Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2458
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Silentium
Album: Seducia
"Seducia" est le quatrième album du groupe gothique avec voix féminine Silentium. Il y a eu plusieurs changements à l'intérieur du groupe. Tout d'abord, il y a l'arrivée de Riina Rinkinen (ex:...
Groupe: Dionysus
Album: Anima Mundi
Dionysus dans les faits n’est pas vraiment un groupe de power métal, on pourrait plutôt les catégoriser dans la section de métal mélodique, malgré que très souvent les double-caisses vont à fond. Le...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Secret Sphere
 Album: Mistress of the Shadowlight (1999)
Note:
8.5/10
Style : Power Metal

Compagnie : Elevate Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Dawn of Time  
02. Age of Wizard  
03. Recall of the Valkyrie  
04. On the Wings of Sun  
05. Twilight of Fairy Tale  
06. White Lion  
07. Labyrinth of Glass  
08. Seren  
09. Secret Sphere  
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Alex Bélanger
 
Avec la parution en 1999 de son premier album Mistress of Shadowlight (MOS),Secret sphere favorisera avec force l'émergence de la vague power/speed italienne. Musicalement très proche des véritables pionniers du style (Labyrinth, Rhapsody), cet album contient un juste dosage des ingrédients du power metal à l'italienne, où chants ultra aigüs recouvrent claviers omniprésents, où rapidité rime avec intensité et sensibilité, où les double bass drum déboulent d'arpèges survoltés en extases symphoniques.



Submergées de refrains grandioses, de lignes mélodiques accrocheuses et d'ambiance féériques, les magnifiques chansons du premier album de Secret sphere transportent jusqu'aux confins des clichés power metal: mythologie scandinave, combats entre guerriers médiévaux, juxtaposés à des questionnements résolument plus modernes, tels que solitude, avenir de l'humanité et pouvoir absolu du rêve...



Sur MOS, donc, efficacité prime sur originalité: dans un power metal symphonique, parfois heavy ou speed, souvent marqué de passages baroques ou classiques, Secret sphere défend avec une ardeur redoutable la gloire d'une nouvelle tradition italienne du métal. Présenté au public il y a de cela bien longtemps, (où étiez-vous en 1999?), MOS reflétait déjà la magie qui rend ce grouoe unique et intriguant, magie qui explosera littéralement quelques années plus tard, sur A time nevercome...



Malheureusement, rien n'est parfait en ce bas monde car MOS comporte un véritable défaut: une prodution sonore limitée, qui emprisonne une musique destinée à beaucoup plus.



En conclusion, bien qu'encore immature et peu original dans son approche, MOS prouve que Secret sphere détenait déjà cette petite touche qui démarque un groupe de ses concurrents. Écoutez bien attentivement la maîtresse du clair-obscur et vous percevrez son énergie vibrante, mystérieuse, entraînante...vous découvrirez pourquoi déjà, dès son premier album, Secret sphere promettait beaucoup.




  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau