Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2456
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Lock Up
Album: Necropolis Transparent

En 2006, Jesse Pintado, guitariste de Napalm Death rendait l’âme. Membre aussi de la formation Lock Up, nombreux sont...

Groupe: Rage
Album: Welcome To The Other Side
Quand cet album est sorti, j’ai refusé de l’acheter et de l’écouter. Pour moi, Rage, le groupe Allemand, qui avait été très fort au début des années 90, était mort et enterré. J’avais fait mon effort...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Destruction
 Album: Spiritual Genocide (2013)
Note:
7.8/10
Style : Thrash Metal

Compagnie : Nuclear Blast

Format : CD

Liste des pistes :

01. Exordium
02. Cyanide
03. Spiritual Genocide
04. Renegades
05. City Of Doom
06. No Signs Of Repentance
07. To Dust You Will Decay
08. Legacy Of The Past (avec Andreas "Gerre" Geremia et Thomas "Angelripper" Such)
09. Carnivore
10. Riot Squad
11. Under Violent Sledge
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
On peut accuser certains groupes qui effectuent des retours de s’asseoir sur ses lauriers, de faire de la tournée et de profiter ainsi, du facteur nostalgique pour encaisser la cagnotte. Quelques-uns le font, d’autres y vont à fond et profitent de ce retour pour lancer des albums qui demeurent pertinents même lorsque de nombreux groupes plus jeunes te laissent sentir leur haleine fétide dans le creux du cou en guise de "tasse-toi mononcle!"

Le trio allemand, qui comprend maintenant un montréalais d’adoption du nom de Vaaver, n’as pas lésiné et cette nouvelle galette prend la place qui lui revient dans le catalogue du groupe. Après l’introduction du nom d’Exordium, Destruction martèle sans répit sur Cyanide qui demeure dans la zone de confort du groupe avec une cadence thrash, des percussions hyperactives, la voix de Schmier bien en avant dans le mix. La pièce titre nous montre une facette semi-progressive de la part de Destruction, et je pèse bien le terme. Ce n’est pas de la haute voltige mais plutôt un bel amalgame de changements de rythmes qui surprennent lors des écoutes initiales. City of Doom vous fera sourciller dès les notes du début car vous aurez l’impression d’entendre un segment de Holy Wars de Megadeth. Et le reste de la pièce demeure tout de même un brin Megadethien car le riff principal est répété. Le morceau qui porte le nom de To Dust You Will Decay se démarque du lot grâce à sa portion musicale plus lourdaude que les autres tandis qu’Under Violent Sledge est au contraire, la plus virulente du lot.

Par le passé, le groupe nous avait offert la chanson The Butcher Strikes Back qui se voulait un salut aux belles années du groupe tout en spécifiant que le groupe était de retour. Ensuite, Destruction a lancé la chanson The Alliance of Hellhoundz où le groupe avait réuni divers acteurs (comme Biff de Saxon, Peter d’Hypocrisy et Doro) de la scène métallique pour faire un hommage au métal et bien cette fois-ci, le groupe nous le refait avec Legacy of the Past qui remet en paroles les origines du thrash métal avec des références à Sodom, Slayer et Voïvod entre autres en plus d’avoir Tom Angelripper de Sodom et Gerre de Tankard comme invités. De plus, si vous vous procurez l’édition spéciale, vous aurez droit à deux pistes additionnelles, soit une reprise de Princess of the Night de Saxon et une version supplémentaire de Carnivore qui met en vedette les membres originaux du groupe.

Destruction est l’un des groupes qui, malgré un passé glorieux, continue de paver un présent infatigable en plus d’un avenir redoutable. Toujours à l’affut des besoins à combler pour leurs amateurs, le groupe allemand s’arrange encore pour produire des albums qui permettent à leurs fans de se délecter des morceaux fraîchement découpés par le boucher fou !

Disponible le 5 février. Attention, plusieurs versions disponibles. Celle nord-américaine contient 6 chansons bonus dont 4 exclusives pour ici !

www.facebook.com/destruction





  Note de MU : 7.8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau