Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2476
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: Hirax
Album: El Rostro de la Muerte
Pour les fans de thrash metal, la formation américaine Hirax est déjà bien connue. Créé en 1984, il a mis en vente deux albums dans les années 80 et deux albums dans les années 2000. "El...
Groupe: Murderave.
Album: Rise Upon The Highest Fence
Originaire de St-Hyacinthe, Québec, le groupe Murderave. offre son premier album, "Rise Upon The Highest Fence", sur l'étiquette D7i records et il est distribué par Fusion 3 en 2006. Le style sur le...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Auteurs variés (livre)
 Album: Black Metal Beyond the Darkness (2012)
Note:
8.2/10
Style : Black Metal

Compagnie : Black Dog Publishing

Format : Livre

Liste des pistes :

20 chapitres
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Si je suis capable d’écrire, c’est qu’à la base, je sais lire. Comme première critique littéraire sur Musik Universe, je vous propose une analyse du phénomène black métal vu par plusieurs acteurs de la scène, certains étant eux-mêmes musiciens de groupes déjà établis, des journalistes ou autres agents influents du domaine comme des promoteurs, distributeurs ou des gens actifs de l’époque du « tape trading », phénomène mort maintenant avec le changement des technologies.

De nombreuses choses ont été racontées au sujet de ce phénomène qu’est le black métal. En ayant comme base la flambée de violence qu’a été l’épisode sanglant entre Euronymous et Varg Vikernes, ce livre tente d’exprimer que le black métal est et a été présent dans d’autres pays du monde, autant en Europe qu’en Amérique tout en maximisant sur la dimension scandinave du phénomène, ce qui occupe la plus grande partie du livre.

En ouverture, le livre nous amène directement en Grèce, en Italie, en France et au Portugal pour analyser ce qui se passait par là à l’époque avec des groupes comme Rotting Christ, Varathron, Opera IX et Moonspell. Nous pouvons y apprendre que le mouvement a eu ses premiers balbutiements ténébreux à la même époque que les Norvégiens. Les acteurs du genre étaient pour la plupart en contact et la scène vivait une certaine genèse très rafraichissante.

L’Europe de l’Est n’a pas échappé au mouvement avec des groupes comme Behemoth, Graveland et Negura Bunget en plus des Russes de Skyforger qui nous expliquent qu’il était difficile pour eux, dans un climat politique incertain qui devait conjuguer avec la chute du rideau de fer, d’avoir accès à des studios, des instruments de qualité et avec le monde extérieur. Tous les musiciens de cette partie du monde s’entendent pour dire que l’isolation vécue par ces derniers a probablement contribué à leur sonorité très froide. Comme de raison, on effleure les tendances un peu plus nationalistes du mouvement black métallique de certaines régions ainsi que la propension de bien des groupes à s’inspirer de la nature environnante autant que du Grand Malin.

Le côté un peu plus rebutant du livre est l’omniprésence des commentaires, tableaux et analyses qui tentent de nous prouver que le black métal des États-Unis est véritablement un phénomène pratiquement unique. Le chapitre alloué à Hunter Hunt-Hendrix du groupe Liturgy avec son analyse du black métal américain comme étant transcendantal est d’un ennui… intersidéral. En scindant le mouvement en deux entités distinctes, ce qui se résume au black métal hyperboréen et le transcendantal, il tente de nous convaincre que ce que les américains font est beaucoup plus axé sur l’affirmation, le courage et les cycles solaires versus ce qui se fait ailleurs en Europe. Son analyse pousse même au niveau des percussions, essayant de nous faire comprendre que le black métal hyperboréen use d’un style de frappe sur la caisse claire du nom de blast beat tandis que celui du black métal américain, le transcendantal, irait beaucoup plus avec du burst beat… Rendu là…Non!

Au niveau de la distribution des enregistrements black métallique, comme les disques compact et les vinyles, quelques bonnes incursions sont faites pour nous faire comprendre que ceux qui tiennent des boutiques du genre sont des passionnés avant d’être des hommes d’affaires. D’inclure HMV dans la liste de distribution, de faire une entrevue avec le responsable des achats en Angleterre, ce n’est pas un coup très fort pour un livre qui doit se concentrer sur l’art le plus Noir sur Terre.

Outre cette partie centrale, le reste du livre nous amène vers des acteurs de la scène qui demeurent intéressants à découvrir ou redécouvrir comme Jon Metalion du magazine Slayer, l’un des pionniers du fanzine extrême mais c’est le chapitre sur Christophe Szpajdel qui est le plus intrigant du livre. Cet artiste est le responsable de nombreux items qui arborent vos vestes de jeans et t-shirts favoris car ce belge est celui qui a créé de nombreux logos de groupes tels que Moonspell, Emperor et Abigail Williams. Le chapitre sur les studios Trine + Kim est un plus pour l’amateur des œuvres d’art qui ornent les pochettes d’albums. L’entrevue avec les artistes du studio nous aident à mieux comprendre les changements entre les besoins du black métal moderne face à ce qui se faisait lors des années 90 grâce à des collaborations complètes avec Darkthrone, Mayhem et Arcturus.

Et comme de raison, jusqu’à la dernière page, nous retrouvons une analyse du black métal scandinave avec de nombreux témoignages de certains protagonistes, certaines idées inspirées avec un certain recul face à la période décrite par des membres de groupes mais en faisant un grand effort pour ne pas trop capitaliser sur les évènements violents du mouvement mais plutôt en parlant de l’image et de l’idéologie qui fait partie du milieu black métal.

Bref, un outil bien intéressant pour ceux qui veulent approfondir leurs connaissances sur le genre!



Pour commander au Canada, je vous conseille Amazon.ca, ICI! Dès le 4 septembre!

www.blackdogonline.com/



Bonne nouvelle pour certains! Si vous êtes un amateur de black métal et que vous aimeriez vous commander une copie du livre, récemment analysé sur MU, Black Metal Beyond the Darkness, la compagnie vous offre une réduction de 40% sur le livre lorsque vous inscrivez "Musik Universe" dans votre commande en tant que sujet à l’adresse suivante: sales@blackdogonline.com



  Note de MU : 8.2/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau