Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Nevermore
Album: The Obsidian Conspiracy
Pour sa septième offrande, "The Obsidian Conspiracy", le groupe thrash metal progressif demeure avec un alignement intact. Outre l'ajout du batteur Van Williams en 1994, tous les autres membres...
Groupe: Overkill
Album: The Electric Age
Avec tout le succès qu’a connu l’album ‘Ironbound’, il est normal qu’il y ait de grandes attentes pour le nouvel album du groupe thrash Overkill. Reste à voir si le groupe sera en mesure de nous...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Mortician
 Album: Re-Animated Dead Flesh (2004)
Note:
2.0/10
Style : Death Metal

Compagnie : Redrum Records

Format :

Liste des pistes :

01. Werewolves Curse  
02. Burned Alive  
03. Bludgeoned 
04. Merauding Savages  
05. Skinned  
06. Human Beasts  
07. Bloodsoaked Carnage  
08. Unseen Force of Death  
09. Torn Apart  
10. Axe  
11. Punishment  
12. Re-Animated Dead Flesh  
13. Buzzards  
14. Madman Marz  
15. Return to the Grave  
16. Dismembered  
17. The Dead Pit  
18. Crazed for Blood  
19. Slugs  
20. Claws of Death  
21. Mass Destruction  
22. Be My Victim  
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Mathieu Grenon
 
Mortician est (malheureusement ??) de retour ! Le groupe de Brutal/Grindcore (qu’on peut comparer entre autre à Anal Bleeding, Anal Cunt mais en plus brutal et surtout moins drôle…) qui a maintenant plus de 15 ans de carrière a sorti au cours de l’année dernière leur septième album studio, Re-Animated Dead Flesh.
Pratiquant un style brutal pas très varié, le groupe a quand même quelques exploits ; Tel que mentionné plus haut, la formation directement venue des États-Unis est à 7 albums studio en plus d’un disque live. Ils ont également fait plusieurs spectacles à travers nos voisins américains.





Avant d’écouter le disque, je me suis décidé de me renseigner un peu sur le groupe, puisque je n’avais jamais entendu parler d’eux au part avant. Pour les intéressés, voici donc un bref résumé de l’histoire du groupe :



Fondé en 1989 par Will Rahmer (basse et vocal) et de Matt Sicher ( Batterie ), le groupe d’abord connu sous le nom de Casket pour ensuite devenir Mortician. En février 90, ils enregistrent leur premier démo avec l’aide du guitariste John McEntee. En 1991, Roger J. Beaujard le remplacera et deviendra le guitariste officiel de Mortician ; il gardera d’ailleurs son poste jusqu’au moment où j’écris ces lignes. Tout va pour le mieux alors que le groupe est en tournée autour de Nord-Est des Etats-Unis mais, Mortician fait alors face à un problème majeur ; Will et Roger doivent renvoyer Matt du groupe à cause, entre autre, de ses problèmes de drogues. Will et Roger on donc du se débrouiller avec une Drum Machine pour les enregistrements des albums qui suivirent. À partir de ce moment, le groupe n’a subi aucune modification dans le line-up et encore moins dans le style musical…





En regardant la couverture du disque, tout est impeccable ; une belle présentation rempli de sang et de zombies, de quoi attirer n’importe quel amateur de musique Gore. Puis, je retourne le livret ou l’on peut apercevoir une photo de Will Rahmer. Pour vous donner une idée, prenez une photo de Manowar, ajouter une veste de cuir, des bracelets, des lunettes de soleil, un fusil, un poing américain et vous aurez une petite idée de à quoi ressemble notre cher fondateur de Mortician. Je glisse tranquillement le disque à l’intérieur du lecteur de mon PC…





Première surprise, l’album contient 22 pistes variant de 46 secondes à 3 minutes 52 ! En faite, rien de vraiment surprenant si on compare à d’autres groupes du genre. L’album débute sur une piste de narration, qui est facilement comparable à une scène de film d’horreur, histoire de vous mettre un peu dans l’ambiance. Et bien, je vous dirais qu’il y a plus de ces scènes de films sur l’album que de véritables chansons. Bien qu’ils deviennent redondantes et fatigantes à la longue, on regrette presque de ne plus les entendre lorsque les chansons commencent…





Toutes les chansons se résument facilement en quelques mots biens simples ; on entend les grognements incompréhensibles de Will Rahmer au chant, la guitare et la batterie qui ont toujours la même sonorité répétitive, si bien qu’il ma été rare de trouver un album ennuyeux à ce point.





C’est évident que le projet Mortician n’est rien de sérieux, mais quand même je crois que le groupe aurait avantage à travailler leur musique histoire d’être plus varié et moins redondant. Ça ne les empêcherait probablement pas de propager le message de violence dans leurs chansons et de rejoindre le même public. Quand même, l’idée d’incorporer des scènes de film avait du sens et si l’utilisation de ces scènes auraient été moins fréquentes et mariée avec de la bonne musique, le résultat aurait sûrement été de plus grande qualité.





Re-Animated Dead Flesh, un album que vous n’écouterez qu’une seule fois.


  Note de MU : 2/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau