Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2458
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: 24 Seven
Album: Chain of Events...
24 Seven nous présente son tout nouvel album Chain of Events… en 2007, fort des multiples nominations et commentaires positifs reçus dans les 5 dernières années (meilleure pièce ‘métal’ au...
Groupe: The Orange Man Theory
Album: Riding A Cannibal Horse From Here To...
The Orange Man Theory, un groupe dont la plupart de vous n'avez jamais entendu parlé puisqu'ils sont surtout leur promotion en Europe, ont mis en vente leur premier album, "Riding A Cannibal Horse...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: The Gathering
 Album: Disclosure (2012)
Note:
7.2/10
Style : Rock

Compagnie : Psychonaut Records

Format : CD

Liste des pistes :

01 – Paper Waves
02 – Meltdown
03 – Paralyzed
04 – Heroes For Ghosts
05 – Gemini I
06 – Missing Seasons
07 – I Can See Four Miles
08 – Gemini II
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Perdre un membre aussi important, charismatique et influent que ta flamboyante chanteuse, c’est le genre d’évènement qui peut mettre un terme à une carrière musicale. Certains se relèvent, comme Nightwish mais d’autres se noient dans des méandres plutôt houleux avec ce type d’évènements malheureux.

Album numéro 2 pour la nouvelle mouture de The Gathering qui, encore une fois, s’éloigne de plus en plus du métal et se niche confortablement dans le rock d’ambiance aux instincts pop. Apprendre que le groupe partirait en tournée en ouverture de Coldplay ne m’étonnerait aucunement après avoir écouté Disclosure car musicalement, les deux groupes ont le même objectif: Faire un rock accessible mais avec une certaine passion pour la complexité. La «nouvelle» chanteuse, Silje Wergeland possède le même grain vocal qu’Anneke ce qui ne déstabilise pas l’amateur à la base. Malgré un virage plus pop rock, le produit offert est tout de même acceptable.

Avec de longues chansons, l’album n’est pas caractérisé comme une longue marche pénible. Assez fluides, les chansons se suivent sans pourtant se ressembler. Elles demeurent toutes calmes, sans jamais vraiment exploser dans des éléments poignants, comme le groupe savait bien le faire dans les années 90/2000. Sur une chanson comme Meltdown, quelques bizounages électroniques viennent agrémenter la chamade, Paper Waves est la plus motivée du groupe avec ses cadences rock britannique à la Keane tandis qu’I Can See Four Miles est la plus expérimentale du lot avec sa séance embrouillée en partie médiane qui lui confère une parcelle progressive bien appréciée.

Il est certain que ce n’est plus le groupe de jadis mais ce que The Gathering est devenu en 2012/2013 est fort appréciable si vous aimez l’évolution d’un groupe comme Anathema par exemple qui se dirige vers des sons plus accessibles mais en se gardant un aura de mystère sonore. Rien de bien extraordinaire sur Disclosure, qu’un groupe qui respecte sa base de fidèles fanatiques.

www.gathering.nl/splash/





  Note de MU : 7.2/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau