Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Dismember
Album: Dismember
Depuis maintenant plus de vingt ans, Dismember ne cesse de saccager tout sur son passage. Même si leur deuxième et troisième album, «Indecent and Obsene» et «Massive Killing Capacity», sont...
Groupe: Battleheart
Album: Battleheart EP
Battleheart est un groupe venant du Royaume-Uni et plus précisément de l’Écosse. Le groupe a été formé en 2004 et pratique un heavy/power metal mais ce terme est très réducteur, le groupe décrit plus...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Aeon
 Album: Aeons Black (2012)
Note:
8.9/10
Style : Death Metal

Compagnie : Metal Blade

Format : CD

Liste des pistes :

1) Still They Pray
2) The Glowing Hate
3) The Voice Of The Accuser
4) I Wish You Death
5) Garden Of Sin
6) Neptune The Mystic
7) Nothing Left To Destroy
8) Passage To Hell
9) Aeons Black
10) Dead Means Dead
11) Sacrificed
12) Aftermath
13) Blessed By The Priest
14) Maze Of The Damned
15) Die By My Hands
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Aeon, c’est comme Cannibal Corpse mais avec des sujets qui ne sont pas gore mais plutôt antireligieux. L’album précédent m’avait grandement plu, c’était accrocheur et le groupe, pour une formation death métal, possédait de nombreux couplets excessivement racoleurs qui te restaient imprégnés dans la tête.

Non loin de dire que le groupe ait perdu cette facette, c’est plutôt qu’Aeon est retourné vers une agression complète, un peu comme à l’époque où il enregistrait avec Unique Leader sur l’album Bleeding the False. C’est plus cru mais encore très groovant comme death métal et ce, dès la première chanson Still They Pray en plus de la suivante qui, malgré une introduction plus chaotique à la Morbid Angel, se déverse vers une série de grooves assumés.

L’album propose quatre intermèdes musicaux très douillets, présentant un piano apaisant, des voix tourmentées ou des guitares bien coupantes, qui vous permettent de reprendre votre souffle ainsi que votre dentier car le tout est vigoureux mais jamais suffocant. Pour du death métal, c’est très aéré et la production est généreuse avec une présence remarquée de tous les instruments à 2 centimètres de ton globe oculaire.

Avec Nothing Left to Destroy, nous sommes en mode destructif sans vouloir faire un jeu de mots poche mais c’est excessivement bien structuré avec des rythmiques punitives qui te rentrent dedans, comme un couteau dans une tranche de pain Gadoua… comme tout le reste de l’album en fin de compte!

Si tu aimes le death métal, Cannibal Corpse et si, pour toi,les religions ne sont que des entreprises à convertir les plus faibles d’esprit alors Aeon est sur ta liste en cette fin 2012... et du monde!

www.aeon666.com/





  Note de MU : 8.9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau