Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2458
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: King Diamond
Album: Give Me Your Soul ... Please
S’il n’en tient qu’à moi, KING DIAMOND peut encore apporter beaucoup à la communauté musicale. Les années 2007 et 2008 seront très fastes pour ce groupe. Un album en 2007 que nous analyserons ici...
Groupe: Metalium
Album: Demons Of Insanity - Chapter Five
Metalium, un groupe qui a déjà sa place dans le milieu metal et ils sont de retour avec un cinquième album, "Demons Of Insanity - Chapter Five". En toute sincèrité, je n'ai jamais été un grand...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Angra
 Album: Rebirth (2001)
Note:
8.1/10
Style : Progressive Metal

Compagnie : SPV Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. In Excelsis  
02. Nova Era  
03. Millennium Sun 
04. Acid Rain  
05. Heroes Of Sand 
06. Unholy Wars (Part I - Imperial Crown / Part II - The Forgiven Return) 
07. Rebirth 
08. Judgement Day 
09. Running Alone  
10. Visions Prelude  
 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Daves Couture
 
Daves Couture
Tout premier album à la suite du remaniement important de son personnel de musiciens, ANGRA nous arrivait avec son tout nouveau produit: Rebirth. Beaucoup de pression pour les trois nouveaux venus dans la formation et également de grandes chaussures à porter. Une partie de l'histoire de ce groupe brésilien était laissée derrière pour concentrer la nouvelle énergie vers la vision musicale préconisée par le guitariste vedette Kiko Loureiro. Une musique encore très explosive et très 'Heavy' qui est maintenant caractérisée par la grande influence progressive des deux guitaristes. Les amateurs connaissent déjà le côté très versatile de ces deux membres très importants dans la définition du style de ANGRA.


Tous les amateurs voulaient bien évidemment se familiariser avec la voix du tout nouveau venu Eduardo Falaschi, ceci dans le but bien évident de le comparer au chanteur original. À la première écoute, il est bien évident qu'il a une très belle voix et qu'il possède un excellent contrôle sur celle-ci. Je ne sais pas par contre ce que les amateurs de longue date en pensent, connaissant leur attachement au groupe original. Pour un amateur relativement nouveau comme moi, il est probablement plus facile d'apprécier le nouveau venu. Les points de comparaison sont probablement moins nombreux, du fait que je ne me suis jamais attaché à la voix originale. Dès les premières notes de "Nova Era", le style me convient déjà parfaitement et je reconnais immédiatement un style que j'aime particulièrement. Il faut dire que j'avais écouté le plus récent produit du groupe (Temple of Shadows) avant cet album. Les couleurs progressives des guitares ajoutées au style 'Power Metal' m'ont fait littéralement craqué. Il est également intéressant de constater que les compositions tiennent beaucoup compte du sujet qui est abordé dans chacune des pièces. Les différentes ambiances et émotions qui y sont représentées sont très perceptibles sans avoir lu une seule parole. ANGRA a toujours su combiner ces deux aspects en plus d'y ajouter les influences de ses propres racines du Brésil.


Contrairement au style 'Power Metal' qui a beaucoup plus de risque de devenir redondant, la combinaison des différentes influences de ANGRA risquent de faire durer les albums beaucoup plus longtemps. L'enregistrement est très à point et les différents instruments sont très bien balancés. Il n'était pas nécessairemnt possible à ce moment de voir ce que les trois nouveaux musiciens pouvaient apporter au niveau de la couleur des compositions. Le plus récent album (Temple of Shadows) est beaucoup plus révélateur à cet égard. Une caractéristique est par contre très présente sur Rebirth, les nouveaux venus sont des musiciens de très haut niveau, ce qui se veut très logique quand il faut se frotter à Kiko Loureiro et Rafael Bittencourt. Les morceaux qui sont particulièrement à remarquer sur Rebirth sont "Nova Era", "Acid Rain" et "Unholy Wars". Les trois dernières pièces de l'album (Judgement Day, Running Alone et Visions Prelude) sont beaucoup plus standards et risquent de vous ennuyer quelque peu après de nombreuses écoutes, sans pour autant dire qu'elles sont mauvaises.


Malgré un style qui reste un peu à définir dans la foulée des changements majeurs survenus pour ANGRA, il reste que ce produit vaut la peine d'être acheté et qu'il respecte probablement la direction musicale que se donne maintenant cette formation. À vous maintenant d'en juger!


  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

 Auteur : Nexorak
 
Après le navet monumental appelé « Fireworks » d’Angra (sortie en 1998), et que j’ai refusé de critiquer d’ailleurs, je croyais que la formation était en voie de perdition. Jamais de ma vie, j’avais attendu un album avec autant d’anticipation et être aussi déçu, la chute a été brutale. Ce n’est pas des farces, je crois que je n’ai rien vu de pire depuis « Chameleon » de Helloween. Donc, avec la séparation du groupe Angra suivant la sortie de « Fireworks », je croyais le groupe était mort et enterré. Mais je trompais, voici qu’arrive « Rebirth » avec un nouveau chanteur, bassiste et drummeur. Et quel nom de circonstance à donner à un album. Oui, Angra renaît de ses cendres.


On ressent les influences des albums précédents sauf qu’il est moins mélodique et beaucoup plus progressif. Cela va me chercher un peu moins, je l'avoue. Cependant, encore une fois, les musiciens nous démontrent qu’ils maîtrisent leur art parfaitement. Les solos de guitares, qui sont à découper au couteau par leur précision, feraient frémir n’importe quel guitariste. Oui, le duo Kiko et Rafael sont vraiment les meilleurs guitaristes du mouvement Power Metal. Power, j'ai dit ? En fait, je pense que l’on ne pourrait plus qualifier Angra de Power Metal avec cet album mais plutôt de groupe progressif. J’y vois des influences Dream Theater dans leur musique et c’est normal. Je veux dire que lorsque l’on est d'aussi bons musiciens qu’eux, alors il est normal de vouloir offrir un album de qualité. Comme on le sait, dans le genre progressif metal, Dream Theater est en ligne de tête. À mon avis, Angra ne se tient pas très loin derrière eux.


Bien sûr, il y a encore des passages latino-américains sur cet album comme « Holy Land » mais l’emphase n’est pas portée uniquement là-dessus. Quant au vocal du nouveau chanteur, il est bien. Il est juste mais c’est tout. Personnellement, je préférais beaucoup Andre Matos à lui. En ce qui concerne le nouveau bassiste et drummeur, ils sont de bons éléments sauf qu’ils n’amènent rien de nouveau qui me permettrait de croire qu’ils sont supérieurs à ceux qu’ils remplacent. Toutefois, on s’entend que Angra sait s’entourer de musiciens professionnels dans le vrai sens du terme. Il ne faut pas être des manchots pour jouer ce genre de musique. Le background musical, probablement leurs études, en est pour quelque chose là-dedans.


Pour le son de l’album, il est excellent. Je ne dirais pas nécessairement mieux que les autres, je préférais plus le découpage du son de « Holy Land » mais là-dessus, vous savez c’est personnel. Les chansons que je préfère sont : « Nova Era » qui ressemble de trop près à « Carry On » mais elle est vraiment bonne. La chanson « Unholy Wars » qui me rappelle « Carolina IV » par endroits avec ses multiples variations, et la speed mélodique « Running Alone ».


Bon. Avant tout, je recommande cet album aux fans de musique progressive, aux gens ayant des backgrounds en musique ou aux mélomanes car Angra risque de vous impressionner à de maintes occasions, surtout les guitaristes. Moi, qui est aime plus le style Power metal mélodique à la Helloween, Gamma Ray, etc. Je suis resté sur ma faim car, j’avoue ne pas être un amateur de musique trop progressive à mon goût. Je reconnais amplement le talent des musiciens impliqués mais cela m’accroche moins que les albums précédents de la formation. Et ce, même si la qualité musicale est plus grande ici. Ceci dit, je dirais pour les gens comme moi, écoutez-le avant afin de vous faire une bonne opinion. Je ne regrette pas mon achat, sauf que j’admets qu’après quelques années, je ne l’écoute plus souvent comparativement à d’autres albums datant de la même période.


  Note de MU : 8.6/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau