Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2471
Nouvelles: 27667
Entrevues: 116
Critiques en Vrak
Groupe: Circle II Circle
Album: Burden Of Truth
Sérieusement, aucune attente ne m'était venue en tête à la réception de ce troisième album de Circle II Circle, "Burden Of Truth". Distribué au Canada par PHD Canada, il s'agit d'un album...
Groupe: Helloween
Album: Rabbit Don't Come Easy
Helloween. Un groupe connu de tous, existant depuis à peu près 20 ans, ayant inventé le Power Metal. Faire une critique d'un de leur album n'est donc pas une chose aisée, mais c'est pourtant ce que...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Foals
 Album: Holy Fire (2013)
Note:
9.0/10
Style : Rock

Compagnie : Warner

Format : CD

Liste des pistes :

1. Prelude
2. Inhaler
3. My Number
4. Bad Habit
5. Everytime
6. Late Night
7. Out Of The Woods
8. Milk & Black Spiders
9. Providence
10. Stepson
11. Moon
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
J’ai toujours eu une certaine facilité avec le rock britannique car il est bien souvent plus riche et plus recherché en comparaison avec ce qui se fait en Amérique du Nord. Foals pousse à fond lui aussi sur ce bouchon sonore avec cet album, son troisième en carrière, mais premier à recevoir un appui majeur d’une compagnie. Avec les deux premiers extraits forts puissants que sont Inhaler et My Number, l’envie de vous brasser l’arrière-train risque de vous surprendre grâce à cet amalgame sonore qui combine le soul d’Earth Wind & Fire, la fougue des Thompson Twins, les pizzicatos de U2 et l’impertinence chaleureuse de Bloc Party.

Foals possède une facette très intéressante en ce qui concerne la maitrise du son « soul » qui n’est pas dépassée. C’est rempli de bonté, la voix de Yannis Philippakis est enjôleuse. La richesse musicale que l’on retrouve sur toutes les chansons nous donne l’impression que nous sommes en train d’écouter, déjà, le Greatest Hits du groupe. Certaines subtilités se retrouvent insérées lors de nombreux moments mais ce n’est pas de façon compulsive et vomitive, tout s’écoute avec charme grâce au travail monumental du combo de Flood et Alan Moulder à la production qui dose le tout de façon parfaite! Chaque subtilité est facilement perceptible grâce au travail monastique de ses deux techniciens sonores qui se sont déjà fait les dents sur des productions de Depeche Mode et U2 auparavant.

Côté pièces, les deux premières, après l’introduction instrumentale du nom de Prelude, donnent le ton au disque. En effet, Inhaler et My Number ont le don de te faire bouger le popotin grâce à une touche très soul et rock, c’est un brin dépendant même. La voix aiguë, les roulements de basse, les percussions adroites, les guitares précises et le clavier d’ambiances se fondent pour créer ce qui pourrait devenir deux hymnes incontournables pour 2013. Tu seras déstabilisé par le nombre de fois que tu peux réécouter ses deux chansons en boucle!

Pour le reste, c’est plus rock et moins pop que les deux extraits. La dimension plus lugubre du groupe s’installe nous rappelant que c’est ce que l’on aurait souhaité de la part de Bloc Party après l’album A Weekend in the City. Très contrôlées, les chansons du groupe semblent avoir pris une maturité pendant de longs mois dans un cruchon rempli d’un vinaigre de perfection. Toutes possèdent une parcelle particulière qui te fait dire, à touts les coups : « Mais c’est donc bien bon ça! »

Sur Out of the Woods, c’est le type de xylophone des Thompson Twins que nous retrouvons avec un mélange du son des guitares de The Edge avec un esprit très années 80 dans la livraison. Les pincements de guitare, un peu comme des gouttelettes d’eau tombant sur un toit en tôle, ouvre Milk & Black Spiders pour ensuite se diriger vers une chanson qui reste sombre mais avec un refrain puissant. Providence te redonne le goût de danser subtilement de façon déjantée et Everytime met du soleil sur cet album plutôt grisâtre.

Holy Fire de Foals, malgré le fait que nous sommes en mars 2013, sera sur les listes de fin d’année de bien des scribes du rock alternatif, et plus spécifiquement ceux en Europe grâce à son exécution sans faille, sa facilité d’écoute et ses plantureuses richesses musicales.

Foals sera en concert le 10 mai au Club Soda de Montréal


www.foals.co.uk/





  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau