Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Melencolia Estatica
Album: Hël
Un concept black métallique inspiré par le film Metropolis? Oui, Melencolia Estatica, qui est une formation italienne ou plutôt le projet d’un seul membre avec des...
Groupe: Katedra
Album: Ugnikalnis
La Lituanie n'est pas le pays le plus connu pour le metal, mais il attaque fortement en terme de promotion. Cet élément donne la chance à plusieurs formations de se faire connaître à l'extérieur de...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Machine Head
 Album: Unto the Locust (2011)
Note:
9.0/10
Style : Groove Metal

Compagnie : Roadrunner Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. I Am Hell (Sonata in C#)
02. Be Still and Know
03. Locust
04. This Is the End
05. Darkness Within
06. Pearls Before the Swine
07. Who We Are

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Quatre ans après la sortie de "The Blackening", Machine Head revient à la charge avec le surprenant disque "Unto the Locust". Au cours des albums précédents, Machine Head se débrouillait bien dans la vague groove metal-post thrash metal/rock, il a su vraiment se démarquer sur "Unto the Locust" et augmenter la qualité de toutes ses influences et de la composition de ses titres.

En fait, les premières notes sont révélatrices sur "I Am Hell (Sonata in C#)", on risque d'avoir quelques petites surprises au cours de l'écoute! C'est le cas de le dire, on passe du ciel à l'enfer en seulement quelques secondes. Avec son début pratiquement angélique, c'est un Machine Head orienté un cours instant par le doom metal qui émerge, mais on revient vite à leur rapidité thrash metal. Comme première pièce d'un disque, la transition est bien pensée entre les trois univers. Certains passages me font penser à une combinaison entre Devildriver et Annihilator, mais il faut croire que Machine Head a su pousser plus loin ses idées.

En second lieu, “Be Still and Know” possède une bonne variante entre l'agressivité et le côté mélodique. L'idée est plus basique, mais elle contient un refrain vraiment intéressant et accrocheur. Par contre, le moment fort de l'album est sans aucun doute “Locust”. Solide, percutante et bien construite, elle restera pour moi une incontournable du groupe pour les prochaines années et je ne pense pas m'écoeurer de l'entendre. Elle commence tranquillement avant de nous arriver avec des “riffs” aux guitares envoûtants et une mélodie qui a tout pour rester en tête. Elle est d'une durée de 7minutes 36 et c'est parfait pour nous donner toutes leurs forces en une seule pièce.

Par la suite, “This Is the End” propose un peu le mélange de deux des autres pièces. Une fougue typiquement groove metal, mais également une bonne partie mélodique. Ce coup-ci, je ne peux pas dire que c'est une réussite. Difficile à expliquer, mais le chant clair tombe un peu sur les nerfs. Ne soyez pas trop déçu, Machine Head ne se gêne pour faire sa dose de growls. En mettant un peu de côté metal, il est en pleine possession de son rock sur “Darkness Within”, qui est en grande partie avec le chant clair, très mélodique et avec une sonorité généralement beaucoup plus rock/nu metal du début des années 2000. Un petit chef d'oeuvre pour les fans de ce style. Je n'ai aucun doute que ce sera un titre très populaire de leur nouvelle offrande. Après ce petit repos, “Pearls Before the Swine” et “Who We Are “ terminent le disque en respectant un petit peu plus leur groove metal, mais l'ouverture se fait vraiment ressentir pour être plus rock dans ses mélodies.

En général, Machine Head a décidé de pousser son style dans d'autres directions sur “Unto The Locust” et le résultat est fortement positif. Plusieurs bons riffs, un mélange entre le growl et le chant clair, des moments très thrash/groove metal ainsi que rock, et des idées qui se sont bien combinées. On ne nous offre pas des titres identiques et on doit vraiment écouter le disque quelques fois avant de bien embarquer dans ce qu'ils ont voulu produire. Les titres groove metal sont excellentes, celles rock restent dans la tête, quoi demander de plus. Probablement l'un des meilleurs albums de 2011...



  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau