Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2463
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: 1349
Album: Hellfire
1349 est un groupe relativement peu connu, mais généralement vénéré dans sa sphère musicale, le black metal. D’origine norvégienne, la formation a, depuis 2000, réalisé cinq albums dont le quatrième,...
Groupe: Neuraxis
Album: Live Progression
Avec le départ du chanteur Ian Campbell, le groupe death metal québécois a ajouté à sa formation Alex Leblanc (Atheretic) et c'est le premier enregistrement avec celui-ci avec la sortie de "Live...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Neon Sunrise
 Album: Toxigenesis (2004)
Note:
8.0/10
Style : Progressive Metal

Compagnie : Indépendant

Format :

Liste des pistes :

01. No Love Lost  
02. Concept of Hate  
03. Patchworx  
04. Toxigenesis  
05. Cold Embrace
 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Neon Sunrise est un groupe d'Allemagne qui existe depuis 1998. Pour ce premier EP, (ils ont eu trois singles avant celui-ci), il y a eu l'arrivée de leur nouveau chanteur, Tim Lorenz. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre de la part de Neon Sunrise, un groupe dont je n'avais jamais entendu parlé. Tout d'abord, il fait savoir que nous avons affaire à un groupe largement progressif, mais qui touche également un répertoire plus agressif à la batterie. C'est ce mélange que nous remarquons dès les premières notes de "No Love Lost". Au début, le tout nous semble quelque peu désordonné, mais on change rapidement d'avis une fois rendue au refrain. On peut également noter les variétés vocales du nouveau chanteur, qui n'a que 18 ans. Le tout sonne très mature et il a une facilité surprenante à passer d'un vocal clair à un type "growl", puisque nous retrouvons ce type de chant à plusieurs moments. Toxigenesis a été réalisé de façon indépendante, mais on voit assez vite qu'ils ont une certaine confiance en eux et une belle maturité, en fait c'est étonnant qu'ils n'aient pas de contrat de disque. Il y a des choses à améliorer au niveau de certaines structures, mais les airs sont généralement accrocheurs et entraînants. "Concept of Hate" est également vraiment intéressante par son rythme, son style et les variantes apportées à la pièce.





Par moment, nous avons l'impression d'être en présence d'une influence un peu plus heavy des décennies passées. Avec "Toxigenesis", on pourrait croire à un morceau plus tranquille, mais après les premières secondes, ils sont de retour avec ce son énergique et bien maîtrisé. Toutefois, il y a encore des ajustements à faire, évidemment, puisque certains éléments semblent insérés de façon un peu plus étranges. Cependant, encore une fois, ils se reprennent avec un refrain et une mélodie captivantes qui attirent notre attention.





Le EP se termine avec "Cold Embrace", une autre bonne pièce. En fait, l'ensemble du EP est excellent, puisqu'ils ont une certaine aptitude à garder notre attention tout le long du disque. Neon Sunrise se veut une belle alternative grâce à leur originalité et les différents mélangent qu'ils nous produisent. Si vous aimez les groupes progressifs qui sortent un peu des normes sans devenir alléatoire et mal structuré, vous devez vraiment jeter un coup d'oeil à ce groupe d'Allemagne.


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau