Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Melissa Auf Der Maur
Album: Out of our Minds
Impatiente de découvrir le dernier album de la bassiste montréalaise Melissa Auf der Maur, ex-membre des groupes Hole et The Smashing Pumpkins, je me suis précipitée sur sa deuxième réalisation....
Groupe: Dimmu Borgir
Album: In Sorte Diaboli
Nul besoin de présenter Dimmu Borgir. Ils sont devenus le groupe considéré comme Black Metal ayant vendu le plus d'albums. Après Death Cult Armageddon qui ne gardait pas grand-chose de Black au...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Kraptor
 Album: Night Of The Living Dead (2013)
Note:
7.5/10
Style : Thrash Metal

Compagnie : Cadaver Productions

Format : CD

Liste des pistes :

01. Intro (Curfew for the Damned Graves)
02. Night of the Living Dead
03. Damage Brain
04. Murder King
05. Intro - The Barbara's Undead Chronicles
06. The Barbara's Undead Chronicles
07. Civil Disobedience
08. Origin of Terror
09. Insane TV Madness
10. Unknown Medical Infection
11. Reanimator
12. Intro - Leatherfake
13. Leatherfake
14. Outro - Dawning

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Kraptor est l'exemple parfait du groupe qui utilise les réseaux sociaux pour se faire connaître depuis plusieurs mois. Twitter n'est pas le plus utilisé au Québec, que ce soit par les groupes ou même le public en général, mais il crée rapidement un élément marketing incroyable pour les jeunes groupes. C'est en m'occupant du Twitter de MusikUniverse.net que je suis tombé sur ce groupe thrash metal du Venezuela. Si vous avez le groupe dans votre feed, vous savez déjà à quel point il est omniprésent, sans pour autant que ce soit du "spam".

Bref, c'est ce qui m'a amené à porter attention à leur nouvelle sortie "Night Of The Living Dead". Pour 14 titres, vous avez 36 minutes de old-school thrash metal, alors le résultat est très "in your face". Sur le titre "Civil Disobedience", vous pouvez entendre le chanteur de Fueled By Fire, Rick Rangel. Créé en 2007, Kraptor est encore jeune, mais sur "Night Of The Living Dead" et tout ce qu'il fait pour se démarquer, il y a vraiment un potentiel fort intéressant à surveiller. Au lieu de nous offrir seulement des titres l'un après l'autre, il utilise régulièrement au cours du disque de courtes "intro" et le résultat est très positif. Que ce soit pour reprendre son souffle ou prendre une gorgée de bière, ces passages sont bien utilisés.

Donc, si vous voulez encourager une jeune formation thrash metal, n'hésitez pas à écouter au moins une fois "Night Of The Living Dead". Il devra surprendre encore plus ses fans sur le prochain album, mais il y a une très bonne base. Au chant, Felipe Alvarez fait du bon travail et il possède déjà une maturité que plusieurs autres chanteurs dans le même créneau voudraient avoir. Bons riffs, de la rapidité, un thème général intéressant et un potentiel à ne pas négliger... Kraptor est un nom à retenir.

https://www.facebook.com/kraptorofficial
http://twitter.com/kraptorband

Pour télécharger gratuitement via le groupe le nouvel album: http://www57.zippyshare.com/v/12346221/file.htm




  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau