Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2364
Nouvelles: 25561
Entrevues: 95
Critiques en Vrak
Groupe: Obtest
Album: Iš Kartos Į Kartą
Quelques fois lorsque nous faisons des critiques, certains ont tendances à ne pas tenir compte réellement des groupes peu ou pas connus. Toutefois, on peut voir jusqu'à quel point nous pouvons...
Groupe: Eastern Front
Album: Blood On Snow
La Deuxième Guerre mondiale fut un évènement qui a marqué le dernier siècle et qui fait encore partie de notre quotidien. En effet, elle a inspiré et inspire encore maints artistes et le Métal n’en...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Metallica
 Album: Hardwired... To Self-Destruct (2016)
Note:
8.0/10
Style : Heavy Metal

Compagnie : Blackened

Format : CD

Liste des pistes :

Disque 1
1. Hardwired
2. Atlas, Rise!
3. Now That We’re Dead
4. Moth Into Flame
5. Dream No More
6. Halo On Fire

Disque 2
1. Confusion
2. ManUNkind
3. Here Comes Revenge
4. Am I Savage?
5. Murder One
6. Spit Out the Bone
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné

La patience, c'est devenue une vertue importante à respecter pour les nombreux fans de la formation metal américaine Metallica. D'ailleurs, cette patience a été mise à rude épreuve lors de la sortie de l'album "St. Anger" en 2003. En 2008, Metallica a corrigé la situation en offrant à ses fans "Death Magnetic". Évidemment, nous étions loin des premiers albums classiques, mais il y avait une certaine volonté de revenir à quelque chose de plus lourd, rapide et heavy par endroits. Personnellement, je crois que ce retour était très honnête et il nous a offert de bons titres comme "My Apocalypse" ou "The Day That Never Comes". Au cours des années suivantes, Metallica s'est consacré à divers projets. Le 18 novembre 2016, Metallica propose sa nouvelle sortie "Hardwired... to Self-Destruct".


Premièrement, s'il y a une chose qui était facile à prédire, c'est que Metallica allait tenter de réunir ses fans de ses diverses époques en nous proposant un petit de tout. La recette était plutôt assez facile à préparer, et les ingrédients avaient la chance de pouvoir être variés sur deux disques pour 80 minutes de nouvelles chansons. Tout d'abord, Metallica devait trouver une façon d'aller rejoindre ceux qui ont encore en mémoire leurs classiques des quatre premiers albums. "Hardwired", "Moth Into Flame" et "Altas, Rise!" ont été des choix judicieux dans les premiers extraits pour tenter de raviver la flamme dans le coeur déchus de certains fans. Des solos, de la rapidité et de la hargne, c'était exactement ce qu'ils réclamaient. Plusieurs ont eu leur dose et l'espoir est revenu. D'ailleurs, vous allez retrouver ces éléments sur la chanson "Spit Out The Bone". Si vous avez aimé les trois premiers extraits, vous risquez fortement d'aimer celui-ci. De plus, il est difficile de nier le clin d'oeil à "Welcome home (Sanitarium)" au début de la nouveauté "Murder One".


Est-ce que c'est réellement fidèle au reste de l'album ?


En fait, les chansons demeurent assez longues, on ne pourra pas reprocher au groupe d'opter pour un format radio de 3 minutes 24, mais elles iront surtout chercher les fans des autres époques. Pour la majorité des titres, vous avez un mélange entre "Load"/"Relaod", "Metallica - aka Black Album" et "Death Magnetic". "Now That We're Dead" me donne l'impression d'une inspiration musicale du Black Album avec des mélodies vocales à la "Load/Reload". Sur un titre comme "Dream No More", on réalise à quel point Kirk Hammet semble avoir ressorti sa bonne vieille sonorité de l'époque. Il s'agit d'un titre idéal en spectale pour du headbang avec le mid-tempo typique de Metallica.


D'un autre côté, je ne peux pas dire que "Halo On Fire" se retrouvera sur ma "playlist" du groupe. Les membres semblent avoir tenter d'offrir plusieurs variations de tempo et de s'amuser sans réelle direction. On dirait qu'ils ont tenté de nous refaire un titre comme "The Day That Never Comes", mais nous sommes loin de son intensité et de l'impact de ses diverses variations. Cependant, il faut leur donner un point pour l'audace, le groupe a tenté totalement autre chose. "Here Comes Revenge" ressort aussi du lot avec son upbeat accrocheur.


Malheureusement, vous devez oublier les ballades si vous êtes un amateur de "One" ou de "The Unforgiven", puisqu'aucune ne peut se comparer à ces excellentes pièces qui possèdent tout simplement une aura unique.


Dans l'ensemble, Metallica a su démontrer qu'il prend quand même en compte ce que veut son public, puisqu'on sent réellement une volonté de donner un petit cadeau à tout le monde après une si longue attente. Lorsqu'on procède de cette façon, le danger est souvent de ne pas réussir à combler totalement chacun d'eux, et c'est qui arrive sur "Hardwired... to self-Destruct". Oui, plusieurs personnes auraient aimé un style totalement thrash metal, mais c'était irréaliste. Vous aurez tout de même eu votre dose ! Au fait, est-ce que Robert Trujillo était avec les autres membres lors de l'enregistrement de l'album ? Beaucoup de talents, mais une présence pratiquement inexistante.


En se basant sur les derniers albums, je préférais la majorité des titres, l'aspect plus heavy et lourd de "Death Magnetic". Toutefois, "Hardwired... to self-Destruct" pourrait gagner en terme de longévité. Il sera ardu de faire le tour rapidement de cette nouvelle sortie, vous n'aurez pas le choix de faire plusieurs écoutes et vous allez découvrir sans cesse de petits détails ici et là, ainsi que des éléments qui vont vous rester en tête.



 


https://metallica.com/

Pour acheter l'album : https://metallica.com/store/hardwired-to-self-destruct



  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau