Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Epîca
Jinjer
Principius
I Prevail
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2487
Nouvelles: 3838
Entrevues: 123
Critiques en Vrak
Groupe: Running Wild
Album: Death or Glory
Running Wild, les pirates du métal nous reviennent avec un album heavy métal qui contient encore de bons passages "speed". Comme son prédécesseur, il y a quelques bonnes chansons mais ce n’est pas la...
Groupe: Adorned Brood
Album: Noor
Pour un groupe actif depuis 1993, qui de plus a à son actif six albums, Adorned Brood est relativement peu connu, du moins pour ce qui est du Québec. Comment se fait-il, dira-t-on? Un seul moyen de...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Superchrist
 Album: Holy Shit (2012)
Note:
6.0/10
Style : Rock

Compagnie : Hells Headbangers

Format : CD

Liste des pistes :

1.Run to the Night 03:11
2.Take Me to the Graveyard 03:07
3.Hot Tonight 02:20
4.Get Lost 02:27
5.Burn Again 02:38
6.Black Thunder 03:46
7.PAMF 01:04
8.Don't Wanna Know 03:07
9.Sewer Snake 04:30
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Un Motörhead avec un petit penchant pour le rock coquin, très guedaille, ça décrirait bien la position sonore de ce groupe originaire de Chicago. Rien de très nouveau, ce n’est pas l’originalité qui prévalue ici mais plutôt une sensation d’aller vers l’avant avec du rock dans la voiture… un classique au niveau de la description !

Très rock métal, tu te sens interpellé immédiatement avec la chanson Run to the Night qui donne le coup d’envoi de l’album. Ensuite, Take Me to the Graveyard nous surprend avec sa guitare généreuse et la voix semi-susurrée, sans être très assurée, de Chris Black qui rappelle un Lemmy souffrant d’une laryngite en voie de guérison. Par la suite, le tout demeure rock, prévisible et prudent car Superchrist est bien ancré dans un style qui ne prend pas de risques en tant que tel.

Il faut attendre Sewer Snake pour sentir une certaine variation mais rien de très extravagant car cette pièce n’est qu’une variation d’une mélodie typique de blues très utilisée à profusion depuis des années avec en plus, une basse roulante à la Unskinny Bop de Poison. Même si la dernière chanson de l’album se nomme Beer Metal, je ne suis pas à genoux devant l’autel du Superchrist qui offre un rock métal très convenu, qui reste près des conventions sans pousser le bouchon bien bien loin.

Indicateur de beuveries, de party trempés dans l’alcool et c’est rétro en plus. Ça fait la job, accompagne les classiques du genre sans les surpasser !

http://www.superchrist.net/





  Note de MU : 6/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau