Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Iron Maiden
Album: Piece Of Mind
Après un an seulement, Iron Maiden nous revient avec l'album qui sera le sucesseur de The Number Of The Beast, Piece Of Mind. Ce nouvel album sera-t-il à la hauteur de son prédécesseur ? Il faut dire...
Groupe: Arsebreed
Album: Munching The Rotten
Imaginez que vous êtes entrain de faire du pop corn. Un coup que ce dernier a bien éclaté. Comme le disait RBO, vous découvrez que vous avez fait éclater un pop corn « sans sel, sans beurre et sans...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Six Feet Under
 Album: Unborn (2013)
Note:
7.5/10
Style : Death Metal

Compagnie : Metal Blade

Format : CD

Liste des pistes :

01. Neuro Osmosis
02. Prophecy
03. Zombie Blood Curse
04. Decapitate
05. Incision
06. Fragment
07. Alive To Kill You
08. The Sinister Craving
09. Inferno
10. Psychosis
11. The Curse Of Ancients
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Il serait cliché de dire qu’Unborn est la suite logique de l’album Undead, paru il y a un an environ mais c’est le cas. Non pas seulement pour la similitude des pochettes mais plutôt pour la ligne directrice tracée sur l’album précédent et qui se transpose sur celui-ci. C’est dans la même lignée qu’Undead, tellement que le tout aurait pu sortir en tant qu’album-double cette année et on n’y aurait vu que du feu.

Et une chose est encore plus certaine, Chris Barnes a retrouvé une voix plus puissante depuis un bout, laissant au loin son grain de laryngite de poteux très instable. Maintenant en contrôle de sa gorge comme à la belle époque, il s’est entouré cette fois-ci de quelques collaborateurs ingénieux comme Ben Savage de Whitechapel, Jari Laine de Torture Killer et Rob Arnold qui ne fait plus de tournées avec le groupe mais qui demeure un compositeur pour 6FU. Ce groupuscule métallique s’est donc réuni pour offrir une autre production solide, le tout sous l’oreille avide du producteur Zeuss.

C’est du death métal bien saisi au fond de la marmite mais qui propose quelques subtilités techniques tout de même quoique l’accent est vraiment mis sur la livraison de chansons à te faire hoqueter la tête sous les rythmiques de Kevin Talley aux percussions en plus de te laisser bercer par les fables morbides de Barnes. Cette recette de viande et de patates est bien efficace, les preuves étant les monstres oléagineux comme The Sinister Craving qui assure tel les pas de la créature du lagon, Decapitate pour sa démarche patibulaire et Zombie Blood Curse qui fait office de dynamo sur cet album, la seule pièce du disque qui un potentiel de se ramasser dans ton mix de jogging si tu vises le demi-marathon, car le reste des chansons d’Unborn te laisse les bottines dans de la slime bien gélatineuse par l’opacité gluante de son death à la consistance volumineuse.

Efficace mais aucunement révélateur, cet exercice de Six Feet Under nous reconfirme que le groupe est revenu dans le droit chemin qu’il avait entamé auparavant avec Undead. Ne reste plus qu’à savoir si le disque suivant sera un album de reprises !

www.facebook.com/sixfeetunder





  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau