Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2466
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Rob Rock
Album: Eyes of Eternity
Rob Rock, un groupe américain qui ont mis en vente leur deuxième album, "Eyes of Eternity", en 2003. Le producteur est Roy Z, celui qui travaille sur le nouvel album de Judas Priest pour 2005. La...
Groupe: Sentenced
Album: The Funeral Album
Après une très longue carrière qui a débutée en 1989, Sentenced sera devenu à travers les années un groupe marquant de la scène gothique. Étant un groupe death metal à l'origine, ils ont dévié vers...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Trans-Siberian Orchestra
 Album: Dreams of Fireflies (On a Christmas Night) (2012)
Note:
8.0/10
Style : Rock Progressif

Compagnie : Lava Records

Format : EP

Liste des pistes :

01. Winter Palace
02. Dreams of Fireflies (On a Christmas Night)
03. I Had a Memory
04. Someday
05. Time You Should Be Sleeping

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Depuis de nombreuses années, Trans-Siberian Orchestra est pour moi le synonyme incontesté de Noël. À l'époque, je me suis procuré le coffret "The Christmas Trilogy" et il est devenu rapidement un incontournable. Au Québec, nous sommes bombardé de quota francophone à la radio, qui nous oblige à écouter les mêmes rituels, les mêmes chansons et la même philosophie. Une sorte de pseudo chrétien qui va à l'église en famille lors d'un baptême, d'un mariage ou dans le temps des fêtes. Heureusement, Trans-Siberian Orchestra a pu ramener la magie de Noël, que nous avons froidement oublié depuis notre tendre enfance.

Avec l'album "Night Castle" en 2009, Trans-Siberian Orchestra tentait de se sortir de ce thème. Malheureusement pour eux, mais heureusement pour nous, il est revenu aux sources avec "Dreams of Fireflies (On a Christmas Night)". Nous le savons tous, ce temps de l'année ne doit pas nécessairement être basé sur la joie et le bonheur. Il y a une signification particulière pour chacun de nous. Donc, même si "Winter Palace" donne toute la place aux éléments mélodiques qui nous a fait connaître TSO, nous serions bien naif de croire que c'est la fin d'une ère.

En fait, Trans-Siberian Orchestra n'a pas dit son dernier mot ! Il peut vous faire vivre votre temps des fêtes d'une toute autre façon. "Dreams of Fireflies (On a Christmas Night)" est instrumental avec toute la magie que les claviers puissent vous offrir.

Cependant, je tiens à m'attarder à "I Had a Memory", "Someday" et "Time You Should Be Sleeping". Tout d'abord, "I Had a Memory" se base essentiellement sur vos croyances chrétiennes. À l'aide de sa voix féminine mélodique, elle possède le rythme des titres précédents, qui demeurent accrocheurs. Par contre, je ne sais pas trop quoi penser de "Someday". Vous savez le genre de titre bouleversant qui vous traverse l'âme.

HE WON THE WAR, IN A FOREIGN LAND
THAT WAS NO HERO, THAT WAS MY OLD MAN
AND HE CAME BACK HOME, WHERE HE MET HIS WIFE
AND HE RAISED HIS KIDS, WHILE HE MADE A LIFE

NOW HE NEVER PREACHED, THOUGH HE ALWAYS KNEW
AND WE WATCHED HIM CLOSE, JUST TO PICK UP CLUES
AND SOMETIMES LATE, IN THE DEAD OF NIGHT
I CAN SEE HIM THERE, IN THE PALE MOON LIGHT

I AM TRYING
AND I DON’T KNOW HOW
AND I DON’T KNOW WHEN
BUT I’LL HAVE TO TELL HIM SOMEDAY

AND AS FOR THIS WOMAN, MY FATHER WED
WE KNEW WE WERE LOVED, WITH THE WORDS UNSAID
AND WHEN WE WERE YOUNG SHE TAUGHT US ALL TO READ
AND THEN ONE BY ONE, SHE WOULD WATCH US LEAVE

NEVER SAW HER CRY, FOR SHE HID HER TEARS
AS ONE BY ONE, WE WOULD DISAPPEAR
BUT OF COURSE WE’D WRITE, AND OF COURSE WE’D CALL
JUST TO HEAR HER VOICE, WHENEVER WE WOULD FALL

I AM TRYING
AND I DON’T KNOW HOW
AND I DON’T KNOW WHEN
BUT I’LL HAVE TO TELL HER SOMEDAY

SO I WROTE THESE WORDS, AND I HOPE THEY LAST
FOR THE YEARS HAVE COME, AND THE YEARS HAVE PAST
THINK OF ALL THEY GAVE, THINK OF ALL THE DEBT
BUT CAN’T FIND A WAY, TO REPAY THEM YET

FOR THE DAYS STILL COME, AND THE DEBT STILL MOUNT
AND DO WORDS UNSAID, EVER REALLY COUNT
BUT SOMETIMES STILL, IN THE DEAD OF NIGHT
I CAN SEE THEM THERE, IN THE PALE MOON LIGHT

I AM TRYING
AND I DON’T KNOW HOW
AND I DON’T KNOW WHEN
BUT I’LL HAVE TO TELL THEM SOMEDAY


C'est probablement ce qui est l'essence même de Trans-Siberian Orchestra. Il sait respecter une certaine limite, mais il nous met en plein visage souvent quelques parties de notre existence.

En général, Trans-Siberian Orchestra nous propose un EP, mais il y a toute la profondeur pour un album. Je crois que l'on mérite un album complet, puisque nous avons ici un aperçu de leurs idées. Nous méritons également deux spectacles au Québec, mais il nous a ignoré au Québec cette année. TSO devrait faire deux dates au Québec, mais aucune ? C'est l'équivalent de tuer la magie de Noël pour les enfants du rock et metal.

Pourquoi ne pas leur dire directement ? Parce que c'est facile chialer, mais vous devez leur dire votre déception. Les fans sont plus qu'un rêve, nous sommes la base de leur musique. Au lieu de critiquer le fait qu'ils ne viennent pas, j'espère que vous pourrez prendre un deux minutes pour leur écrire.

Meilleurs titres: "Winter Palace", "Dreams Of Fireflies (On A Christmas Night)", "Someday".



  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau