Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Ryder
Album: The First Year
Ryder est une jeune formation de «heavy metal» du Saguenay. Il compte à leur actif un album, «The Highway of Destiny», sortit en 2005. Le groupe est composé de cinq membres soit : Bruno Girard au...
Groupe: Royal Arch Blaspheme
Album: II
Pas besoin d’être un devin pour comprendre que ceci est le deuxième album de ce groupe occulte qui joue un black métal répugnant et venant du New Jersey. Avec une approche qui peut sembler...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Unisonic
 Album: Unisonic (2012)
Note:
7.5/10
Style : Heavy Metal / Hard Rock

Compagnie : earMUSIC

Format : CD

Liste des pistes :

01. Unisonic 03:27
02. Souls Alive 05:15
03. Never Too Late 04:29
04. I've Tried 04:55
05. Star Rider 04:19
06. Never Change Me 03:44
07. Renegade 04:38
08. My Sanctuary 04:17
09. King For A Day 04:10
10. We Rise 04:40
11. No One Ever Sees Me 06:16
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Albert Lamoureux
 
Albert Lamoureux
Après l’écoute du simple promotionnel contenant 4 pièces, il était tout à fait normal de vouloir entendre les autres titres qu’allait contenir le premier album éponyme du groupe. Comme mentionné dans la critique de ce simple, Unisonic est le nouveau groupe du chanteur Michael Kiske (ex Helloween). Nous retrouvons aussi Dennis Ward (basse) et Kosta Zafiriou (batterie) du groupe Pink Cream 69 ainsi que Mandy Meyer (Gotthard) et Kai Hansen aux guitares.

Le début d’album est constitué des deux premiers titres que l’on retrouvait sur l’EP, soit l’excellente pièce titre et la version définitive de ‘Souls Alive’. Cette dernière renferme une musique sombre et axée sur une mélodie rythmique. Ce sont cependant les deux seules pièces que l’on pourrait qualifier de métal en ce début d’album, car les pièces que l’on retrouve au centre de cet album sont beaucoup plus axées sur le style hard rock. Le morceau ‘Never Too Late’ se taillerait aisément une place sur un album solo de Michael Kiske comme ‘Instant Clarity’ ou sur ‘Pink Bubbles Go Ape’ tellement la musique est différente des deux premières compositions. Avec son rythme entrainant et ses arrangements simplistes, ce titre sera cependant parfait pour créer une ambiance de fête lors des concerts. Après une introduction qui rappelle légèrement la reprise du titre ‘Crazy’ par le groupe Iron Savior, la pièce ‘I've Tried’ nous offre une musique axée sur les guitares et met en évidence l’excellent travail de Dennis Ward à la basse. L’alternance entre la voix aiguë utilisée lors des refrains et la voix grave des couplets ajoute une autre dimension à cette très bonne composition. Est-ce une surprise de voir que le titre ‘Over The Rainbow’ renferme quelques similitudes avec le titre ‘Catch The Rainbow’ du groupe Rainbow? On ne peut passer sous silence l’émotion que génèrent les guitares dans cette superbe composition. La lenteur du rythme de la musique met aussi en évidence l’émotion que véhicule Michael avec sa voix. Ce dernier se permet même quelques cris en fin de compositions qui sont tout simplement dignes de ses années dans Helloween. Le style agressif préconisé en début d’album refait surface finalement en fin d’album avec le puissant refrain du titre ‘Renegade’. La pièce ‘My Sanctuary’ continue dans le même style en plus de nous offrir un très bon solo de guitare. ‘King for a Day’ est une autre puissante composition qui contient un excellent refrain. Encore une fois, c’est l’excellent travail des guitaristes durant le solo de guitare qui retiendra notre attention. Sans être la pièce la plus lourde, elle est sans contredit l’une des meilleures de l’album. Ce dernier se termine avec la ballade intitulée ‘No One Ever Sees Me’. Malgré l’émotion qu’elle véhicule, son emplacement à la fin du disque est certainement volontaire afin de permettre à ceux qui le désirent d’arrêter l’écoute à ce moment.

Michael Kiske nous offre sur une musique moderne et variée qui préconise davantage le style rock et commercial comme la musique de ses albums solo que ce que laissaient présager les extraits de l’album. N’hésitez pas à vous procurer l’album ‘Unisonic’ si vous êtes à la recherche d’un bon album rock.



  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau