Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2475
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: Necronoclast
Album: Monument
L'année 2008 à été le cadre de plusieurs sorties pour les protégés de Moribund Records, une maison qui se spécialise dans la promotion de groupes (ou plutôt de one-man band) ayant plusieurs points...
Groupe: Goldfrapp
Album: Head First
Golfrapp a toujours eu une place à part dans le cœur de nombreux amateurs de musique électronique. Ce groupe, né de la collaboration entre Will Grégory et Alison Goldfrapp, a sorti récemment son...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Sanguis Imperem
 Album: In Glory We March Towards Our Doom (2011)
Note:
7.5/10
Style : Death Metal

Compagnie : Hells Headbangers

Format : CD

Liste des pistes :

1. Nil Igitur Est Mors Ad Nos
2. The Scourge of Men
3. Possessed by Violence
4. Strapped to the Crank Wheel
5. Inherit Decay
6. Praeternatural Order
7. Heralds of Triumph
8. Pathetic Obsecrations
9. The Crucifilth
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Généralement, lorsque Hells Headbangers envoie des copies promotionnelles de leurs artistes, je m’attends à une production black métal ou du vieux thrash. Avec Sanguis Imperem, c’est une tout autre chose car ce groupe est death métal comme ce que propose Incantation, Immolation ou Bolt Thrower. C’est bouetteux à souhait car cette production n’est aucunement léchée ; tout est laisser tel quel… avec ses finesses et ses défauts.

Les percussions sont rapides, la voix est digne d’un aboiement de Rottweiler et les guitares sont tranchantes. Avec la chanson Possessed By Violence, vous obtiendrez un portrait plus que parfait du groupe car cette chanson parle par elle-même. Vigoureuse et limpide, cette pièce ne laisse aucun moustachu de vivant car c’est à un carnage excessif auquel nous sommes témoins. Cette domination death métallique se poursuit logiquement avec d’autres titres, parfois moins vigoureux mais toujours aussi dégénérés comme Inherit Decay avec ses percussions qui martèlent la cadence, les descentes pratiquement doom et des riffs nerveux par la suite.

Sanguis Imperem personnifie la haine, la destruction et l’annihilation sur chaque chanson de cette production métallique. Mais c’est avec Heralds Of Triumph que j’aie pris mon pied car cette chanson résonne comme un laissé-pour-compte d’Amon Amarth avec son riff « vikingesque » et la sensation d’écraser l’ennemi à coups de masse d’armes sur de menus crânes dénudés!

Déterminé, ce disque n’est pas pour les passionnés d’eux-mêmes qui se prennent en photo dans le miroir, armés de leur IPhone avec des gueules à tout rompre car ce disque est à tout rompre, c’est tout !

http://www.myspace.com/sanguisimperem





  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau