Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2476
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: Firewind
Album: Few Against Many
Gus G. est un musicien très occupé comme le démontrent ses sept albums avec son groupe Firewind en dix ans. Mais ce n’est que depuis qu’il est le guitariste d’Ozzy Osbourne, que son groupe a...
Groupe: Thyrfing
Album: Urkraft
En Amérique du Nord, Thyrfing est relativement peu connu, malheureusement. Le groupe est originaire de Suède et compose une musique folk originale qui, avec le temps, s'est assombrie vers le black....
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: MAG Project
 Album: MAG Project (2004)
Note:
8.0/10
Style : Rock Instrumental

Compagnie : Indépendant

Format : CD

Liste des pistes :

01. Cosmic Disturbance  
02. A Drop in The Sea 
03. Nowhere In Sight 
04. More or Less 
05. Open Up 
06. Eternity 
07. Looking Up 
08. Storm 
09. No One Like You (reprise de Scorpions) 
10. Highway 80 
11. Coma 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Il est rare que nous parlons de rock, mais MAG Project mérite amplement cette exception. En fait, nous avons droit à un album de rock instrumental entièrement réalisé par Marc-André Gingras (MAG). Un album qui donne un réel sens au mot atmosphère. Marc-André est un guitariste pigiste, il s'agit donc d'un projet solo. Sur ce disque, il agit en tant que compositeur, arrangeur, interprête, producteur, réalisateur, ingénieur, mixeur, etc. En plus de ce dernier à la guitare, nous pouvons noter la présence de Denis Cantin à la batterie et plusieurs personnes à la basse (Daniel Perron, Philippe Labrèche, Alexandre Blais et Christian Pacaud).



Pour créer cet album, MAG a appris ses bases. Il possède un DEC en musique populaire au Campus Notre-Dame-de-Foy et un Baccalauréat en interprétation Jazz à l'Université Laval. De plus, il est professeur de guitare au Campus Notre-Dame-de-Foy et à l'Atelier Troubadour. Il a remporté le prix du meilleur guitariste au CONGA (concours de groupes amateurs de l'Université Laval) lors de l'édition 2002 avec le groupe power metal québécois Southern Cross. Présentement, il est le guitariste supplémentaire dans le groupe power metal québécois Forgotten Tales, il joue dans le groupe In Trance (un hommage à Scorpions) et dans la revue musicale "One More Time, the legends", qui s'est produite au Capitole de Québec en avril 2004.



Avec toutes les connaissances acquises, il a pu mettre en vente cet opus, MAG Project, le 19 juillet 2004, le lancement a eu lieu au l'Inox à Québec. Au sujet de l'album, une comparaison peut être rapidement faite avec Joe Satriani, mais MAG a su apporter plusieurs influences diverses afin de partager celles-ci avec les fans. Par moment rock, un plus heavy, jazz ou progressif, une des forces de l'album est la diversité que ce dernier procure. Lors de l'écoute de la première pièce, "Cosmic Disturbance", nous sommes très surpris, puisque nous débutons avec un morceau plutôt rapide, mais avec plusieurs variations. Ce qui est un assez grand contraste avec la deuxième pièce, "A Drop in The Sea". N'étant habituellement pas un grand amateur de morceau instrumental, MAG a bien réussi à aller me chercher au niveau des sentiments plusieurs fois lors de l'écoute.



"Nowhere In Sight" demeure une des mes préférées de l'opus, mais il faut avouer que j'adore également "Cosmic Disturbance". "More or Less" dégage un esprit nostalgique, le genre de morceau qui serait complètement gâché avec un chanteur ou une chanteuse, très étonnant et vraiment très solide comme pièce. Cependant, j'ai moins accroché à "Open Up" et "Eternity", il y a beaucoup de constraste au niveau du rythme et de l'énergie, elles viennent à me perdre un peu, probablement le même impact pour l'auditeur moyen. "Storm", à moins que je me trompe, il me semble que nous sommes en présence d'une pièce se rapprochant du power/progressif metal. Très entraînante, rapide et bien excutée, on se demande un peu ce qu'elle fait seule sur l'album. Très grande surprise une fois rendue à "No One Like You", non ce n'est pas un hasard, il s'agit bien d'une reprise de Scorpions. Vraiment excellente, nous pouvons apprécier à sa juste valeur l'intégralité de la mélodie, un grand coup de coeur de l'album. Je crois que "No One Like You" aurait dû être placé en dernier, puisque "Highway 80" et "Coma" semblent manquer de puissance face à un tel classique. Elles sont très bonnes, mais l'impact final, et le crédit accordée au deux dernières, aurait sûrement été plus grand en terminant avec la reprise de Scorpions.



En conclusion, oui, il reste du travail à faire, mais on voit très rapidement le sérieux de la personne, et de l'album. Il y a plusieurs très bonnes pièces qui ressortent de MAG Project, "Cosmic Disturbance", "Nowhere In Sight", "More or Less", "Storm" et, évidemment, "No One Like You". Nous sommes loin d'un album qui tente de se faire connaître à l'aide d'une reprise d'un groupe connu, mais plutôt de se faire connaître à l'aide d'un ensemble de morceaux qui sont mélangés avec plusieurs influences. Donc, certains éléments vont aller un peu plus vous cherchez, et d'autres moins selon vos goûts, mais c'est ce qui fait la magie de MAG Project, il vous permettra de peut-être d'élargir vos connaissances à des niveaux différents. Un album très intéressant que vous pouvez acheter en ligne et dans quelques magasins, vous pouvez visiter le site officiel de MAG Project ( http://www.magproject.com ) pour plus d'informations.


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau