Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Epîca
Jinjer
Principius
I Prevail
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2487
Nouvelles: 3838
Entrevues: 123
Critiques en Vrak
Groupe: UnSun
Album: Clinic For Dolls
Après une démo en 2006 et un premier album en 2008 avec "The End of Life", le groupe goth rock/metal polonais revient à la charge avec sa seconde offrande, "Clinic For Dolls". À la base, UnSun est...
Groupe: Sepultura
Album: Kairos
Quand j’ai vu que j’avais le nouveau Sepultura à critiquer, j’ai eu des frissons car je savais que j’allais m’en cri**er royalement. Derrick Green pour moi n’est pas...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Sentenced
 Album: Crimson (2000)
Note:
8.4/10
Style : Gothic Metal

Compagnie : Century Media

Format : CD

Liste des pistes :

01. Bleed In My Arms  
02. Home In Despair  
03. Fragile  
04. No More Beating As One  
05. Broken  
06. Killing Me Killing You  
07. Dead Moon Rising  
08. The River  
09. One More Day  
10. With Bitterness and Joy  
11. My Slowing Heart
 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Sentenced, un groupe qui aura su changer de style et qui a eu pour résultat de provoquer une sorte de crise d'hystérie de la part de certains amateurs des deux premiers opus. Ils ont passé du death/doom mélodique au gothique/hard rock, quoi de mieux pour faire fruster certains fans? Peu importe, il s'agissait d'une autre époque de l'histoire de Sentenced, il faut savoir regarder un peu plus l'évolution du groupe au cours des albums "Frozen", "Crimson" et "Cold White Light". À l'époque de "Crimson", le groupe était composé de Vesa Ranta (batterie), Miika Tenkula (guitare), Sami Kukkohovi (basse), Sami Lopakka (guitare) et de Ville Laihiala (vocal). "Crimson" est un disque qu'il faut savoir regarder avec l'ère actuelle du groupe.





Au niveau du son, nous avons un disque généralement moins agressif que "Cold White Light" aux guitares, mais il possède une ambiance encore plus lourde. En fait, Sentenced n'ont pas besoin d'aller dans les solos à n'en plus finir pour créer cette qualité atmosphérique et nostalgique à l'intérieur des différents morceaux. S'illustrant par un vif mélange et un lien étroit entre les paroles, le rythme et les sentiments, l'esprit dépressif créé est à la fois plutôt dynamique et lent. Un contraste qui est dorénavant beaucoup utilisé par les autres groupes gothiques de la Finlande, Sentenced auront apportés cette influence musicale à ce magnifique pays.





Les titres ont tout ce qu'il y a de plus dépressif, via leurs paroles suicidaires et montant seulement des facettes lugubres de la vie. Nous avons qu'à penser à des pièces comme "Home In Despair", "Killing Me Killing You" et "My Slowing Heart". L'album contient de très bonnes pièces, comme c'est le cas avec "Bleed In My Arms". Elle débute le disque en force et on sent un peu l'influence utilisée par la suite pour l'album "Cold White Light". Au niveau de la production, le tout est fait de façon très intéressant. Il y a une belle exploitation du clavier, le début de "Killing Me Killing You" en est un bon exemple. De plus, il s'agit de l'un des meilleurs morceaux de "Crimson". Et ce, autant sur le plan du refrain accrocheur que de la petite mélodie apportée. Au fil des chansons, on peut voir toutefois qu'il y a un certain manque. Sentenced ont la facheuse habitude de nous donner une impression de déjà-vu par moment, impression provenant de leur propre matériel.





Le chanteur, Ville Laihiala, nous propulse sa voix unique qui est l'une des forces de cette formation finlandaise. Malgré qu'un peu plus d'exploitation aurait été intéressante, sa voix va à merveille avec le style du groupe et il parvient à nous transmettre les émotions de Sentenced via cette dernière. Majoritairement, il utilise son style de voix qui a déjà fait ses preuves. Les musiciens servent en quelque sorte de guide et même s'ils ne font rien de très complexe, le tout est bien disposé avec les éléments vocales. Les guitares, qui sont assez lourdes sur des morceaux comme sur "Dead Moon Rising", fait bien le travail et elles ont une sonorité assez authentique à Sentenced.





"Crimson" se termine avec "With Bitterness and Joy" et "My Slowing Heart". Cette dernière est la plus aggressive de l'album avec sa sonorité très sec et très direct à la guitare. Ce n'est pas nécessairement la meilleure, mais il s'agit sans aucun doute de la plus variée de cet opus.





Dans l'ensemble, Sentenced nous lance un élan de désespoir et de déchirement humain avec "Crimson". Par moment, nous avons l'impression d'entendre quelques éléments plus lents, faisant penser à du doom, et d'autres fois, le son nous donne l'impression d'une certaine forme de heavy metal par sa sonorité. Avec ce disque, même si le tout n'est pas ce qu'il y a de plus unique, fait le travail et la qualité globale est vraiment excellente. "Crimson" est sans aucun doute au-dessus de la moyenne pour ce style musical aux influences finlandaises, je le recommande vivement. Du même coup, vous devriez jeter un oeil sur Poisonblack (autre groupe avec Ville), Charon et Misey Inc. Mes préférées sur "Crimson" sont "Bleed In My Arms", "Killing Me Killing You", "Dead Moon Rising" et "With Bitterness and Joy".


  Note de MU : 8.4/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau