Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2476
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: Stratovarius
Album: Infinite
Avec tout ce qui arrive à la formation Finlandaise Stratovarius, notamment après l'hospitalisation du leader du groupe Timo Tolki le 10 avril dernier à cause d'une dépression et d'une tendance...
Groupe: Kill Matilda
Album: I Want Revenge
Du Riot Grrrl canadien ? C’est moins lourd que Kittie mais plus farouche qu’Avril Lavigne, donc peut-on leur coller cette étiquette!...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Devin Townsend
 Album: Synchestra (2006)
Note:
9.5/10
Style : Heavy Metal

Compagnie : Inside Out

Format : CD

Liste des pistes :

01. Let it Roll  
02. Hypergeek  
03. Triumph  
04. Babysong  
05. Vampolka  
06. Vampira  
07. Mental Tan  
08. Gaia  
09. Pixillate  
10. Judgement  
11. A Simple Lullaby  
12. Sunset  
13. Notes From Africa  
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yannick Langlois
 
Pour ceux qui sont comme moi athée convaincu, il vous reste qu’une option se tourner vers un «devin-townsend-bandisme» pratiquant. Juste pour ceux qui n’aurait pas encore connu Dieu, il a été découvert par nul autre que Steve Vai. En 1997, Vai sortait un album avec un chanteur de 19 ans, Devin Townsend. Ce dernier (Vai) a toujours dit de Townsend que c’était un des derniers génies musicaux depuis Zappa. Townsend l’homme au multi groupe, (Strapping Young Lad, Ocean machine, Infinity et cie) a décidé que de garder S.Y.L et que les autres, il allait les réunir sous la même appellation Devin Townsend. Donc, Synchestra est la deuxième œuvre du DTB.





D’ailleurs, je suis un peu confus sur comment commencé ma critique. Les mots me manque pour parler de cet album. Chaque album de Devin est un événement en soi. Ils sont tous unique. La musique de Devin est multidimensionnelle et très riche. Prenons la chanson Hypergeek en exemple, tout commence par une musique calme et acoustique, des sons de nature et vlan hyper blast beat sorti de nulle part. Puis, je ne peux pas ne pas parler de la pièce Triumph. Une pièce maîtresse de cet album. Une pièce qui dégage un sentiment de grandeur, tel son titre l’inspire. Ce n’est pas un album avec de l’agressivité, mais par moment il assaisonne ses chansons douces de violence et c’est ce qui renforce ses chansons. Sur Triumph, on peut y entendre un invité spécial, nul autre que le maître Steve Vai, le temps d’un solo incroyable.





Vampira est probablement une chanson qui vous accrochera. Un style plus conventionnel et de l’énergie à revendre. Townsend est un esprit tourmenté et ses chansons en sont la preuve. Sa voix est énergique et que dire de ses cris qui vous donne la chair de poule. Gaia un autre chanson digne du maestro Townsend, une chanson complexe mais ô combien efficace. Un éventail d’émotion en six minutes.





C’est pourtant simple, il y a tout dans un album de Townsend. C’est le chaos organisé. Il y a de la lourdeur, de la douceur voir de la tendresse et de la rapidité. Que vous écoutiez Pixellate, A Simple Lullaby ou encore Notes from Africa, vous en redemanderez toujours. Il a le don de faire une musique qui vous fait voyager au pays musical de votre être. Chanson à conseiller…heu…toutes…écoutez l’album d’un trait sans parler. Vous me comprendrez.


  Note de MU : 9.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau