Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Monarque
Album: Fier Hérétique
Voici donc le deuxième effort de Monarque, « Fier Hérétique », faisant suite à son premier démo « Ad Nauseam ». Les copies limitées de ce démo ont rapidement trouvé preneur parmis les amateurs de...
Groupe: Hirax
Album: El Rostro de la Muerte
Pour les fans de thrash metal, la formation américaine Hirax est déjà bien connue. Créé en 1984, il a mis en vente deux albums dans les années 80 et deux albums dans les années 2000. "El...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Wintersun
 Album: Time I (2012)
Note:
8.7/10
Style : Death Metal Melodic

Compagnie : Nuclear Blast

Format : CD

Liste des pistes :

01. When Time Fades Away (instrumental)
02. Sons of Winter and Stars
03. Land of Snow and Sorrow
04. Darkness and Frost (instrumental)
05. Time

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Wintersun peut se vanter d'être l'un des rares groupes metal de nos jours à créer une attente de 8 ans entre deux albums et de ne pas en subir les conséquences. L'album éponyme de 2004 était sans aucun doute un incontournable du metal moderne et il a su garder ses fans à travers ses difficultés et toute sa saga épique. Même avec l'expérience de ses membres, Wintersun n'avait qu'un seul album à l'époque et plusieurs formations de ce genre tombe dans l'oubli par la suite. Il y a une certaine fascination autour de leur nouvelle offrande, qui a été reportée à maintes reprises. On pourrait jouer les avocats du diable, mais les raisons demeurent au sein des membres et de son leader. Il y a eu plusieurs cas dans le passé, mais le phénomène autour de Wintersun demeurera sur nos lèvres pour de nombreuses années.

Sur l'album précédent, mes deux coups de coeur étaient "Winter Madness" et "Battle Against Time", qui sont pour moi des classiques encore à ce jour. Dès qu'il y avait une tempête de neige de 25 cm, c'était le disque idéal pour marcher en pleine nuit à travers le vent et la neige. Bref, il y avait une énergie spéciale qui émanait de cet album. Est-ce qu'on la retrouve sur la première partie de Time ? C'est une question difficile à répondre, puisque la structure du disque est tellement différente. Sur "Time I", il y a définitivement moins de hargne et d'agressivité. On se retrouve souvent plonger dans le mélodique, épique, power metalesque, death mélodique et à un certain niveau la batterie n'a plus le même impact. Contrairement au disque précédent où Wintersun nous proposait quelques épisodes de sa saga, je crois qu'il nous donne ici l'aventure complète. En débutant avec la chanson instrumentale "When Time Fades Away", qui pourrait venir de la bande sonore de Game Of Thrones, on sait déjà
à quoi s'attendre.

En fait, Wintersun nous transporte totalement dans un autre monde et ses influences celtiques/symphoniques sont vraiment mises de l'avant. En toute impartialité, c'est le type d'album qui est difficile de décrocher. Sur le titre épique de plus de 13 minutes "Sons of Winter and Stars", tout semble calculé à la seconde près. Il n'y a aucune place pour l'improvisation. Pour ceux qui aimaient l'approche black/blast-beat de l'album précédent, il faudra faire votre deuil. Le chant de Jari Mäenpää est clair sur la majorité du disque, mais on nous lance son growl à quelques endroits précis.

Ensuite, on continue avec "Land of Snow and Sorrow" et sa superbe progression mélodique au clavier et à la guitare. Il y a vraiment moins de mordant que le disque précédent, mais il y a plus de profondeur. Pour ce qui est de "Time", il y a une bonne combinaison entre le chant clair et le growl, mais le tout demeure avec un accent très mélodique.

Est-ce que c'est une concession que vous êtes prêt à faire ? Je vous pose la question, puisque mon avis est partagé. J'apprécie l'intégralité de l'album, mais j'adorais l'aspect heavy de leur ancien matériel. Par contre, il y a encore "Time II" à venir, on pourrait avoir quelques surprises pour la suite.

Dans l'ensemble, "Time I" va rejoindre un public différent, tout en gardant une bonne base de ses anciens fidèles. Si ce serait identique au premier album, plusieurs diraient qu'ils ont décidé de créer la même chose, totalement identique, mais en étant différent, certains diront que les membres renient leur passé. Pourquoi ne pas mettre le tout sur le dos de l'évolution du groupe ? Après tout, on ne sait toujours pas ce qui se retrouve sur "Time II", et si ça ne serait que le complément de ce que nous avons ? Et sinon, est-ce que ceci nous empêche d'apprécier leur matériel plus mélodique/symphonique/épique ? Pour ma part, je vais attendre de mettre la main sur la suite afin de créer un seul album avec les deux parties.

Facebook: http://www.facebook.com/wintersun



  Note de MU : 8.7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau