Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Sieges Even
Album: Paramount
La plupart des amateurs de Rhapsody connaissent bien Alex Holdzwarth pour son excellent rôle de batteur. Mais qui est ce musicien? De quel milieu vient-il? Que faisait-il avant de se joindre à...
Groupe: Compilation
Album: We Wish You A Metal Xmas
Quoi de mieux que "We Wish You A Metal Xmas ? Le CD est disponible depuis depuis 2009 avec les incontournables Alice Cooper, Dio, Dave Grohl, Dez Farara, Tony Iommi, Lemmy Kilmister, George...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Fyrnask
 Album: Bluostar (2011)
Note:
8.0/10
Style : Black Metal

Compagnie : Temple of Torturous

Format : CD

Liste des pistes :

01 At Fornu Fari
02 Evige Stier
03 Eit Fjell av Jern
04 Ein Eld I Djupna
05 Die Firnen Tiefen
06 Bergar
07 Ins Fenn
08 Bluostar

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Yanick Tremblay
 
Yanick Tremblay
Projet solo du multi-instrumentiste Fyrnd, un solitaire qui fait ses affaires seul. Influencé par la nature européenne, froide et arboricole, la sonorité de ce premier album est effectivement, très organique et près des fruits de Mère Nature. Du black métal de grande qualité, diversifié et rafraichissant est offert sur ce premier album du « groupe » allemand.

En y allant avec des couches plus expérimentales, comprenant des ambiances plutôt bourdonnantes, sur un fond de métal noir fortement influencé par les grands noms scandinaves que sont Emperor, le vieux Borknagar et Immortal, Fyrnask captive son auditeur avec un métal qui touche à diverses sphères musicales inhabituelles, un peu comme le fait Wolves in the Throne Room ici en Amérique du Nord.

C’est planant par moments, les guitares sont apaisantes en plus d’avoir l’accompagnement vocal d’envergure. Le travail en mode solitaire du chef de file du groupe est minutieux, aucune place n’est laissé au laxisme, c’est contrôlé et complet. Les pièces sont toutes très riches musicalement, les changements au niveau ambiophoniques sont impressionnants, et ce dès la deuxième chanson Evige Stier car la première est plutôt une entrée pour le banquet qui suivra !

Avec un choix sonore très adéquat et recherché, on se demande où Fyrnd a pu puiser ses échantillons sonores. A-t-il créé le tout avec de vrais instruments, de vraies personnes ou ce ne sont que des emprunts sonores ici et là ? Lors d’Eit Fjell Av Jern, on se demande si nous sommes en présence d’un didgeridoo en symbiose avec le chant grégorien… une chanson qui se verse agréablement vers la véhémente Ein Eld I DJupna.

Die Firnen Tiefen sonne comme un soupir dans une caverne. Le travail sonore est sublime, c’est bien monté. Si vous écoutez l’album avec des écouteurs, vous risquez de vous donner une bonne frousse tellement la voix susurrée te glace le sang avec les échos caverneux. Cette pièce se verse aussi une autre chanson plus frénétique, celle qui porte le titre de Bergar, autre hymne black métal bien ciselé.

Bref, un album qui surprend par le talent, le travail et le sérieux du projet. C’est clair, ardent et pétulant comme album tout en étant le contraire soit tranquille, limpide et reposant !

www.myspace.com/fyrnask



  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau