d’un peu différent. Je crois aussi que Defenders of the Crown est un album plus accessible que le premier, les chansons étant un peu plus entraînantes que celles du premier. Je conseille tout de même le premier à ceux qui veulent s’aventurer.


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau