Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2458
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Malefice
Album: Entities
Le groupe metalcore anglais Malefice a mis son premier album en vente, "Entities", en 2007 sur Anticulture. Pour ceux qui n'adorent pas tellement les moments clairs dans le vocal, vous devez savoir...
Groupe: Manowar
Album: The Sons Of Odin
À ma grande surprise, un guerrier canadien du nom de Fusion 3 est venu me porter la nouvelle offrande des incontournables Manowar, "The Sons Of Odin". Pour ces guerriers, il aurait été bien trop...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Annihilator
 Album: The Best Of (2004)
Note:
7.8/10
Style : Thrash Metal

Compagnie : AFM Records

Format : Compilation

Liste des pistes :

01. Crystal Ann 02. Alison Hell 03. W.T.Y.D. 04. Wicked Mystic 05. Word Salad 06. Phantasmagoria 07. Human Insecticide (Live) 08. The Fun Palace 09. Road To Ruin 10. Stonewall 11. Never, Neverland 12. Imperiled Eyes 13. I Am In Command (Live) 14. Set The World On Fire 15. No Zone 16. Pheonix Rising 17. Brain Dance
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Daves Couture
 
Daves Couture
On sait que les années '80 ont amené une révolution marquante du "heavy metal" et plusieurs nouvelles appellations quant au style nous sont apparues. Le "trash metal" en est un exemple. Amené par la Bay Area de San Francisco (METALLICA, EXODUS, MEGADETH), ce style agressif a amené son lot de groupes, presque tous américains. Jeff Waters et sa troupe sont arrivés quelques années plus tard, étant peut-être la réponse canadienne à cette nouvelle approche. ANNIHILATOR est le nom et Jeff Waters le meneur.


Cette compilation contient 17 pièces et couvre les années '89 à '96. Le style de "trash metal" présenté par Jeff Waters est assez complexe et ne peut aussi facilement être absorbé que METALLICA. Je dirais que la principale caractéristique réside dans le fait que la mélodie vocale est souvent très différente de celle présentée par la guitare et la basse. Il y a cependant un risque quand on utilise cette façon de procéder. Les mélodies accrocheuses sont plus difficiles à produire et à retenir. Ceci dit, je ne peux dire que les parties vocales sont extraordinaires dans ANNIHILATOR. Les excellentes pièces sont brillamment composées mais celles qui comportent des parties vocales ordinaires ou médiocres sont peu convaincantes. J'aurais tendance à croire qu'une partie de ces moments plutôt négatifs est dûe à l'originalité des musiciens qui en proposent les idées.


Ce qui me plait par dessus tout avec une compilation de ce genre, c'est que les meilleures pièces risquent de s'y retrouver. Jeff Waters et sa bande ont immédiatement été remarqués en 1989 avec Alice In Hell, le premier album. Les pièces 1 à 5 en font partie et "Alison Hell" en est la maîtresse. Par le vidéoclip qui y fait référence, celle-ci a beaucoup attiré l'attention tout en créant de belles attentes pour la suite de ANNIHILATOR. L'album est par contre beaucoup moins flamboyant mais les pièces choisies sont quand même les meilleures réussites


L'évolution constatée sur le second album (Never, Neverland) est marquée par l'arrivée d'un nouveau chanteur et les mélodies vocales sont beaucoup plus accessibles sur celui-ci et beaucoup mieux composées. Les pièces choisies sont les numéros 6 et 8 à 12 et s'avèrent aussi les meilleurs choix de l'album. "Human Insecticide" est un morceau qui a paru sur Alice In Hell mais est présenté en spectacle. L'album "Live" paru en 1996 (Live And in Command) nous amène la pièce "I Am In Command" qui est l'un des classiques de ANNIHILATOR.


Les 4 derniers choix sont tirés de l'album Set The World On Fire paru en 1993. Il est à noter que cette compilation couvre seulement les trois premiers albums studios et le premier album "Live" du groupe en 1996. La carrière de Jeff Waters et ANNIHILATOR est encore bien en marche en 2005 avec le dernier album Schizo Deluxe.


Les amateurs de ANNIHILATOR qui ne sont pas des inconditionnels du groupe aimeront probablement mieux acheter cette compilation qui rassemble un bon lot des premiers succès de ces canadiens. Jeff Waters est un guitariste phénoménal qui nous donne des pièces exceptionnels mais dont les albums manquent quelque peu de constance quant au nombre de pièces de qualité. Cette compilation permet d'en rassembler les meilleurs éléments.


  Note de MU : 7.8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau