Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2455
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Slipknot
Album: Vol.3: (The Subliminal Verses)
Tout le monde connait Slipknot. Ce n’est pas non plus un grand secret que le groupe a amorcé ces dernières années un changement radical de leur style qui a laissé bon nombre de fans perplexes. Il est...
Groupe: Lock Up
Album: Necropolis Transparent

En 2006, Jesse Pintado, guitariste de Napalm Death rendait l’âme. Membre aussi de la formation Lock Up, nombreux sont...

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Wizard
 Album: Head of the Deceiver (2001)
Note:
7.9/10
Style : Power Metal

Compagnie : Limb Music

Format : CD

Liste des pistes :

01. Evitum Okol  
02. Magic Potion  
03. Head of the Deceiver  
04. Collective Mind 
05. Defenders of Metal  
06. Calm of the Storm  
07. Demon Witches 
08. Iron War  
09. The First One  
10. Revenge  
11. True Metal  

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Romain Isely
 
Wizard est un groupe allemand assez peu connu, malgré le fait qu'ils aient déjà sorti 5 albums, le dernier en date s'intitulant Odin. Wizard fait énormément penser au groupe Manowar, certains vont même jusqu'à dire que c'est le Manowar allemand, et ils n'ont pas entièrement tord. En effet, Svan d'Anna chantant d'un style très proche d'Eric Adams et le tout ayant la même force "metalesque" dirais-je du groupe américain, impossible de ne pas entendre une nette ressemblance, avec tout de même quelques nuances entre autres que voici. Ce qui différence nettemement les deux groupes sont les choeurs, qui à mon avis ont un rendu plus envoûtant, j'ai pas dit mieux attention, chez Wizard. Une autre différence, plus minime cette fois, est la vitesse, que je trouve en moyenne légèrement plus accrue que chez Manowar.


Concernant l'album que je vais critiquer, c'est leur avant-dernier, soit leur 4ème. Ils l'ont enregistré en Allemangne, aux studios Black Solaris, et grâce à cela ils ont enfin pu établir les choeurs qu'ils souhaitaient mais qu'ils n'avaient pas eu l'occasion de réaliser lors de leurs précédents opus. Toutefois en tant qu'anecdote, on pourra remarquer qu'ils ont sur quelques-uns des chants en backgrounds, laissés chanter certains de leurs amis, chose qui ne s'entend pas lors de l'écoute de ce merveilleux album.



Nous commençons l'écoute avec une intro courte, "Evitum Okol", assez banale à vrai dire, mais c'est pour mieux nous surprendre avec la seconde chanson, "Magic Potion", qui accroche immédiatemment, avec une vitesse élevée ainsi qu' un refrain très entraînant. Elle nous en met plein les oreilles, ne relâchant son rythme endiablé que quelques secondes pour achever la chanson avec la même frénésie qu'au départ. On sait à quoi s'attendre désormais.


Et heureusement que nous le sommes ! Avec la suivante, "Head of the Deceiver", titre éponyme de l'album, on se reprend une chanson très véloce en pleine face, avec un pré-refrain qui accélère encore plus la chanson avant de tomber sur le refrain qui casse le rythme tout en le suivant, c'est assez difficile à expliquer, mais le tout est bougrement efficace ! Une autre très bonne chanson en somme.


On continue toujours sur la même vitesse endiablée avec le 4ème titre portant le sobre nom de "Collective Mind". Une bonne chanson, avec surtout un refrain simplement magnifique, entraînant et inventif. Le dernier point à noter sur cette chanson est sa fin, très agréable, le son diminuant progressivement sur une belle mélodie.



En revanche, le 6ème titre est quelque peu différent, elle calme le jeu. "Defenders of Metal" comme on pourrait peut-être le deviner avec le titre, elle celle qui nous fait réellement réaliser le lien de Wizard avec Manowar. C'est du pur Manowar, pas speed, mais ayant un excellent rythme, lourd mais pas trop, refrain en choeur assez aggressif répété un bon nombre de fois, cette chanson nous convertis sans conteste en Défenseur du Metal !



Ensuite de ça vient "Calm of the Storm", qui n'est pas si calme que ça. Elle reprend les bonnes habitudes de Wizard et voici une nouvelle chanson speed, mais plus chargée en émotion que les autres , du moins c'est ce que j'ai ressenti en écoutant cette somptueuse chanson, bien que je reconnaisse que l'on accroche pas forcément immédiatement aux ralentissements qu'elle subit, qui ne lui font plus aucuns préjudices avec plusieurs écoutes, bien au contraire. C'est donc une autre excellente chanson, avec un solo très bien fait, s'enchaînant parfaitement avec la fin de ce titre.




"Demon Witches" est la prochaine de l'album. Elle casse ce rhytme speed, qu'elle n'a uniquement que certains moments. Autrement, elle est plus du genre mélodique mais assez lente, elle est peut-être celle que j'ai le moins aimé de l'album, restant toutefois très bonne, avec un des meilleurs solos de cet album, absolument époustoufflant.



Après cela, nous avons "Iron War", la seconde chanson qui fait le plus penser à Manowar, ressemblant à "Defenders of Metal", tout en étant moins lente, plus dynamique, une très très bonne chanson, qui montre bien ce qu'à été Wizard lors de ses précédents albums à mon avis, elle est juste un peu trop courte à mon goût.



Nous avons ensuite "The First One", qui commence par une voix démoniaque, mais pas une de style death, une voix qui ferait plutôt peur... Puis il y a le cri d'une fille, et la chanson commence, pour 4min30 d'une chanson lente, mais d'où il émane une puissance magnifique. Je ne saurais dire avec exactitude ce qui m'a tant plus dans cette chanson, mais elle à vraiment quelque chose... d'envoûtant, c'est le mot qui convient. Une chanson très sombre, très morbide, mais absolument fascinante.



"Revenge" ! Nous voici de retour avec une chanson speed, mais quelle chanson speed !! On retrouve le rythme d'enfer du début du CD avec grand plaisir, une chanson qui s'écoute sans problèmes, avec le seul reproche d'être elle aussi un peu trop courte, une autre très bonne chanson donc, qui nous renoue avec la fureur qui nous avait impressionnée lors des premières chansons de l'album.



En guise de conclusion, nous avons le titre "True Metal", qui à lui seul nous en dit long. Elle fait partie des chansons qu'on appelle chansons de fin, qui sont faite pour conclure un album comme celui-ci. Il mélange avec habilité les composants de cet album : Une vitesse féroce, des paroles cassante lors des parties "à la Manowar" combinées avec un refrain somptueux et enivrant ! On voit qu'ils ont eu du mal à finir, sur les 6 minutes 40 de la chanson, les dernières 100 secondes sont là pour finir la chanson à la batterie et à la guitare.



"Head of Deceiver" est un album constant dans le bon, voir le très bon, et parfois l'excellent. Il n'atteint quoiqu'il en soit tout de même pas leur dernier album "Odin" et a, comme malheureusement pas mal de groupes, le défaut qu'on puisse avoir l'impression que quelques chansons se ressemblent un peu trop entre elles. Je vous conseille néanmoins de vous le procurer, car il s'écoute sans aucunes réelles difficultés, fait passer un très agréable moment et peut être entendu quelque soit l'humeur dans laquelle on baigne.



  Note de MU : 7.9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau