Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2475
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: Stratovarius
Album: Visions of Europe
À force de faire des critiques, on finit toujours par se répéter, et comme vous le savez peut-être déjà ? Je ne suis pas un fervent d’album live. Ceci dit, lorsque l’on vous livre l’artillerie lourde...
Groupe: Within Temptation
Album: Mother Earth
Quelques fois, on aime faire des essais en musique, et c’est ce que j’ai fait avec le groupe Within Temptation. En fait, le groupe a changé de style au fil des années car au tout début, il oeuvrait...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Hail of Bullets
 Album: III The Rommel Chronicles (2013)
Note:
9.0/10
Style : Death Metal

Compagnie : Metal Blade

Format : CD

Liste des pistes :

01. Swoop Of The Falcon
02. Pour Le Mérite
03. DG-7
04. To The Last Breath Of Man And Beast
05. DAK
06. The Desert Fox
07. Tobruk
08. Farewell To Africa
09. The Final Front
10. Death Of A Field Marshal
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Je n’ai pas vu le dernier Batman au cinéma. J’ai loué le film à un moment donné pour le visionner dans le confort de mes cossins car maintenant, pour moi, le cinéma est pour aller voir des films d’animation avec mes enfants. Lorsque j’ai mis le film, j’avais bien hâte de voir le traitement réservé au personnage de Bane. Allait-il être à la hauteur de mes attentes ? Visuellement, c’était impeccable mais dès qu’il s’ouvre la bouche pour parler, j’ai l’impression d’entendre Mr.Bean. Je prends ma manette pour faire un changement de langue pour vérifier si les dégâts ont été les mêmes pour la version française… même constat!

Dans ma tête, Bane avait une voix death métallique qui se rapprochait beaucoup plus de celle de John Tardy d’Obituary ou de celle, vraiment, de Martin van Drunen d’Asphyx et Hail of Bullets. Son grain vocal est identifiable avec son étouffement perceptible, son gargarisme acidifié mais qui demeure tout de même très clair. La voix de van Drunen est aussi importante que la tonalité des guitares ainsi que les cadences des percussions car il ne fait pas que boucher des trous avec les formations avec lesquelles il travaille; il donne une âme aux chansons.

Sur ce troisième album, le groupe poursuit avec les thèmes à saveur militaire mais se concentre sur la montée ainsi que la chute du général allemand, Erwin Rommel, lors de la Seconde Guerre Mondiale. Surnommé le Renard du Désert, ce militaire d’expérience a été à la tête de nombreux régiments et a terminé sa carrière de façon chaotique en s’enlevant la vie quelques mois après l’échec de l’attentat contre Adolf Hitler. Cet album se veut donc un concept qui dresse un portrait en brutalité de la vie de ce militaire allemand qui était un grand stratège et excessivement craint autant par l’ennemi que par ses alliés.

Livraison brutale d’un death métal de la vieille école, plein d’entrain et de puissance. Agressives et cruelles, les chansons sont en ligne droite et atteignent leur but immédiatement. Fraicheur avec brise pour l’amateur du genre, c’est un plaisir pur et avoué que d’écouter la sonorité des guitares qui pourraient se comparer à l’impact d’une division de Panzers au combat en plus des percussions joufflues qui roulent, elles aussi, tels des chars d’assaut avançant sur le territoire convoité. Habituellement, lorsque tu écoutes un album concept, une des chansons se veut plus peinarde lorsque l’on veut te faire comprendre la mort du personnage dont il est question mais sur ce disque, lorsque nous arrivons à la fin imminente de Rommel, nous n’avons pas droit à une balade sirupeuse mais plutôt à un truc death/doom plutôt effectif et compétent en la pièce Death of a Field Marshal.

Album complet, en plus d’être un véritable plaisir death métallique, il serait inutile de pointer quelques chansons plus que d’autres (sauf la dernière, comme je l’ai fait plus haut) étant donné que l’unité des pièces se forge en un concept puissant qui se prend encore mieux avec le livret entre les mains pour suivre l’épopée par les paroles des chansons. Ce qui veut dire aussi que III The Rommel Chronicles est fort probablement une des meilleures, sinon la meilleure, sorties death métallisées de 2013.

Et Bane dans tout ça ?

www.facebook.com/hailofbulletsofficial




  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau