Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2458
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Requiem
Album: The Arrival
Requiem, ce petit groupe de Finlande qui mettait en vente leur premier album en 2002, "The Arrival". Pour ce premier disque, la formation était composée de Arto Räisälä (Guitare), Jari Huttunen...
Groupe: Denouncement Pyre
Album: Almighty Arcanum
Autre groupe méconnu nous venant de l’Australie et qui offre une combinaison habile de death métal qui s’assimile à la perfection avec le côté très obscur du black métal. Denoucement...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Morbid Pain
 Album: À La Croisée Des Chemins (2005)
Note:
7.7/10
Style : Death Metal

Compagnie : Indépendant

Format : Album Divisé

Liste des pistes :

Morbid Pain  
01. Raped By A Dead Dick  
02. Slaves  
03. Morbid Pain  
04. Arising Among Deads   
Difamation  
05. Exil (Live)  
06. Misery of Life (Live)  
07. Silent Dead (Live)  
08. Extreme Conditions (Live)  
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Andrew Gagné
 
Morbid Pain est un groupe de «death/black metal» québécois. La formation contient cinq membres dans ses rangs qui sont : Isaak Lynch au chant, Eric Blais à la basse et au chant, Jacques Arvisais au clavier, Marc Sirois à la batterie et Eric Thibeault à la guitare. La formation a été en 1995 et depuis ce temps ils ont sorti leur premier album en 1999 sous le nom de «Spirit Of Evil». En 2005, voit le jour le split cd «À la croisée des chemins» avec quatre nouvelles chansons et ainsi que quatre chansons de la formation québécoise Difamation.




Morbid Pain offre un «death/black metal» très violent et brutal. Des riffs lourds, agressifs, et déchaînés qui défilent à une grande vitesse. On passe de riffs de «brutal death», voir même «grind» pour certain, à des riffs avec une influence «black metal». Un jeu rapide et précis à la fois. Les amateurs de voix gutturaux vont être servis avec le chanteur Isaac Lynch. Une voix très brutale et grave qui s’agence très bien avec la violence de la musique. Le batteur est très rapide tout au long de l’album avec des «blast beat» à profusion. Son jeu vient donner encore plus de force et de brutalité à la musique. Le seul reproche que j’aurais, c’est le manque d’originalité dans le style. On reste dans les standards du genre, il faut aussi dire que Morbid Pain est encore à ses débuts et ils auront sûrement l’occasion de personnaliser leur son. Par contre, le talent est là et il le prouve avec des pièces efficaces sur cet album. La production m’a étonnamment surpris, je ne m’attendais pas à une telle qualité sonore pour album du genre. Le son est clair et puissant, les volumes sont très bien ajustés de façon qu’on entendre bien les instruments.




La deuxième partie de ce split cd est consacré aux groupes «death metal» Difamation avec quatre chansons live. Le groupe est composé de Yan Marcilau vocal, de Eric Vallière à la guitare, de Yohan Robichaud à la basse et de Benoit Fortierà la batterie.




Une musique violente et agressive avec des riffs rapides et brutaux. Un jeu de guitare efficace et accrocheur qui va plaire aux amateurs de «death metal». Le batteur est très surprenant, il est aussi rapide que l’éclair tout en faisant des jeux complexes avec un «double-bass drum» sans répits. Le chanteur a une voix agressive et lourde, il a une bonne maîtrise du «growl vocal». Bref, du bon «death metal» efficace et brutal. La production est cependant pas très bonne, évidemment il faut prendre en compte que le budget pour enregistrer ses pièces live n’a pas dû être énorme. Le son est quand même clair, mais il y a un effet «canne canne» qui vient ternir un peu le tout. Aussi les volumes sont plus ou moins bien balancé, la batterie a un son fort et enterre un peu les autres instruments, le vocal a également aussi un son fort, mais la guitare et la basse sont plus en retrait et on les entend moins bien.




Bref, avec le split «À la croisée des chemins» nous sommes en mesure de découvrir deux bons groupes de metal québécois. Les amateurs de metal brutal devront surveiller ses deux formations, Morbid Pain et Difamation, de près, qui offrent une musique brutale de qualité.


  Note de MU : 7.7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau